L’ESSENTIEL

6 Août

Haiti . L’élite créole de droit divin comme fabrique du populisme

Par Wilson Saintelmy

Port au Prince. Vendredi 6 aout 2010. CCN. – Wyclef Jean non seulement est candidat à la magistrature suprême en Haïti, mais d’aucuns voient déjà en lui le futur président. Poussant plus loin l’analyse, Wyclef jean, artiste mondialement connu, enfant des ghettos, bossale, pourrait être un « nouvel Aristide ». Wilson Saintelmy, haïtien de l’extérieur, doctorant en droit, « expert en gouvernance », comme il se décrit lui même, a proposé à CCN et son analyse et sa vision du phénomène Wyclef.

Dans un texte précédent, nous avons soutenu que le populisme haïtien résulte de la faillite de l’élite haïtienne. Nous expliquons ici en quoi la résurgence d’un tel populisme, notamment, après le tremblement de terre du 12 janvier 2010 et plus précisément à travers l’ouragan Wyclef Jean, reflète l’attachement de l’élite créole haïtienne à une éthique de droit divin.
clip_image001
Par delà ses destructions apocalyptiques, ce tremblement de terre a révélé une dimension fondamentale de l’élite créole haïtienne. En plus d’être prédatrice et nomade, égocentrée et égocentrique, parasitaire et patricidaire, une telle élite se croit de droit divin. Elle s’estime redevable uniquement à la transcendance, sinon, occasionnellement à une communauté internationale élevée au rang de divinité pourvoyeuse. Telle est la dure leçon que nous a enseignée ce terrifiant tremblement de terre. En s’autoproclamant dépositaire exclusive de la grâce divine et, du même coup, des maigres ressources disponibles en Haïti, l’élite haïtienne se fait myope, amnésique, ignominieuse et tout aussi indifférente face à l’extrême misère des sinistrés haïtiens. Dopée par sa croyance dans son destin providentiel et par ses prérogatives néo-féodales, elle attend la manne internationale pour déblayer les débris et reconstruire les infrastructures du pays. Après avoir abandonné l’initiative des secours d’urgence aux ONGs transnationales, elle se crispe désormais dans l’immobilisme, l’illusion et l’expectative. Elle attend que s’accomplisse le miracle des milliards promis à la conférence de New York. Elle s’enivre d’incantations fantasmagoriques, d’exorcismes, d’adjurations caritatives et de prières philanthropiques. Elle s’est même inventé un Oracle au nom de Bill Clinton pour intercéder auprès de la nouvelle divinité du panthéon créole qu’est devenue la communauté internationale.
Pourtant, une opportunité abyssale s’offre à l’élite haïtienne. D’abord, de s’excuser au peuple haïtien pour avoir amarré le pays sur le quai du désastre; puis, de faire preuve d’un minimum d’humanisme, de vision et de leadership. Le contexte traumatique de l’Haïti post séisme légitime une telle mutation de la part de cette élite néocoloniale. Toute élite consciente de sa contingence et soucieuse d’acquérir un minimum de légitimité sociétale ferait quoi dans les circonstances? Elle s’investirait à prêcher par l’exemple, à mobiliser et fédérer ses membres autour d’une alternative nationale pour soulager le sort de la majorité souffrante. Elle mettrait de coté, ne serait-ce que provisoirement, ses dissensions pour forger un avenir pour ce peuple meurtri, encore empuanti, plus de six mois après le séisme, par l’odeur des cadavres. Le comportement fétichiste de l’élite haïtienne est symptomatique de sa foi dans sa légitimité divine. Une telle posture en fait la fabrique du populisme haïtien. À l’éthique de droit divin de la minorité créole, la majorité défavorisée oppose une éthique populiste cristallisée par des personnalités de la Trempe d’Aristide ou de Wyclef.
De la déroute de l’élite créole à l’émergence de Wyclef Jean
Qu’il soit aristidien ou wyclefien, le populisme haïtien est la réponse politique de la majorité des déshérités à l’éthique de droit divin de l’élite créole haïtienne. Il se nourrit de la paranoïa providentialiste d’une telle élite. Si bien qu’Haïti souffre aujourd’hui d’une élite séculière, progressiste et républicaine; Une élite capable de proposer une utopie laïque et pragmatique au peuple haïtien, implantée avec l’accompagnement canalisé de la communauté internationale. L’une des questions qui se posent dans le contexte post-séisme est la suivante. Qui, depuis le 12 janvier 2010, a émergé comme promoteur d’une telle utopie? Quel Haïtien se fait depuis lors l’avocat de la cause des sinistrés et des déshérités d’Haïti ? Qui, sans préjuger de la substance, préfigure la résurgence du populisme en Haïti? Qui, avant l’ONU, avant la Croix Rouge, avant le Gouvernement haïtien, avant le Président René Préval, avait mis en place une structure de collecte de fonds pour venir en aide aux sinistrés du tremblement de terre? Un enfant du hip hop prénommé Wyclef. Qui, de la diaspora haïtienne, continue d’attirer l’attention sur le cas d’Haïti tout en s’imposant une présence soutenue et réconfortante sur le terrain? Wyclef Jean. Quel politique concurrence celui-ci dans les camps, par quelles actions précises et avec quels résultats concrets ? Combien de bouteilles d’eau, de rançons alimentaires et de tentes ont été distribuées par l’élite du pays aux sinistrés? Quelles initiatives concrètes et d’envergure ont été lancées par la chambre de commerce et d’industrie d’Haïti pour venir en aide aux sinistrés et supporter le processus de reconstruction? Que dire des nombreux aspirants à la présidence? Des banquiers et financiers d’Haïti ? Qui d’autre que Wyclef se fait la voix de la jeunesse haïtienne (plus de la moitié de la population) ? Quelles initiatives ont été envisagées par le gouvernement haïtien comme alternative aux promesses des bailleurs de fonds internationaux? Bref, qu’a fait l’élite haïtienne pour se pourvoir d’un minimum de légitimité sociétale, notamment dans le contexte de l’Haïti post-séisme ? Au chevet d’Haïti, l’on a besoin autant d’un Urgentologue que d’un Immunologue. En lieu et place, apparaissent le populisme et, avec lui, le messianisme. D’une transcendance à l’autre, Haïti fait du surplace depuis plus de deux siècles, faute d’une élite laïque, sédentaire et responsable.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :