ACTUALITES

2 Sep

Haïti – Politique : Jacques Edouard Alexis invité de Léonel Fernández
HAITI LIBRE – 01/09/2010 14:51:58

Haïti - Politique : Jacques Edouard Alexis invité de Léonel Fernández

Arrivée mardi en République Dominicaine, à l’invitation du Président Léonel Fernández, Jacques Edouard Alexis, candidat à la présidence, était accompagné entre autres de : M. Samir Mourra, Président du parti « Mobilisation pour le Progrès d’Haïti » (MPH) sous la bannière duquel M. Alexis s’est inscrit, le Professeur  François Pierre-Louis, et de Mme Madeline Pierre son Directeur de campagne. M. Alexis quittera la République Dominicaine vendredi prochain.

Mardi :
Il a été accueilli à sa descente d’avion à l’aéroport Isabella par Fritz Cinéas, l’ambassadeur d’Haïti en République Dominicaine accompagné d’un représentant du chef d’État Dominicain. Dès son arrivée, il s’est rendu au bureau du Batey Relief Alliance (BRA) et s’est adressé par la suite à un groupe d’ONGs travaillant pour le service social de l’église dominicaine où il a remercier le gouvernement dominicain et son peuple pour la solidarité manifestée à l’égard d’Haïti après le seisme du 12 janvier dernier délivrant un message à l’intention des Haïtiens en République Dominicaine mais aussi à l’attention du peuple dominicain. Cette première journée s’est achevée par une Conférence devant de hautes personnalités et  des intellectuels dominicains de la prestigieuse FUNGLODE.

Mercredi :
Jacques Edouard Alexis a été reçu au Palais National par le Président Léonel Fernandez, au cours de la journée il devrait avoir des entretiens avec des personnalités dont l’ancien Président Hipolito Mejia du parti révolutionnaire dominicain (PRD), Miguel Vargas, membre du comité central du PRD, l’ancien chancelier dominicain Torentino Dipp, et Milagros Ortiz Bosch ancien vice-Président dominicain sous la présidence Mejía.

Jeudi :
M. Alexis s’adressera aux membres de l’association des étudiants haïtiens (AJOUPA) avant de visiter une coopérative agricole du BRA, une ONG dont le bureau central aux Etas-Unis est dirigé par Ulrick Gaillard, un cadre de la diaspora haïtienne. La journée devrait se terminer par une rencontre avec les leaders  de la Chambre de Commerce Dominico-haïtienne.

Vendredi :
Jacques Edouard Alexis retournera en Haïti.

 

Haïti – Élections : Modification du calendrier de campagne électorale
01/09/2010 05:19:50

Haïti - Élections : Modification du calendrier de campagne électorale

Fixée initialement au 27 octobre et devant durer un mois, la campagne pour les présidentielles débutera 1 mois plus tôt soit le 27 septembre et durera 2 mois pour s’achever deux jours avant l’élection soit le 26 novembre 2010.

Les partis et candidats sont autorisés à utiliser tous les matériels publicitaires imprimés, (banderoles, dépliants, posters etc…) du 27 septembre au 26 novembre 2010. Par contre les rassemblements publics et la diffusion de messages par voie de presse et autres ne sont autorisés qu’à partir du 15 octobre et jusqu’au 26 novembre.

Le CEP rappelle et met en garde les intéressés qu’ils ont l’obligation de respecter scrupuleusement le calendrier fixé et ne pas faire d’activité de campagne avant la période réservée officiellement à celle-ci.

 

Haïti – Reconstruction : L’UNASUR respecte tous ses engagements
HAITI LIBRE – 01/09/2010 05:05:15

 Haïti - Reconstruction : L’UNASUR respecte tous ses engagements

Raphael Correa, le président de l’Equateur et son homologue haïtien, René Préval, ont procédé le 31 août à la mise en place d’un secrétariat technique et politique de l’Union des Nations Sud-Américaines (UNASUR) à Port-au-Prince et au lancement d’un plan d’action en faveur d’Haiti d’un montant de 100 millions de dollars.

Lors d’une cérémonie officielle au Palais présidentiel, en présence d’officiels haïtiens et d’ambassadeurs des pays membres de l’UNASUR, dont l’Argentine, la Bolivie, le Chili, le Brésil, l’Équateur et le Venezuela, les deux chefs d’État ont paraphé ces ententes.

« Je suis ici au nom de l’UNASUR pour tenir compte des besoins de la population haïtienne », a déclaré le président de l’Equateur qui est également le président par intérim de l’UNASUR.

« Au début de Février 2010, l’UNASUR a tenu une réunion de travail à Quito, en présence du Président haïtien. Dans le même temps, l’UNASUR a décidé de décaisser au cours des trois trimestres suivants 100 millions de dollars pour une aide immédiate, puis 200 autres millions pour la reconstruction d’Haïti. C’est engagement est respecté et jusqu’à présent 65% des 100 millions ont été déboursés » a précisé le Président de l’UNASUR.

L’UNASUR a versé 11 millions de dollars dans le comte du gouvernement haïtien, 4.5 millions dans le compte de la Banque Interaméricaine de Développement (BID Equateur Haïti), 44 millions dans le compte de la Banque mondiale et très prochainement, l’Argentine effectuera un transfert de 16.8 millions ce qui fera avec les sommes déjà versée 83% des engagements convenu.

Rafael Correa a déclaré, qu’après cette année, L’UNASUR allouera plus de 200 millions pour des projets de reconstruction. « Nous voulons inaugurer une nouvelle forme de coopération Sud-Sud, avec la pleine conscience que les protagonistes de la reconstruction d’Haïti ne sont pas les coopérants mais le peuple haïtien ». Il a en outre expliqué que l’UNASUR respecte tous ses engagements de décaissement dans le court terme et a travaillé efficacement à la création de l’UNASUR-HAÏTI, un Secrétariat technique composé de Rafael Follonier, représentants de l’Argentine, Daniel Pinto du Brésil, Marcel Young pour le Chili et Carlos Idrovo (provisoirement) pour l’Équateur.

« Pour conclure, je voudrais exprimer notre affection et notre solidarité totale, nous savons que nous ne pouvons pas tout faire pour les besoins d’Haïti, mais au moins, le peu que nous pouvons faire, nous voulons le faire efficacement et sérieusement; et surtout en ayant présent à l’esprit que les protagonistes de la reconstruction d’Haïti, sont les haïtiens » a déclaré Raphael Correa.

De son coté, le président René Préval a adressé ses remerciements à tous les pays de l’UNASUR et soulignant qu’en plus de l’engagement de ce Secrétariat régionale, aux côtés d’Haiti chacun des membres poursuivra ses propres accords avec Haiti sur une base bilatérale.

Le président Corréa s’est ensuite envolé en hélicoptère pour la vallée de l’Artibonite, visiter les travaux d’infrastructures réalisés par un contingent du corps des ingénieurs de l’armée équatorienne ainsi que le programme « Pro Huerta » dirigé par l’Argentine.

 

Haïti – Artibonite : Priorités aux infrastructures routières et agricoles
HAITI LIBRE – 01/09/2010 16:02:47

Haïti - Artibonite : Priorités aux infrastructures routières et agricoles

L’effort de reconstruction fait partie des engagements pour la planification et la mise en œuvre de l’aide humanitaire à Haïti pris par l’Équateur dans le cadre de l’Union des Nations Sud-américaines (UNASUR). 75 personnes (71 soldats et 4 civils) composent la première compagnie des ingénieurs militaires de l’équateur (MAHREC) qui a pour mission de soutenir la reconstruction d’Haïti. Le contingent équatorien a installé une base d’opération dotée d’équipements complets (six camions à benne basculante, deux pelleteuses, deux chargeurs, deux bulldozers, un rouleau compresseur, un bulldozer, un tracteur, un camion-citerne de carburant, d’eau etc…) pour mettre en œuvre conjointement avec le Gouvernement haïtien, plusieurs projets dans la vallée de l’Artibonite.

Parmi ceux-ci :

  • La réhabilitation et le développement de la ville de Lambert.
  • L’entretien de 37,10 km de routes dans toute la vallée de l’Artibonite, pierre angulaire du développement des régions, en particulier dans le centre d’Haïti, ce qui permettra d’améliorer considérablement les conditions de transport des produits et les délais de livraison.
  • Le curage des canaux d’irrigation et de drainage visant à améliorer le service dans les zones agricoles, réduire les effets des inondations et éviter la dévastation des zones de développement agricole.
  • Maintenance préventive et corrective d’un pont en acier reliant les populations à la vallée.
  • Constructions d’ouvrages majeurs, comme des pipelines pour faciliter le drainage de vastes zones agricoles.

Tout les projets en cours sont coordonnées par le Ministère de l’agriculture et l’Organisation pour le développement de la vallée de l’Artibonite (ODVA.) et devraient être complétés d’ici fin décembre 2010.

 

Les Etats-Unis financent des travaux de réaménagement de l’aéroport international de Port-au-Prince

P-au-P, 1 Sept. 2010 [AlterPresse] — Huit cent mille dollars américains, c’est la somme prévue par l’Agence américaine pour le commerce et le développement (Ustda) dans le cadre d’un accord sur le financement d’une assistance technique à sept projets d’infrastructures à l’aéroport international Toussaint Louverture, apprend AlterPresse d’un communiqué en date du 31 aout de l’ambassade américaine à Port-au-Prince.

Ces projets concernent, entre autres, la construction d’un nouveau bâtiment à l’aérogare internationale et la construction d’une tour de contrôle de trafic aérien, tous deux détruits par le séisme du 12 janvier, indique le communiqué.

L’accord de subvention entre l’Ustda et l’Autorité aéroportuaire nationale (Aan), qui prévoit la sélection d’une entreprise américaine pour l’exécution des projets, a été signé le 31 aout entre les représentants des deux institutions, l’ambassadeur américain à Port-au-Prince, Kenneth Merten, et le directeur général de l’Aan, Lionel Isaac.

La cérémonie de signature a eu lieu au terme d’une visite de trois jours d’une délégation de l’Utsda en Haiti.

Au cours de leur séjour, les membres de la délégation ont eu des entretiens avec des autorités haitiennes et des représentants du secteur privé sur l’exécution d’autres projets d’investissements dans le pays.

« L’Agence américaine pour le commerce et le développement (Ustda) a identifié d’éventuelles opportunités dans les secteurs de l’énergie et des infrastructures y compris des technologies de l’information et de la communication, de l’aviation, de l’eau, des travaux publics, des ports, ainsi que des projets de surveillance et de contrôle sismique », selon le communiqué de l’ambassade américaine à Port-au-Prince.

En 2005, l’Ustda avait accordé un financement à un projet de modernisation de l’aéroport international Toussaint Louverture ainsi qu’à un projet de formation pour la sécurité à l’aéroport.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s