ACTUALITES

19 Sep

Haïti – i-Votes : Résultats troisième semaine
HAITI LIBRE – 19/09/2010 09:28:20

Haïti - i-Votes : Résultats troisième semaine

Si le classement des 3 candidats en tête reste inchangé dans les résultats de cette 3 ème semaine, les écarts entre ces 3 candidats changent : Baker Charles Henry (1) creuse l’écart avec Martelly Michel Joseph (2) 7.29% cette semaine contre 2% la semaine précédente. L’écart Manigat Mirlande (3) Baker Charles Henry (1) est maintenant de 10.05% contre 4,42% la semaine précédente (conjugaison du gain de Baker Charles Henry dans les intentions de vote simultanément avec une baisse de 1,19 % dans les intention de vote chez Manigat Mirlande (3). Notez que les conséquences de cette baisse d’intention réduit aussi l’écart entre Manigat Mirlande (3)) et Céant (Me.) Jean Henry (4) à 4,07% alors que cet écart était de 5.25% la semaine précédente.

Dans le classement général 3 candidats gagnent des places et 4 en perdent. Certains candidats commencent à mobiliser les internautes.

Les grands gagnants :

  • Jeune Léon gagne 2 places (passant de la 7 ème place à la 5 ème) et fait un bon de 3.27% dans les intention de i-vote
  • Jeune Jean Chavannes gagne 1 place (passant de la 9 ème place à la 8 ème) avec 0.15% de plus dans les intention de i-vote
  • Christallin Yves gagne 1 place (passant de la 13 ème place à la 12 ème). Les intention de i-vote pour ce candidat reste inchangé, cette position gagnée résulte du recul de certains autres candidats.

Les grands perdants :

  • Alexis Jacques-Edouard  perd 1 place (passant de la 5 ème place à la 6 ème) avec une baisse de -1.96% dans les intentions de i-vote
  • Voltaire Leslie perd 1 place (passant de la 6 ème place à la 7 ème) avec une baisse de 0,68% dans les intentions de i-vote
  • Abellard Axan Delson perd 1 place (passant de la 8 ème place à la 9 ème) avec une baisse de 0.86% dans les intentions de i-vote
  • Bijou (Dr.) Josette perd 1 place (passant de la 12 ème place à la 13 ème) avec une baisse de 0.25% dans les intentions de i-vote

Cette semaine, le vote blanc représente 5,04 % . Le vote blanc est utilisé par les internautes soit pour manifester leurs désaccords avec la tenu des élections du 28 novembre 2010 soit qu’aucun des candidats ne leur convient. Rien n’est joué, il reste 9 semaines et l’avenir pourrait réserver bien des surprises. Mobilisez-vous et i-Votez pour le candidat de votre choix. Rendez-vous pour les prochains résultats dimanche 26 septembre

Pour i-voter : http://www.haitilibre.com/i-vote.php

Rappelons que le bureau de i-Vote d’HaitiLibre.com vous permet de i-voter pour le candidat de votre choix. Les i-Votes enregistrent la tendance des internautes, il ne s’agit nullement d’un vote officiel. Ils permettent de mesurer, la popularité d’un candidat ou de son parti, sa capacité de mobilisation et la pertinence du candidat, de ses engagements et de son programme. Vous ne pouvez i-voter qu’une seule fois par 24 heures pour le candidat de votre choix (mais rien ne vous empêche de voter une fois chaque jour pour votre candidat ou pour un autre si vous changez d’allégeance).

Les résultats de cette troisième semaine (12 au 18 septembre 2010) mesurent essentiellement la popularité du candidat et sa capacité de mobilisation puisque les candidats, en fonction du calendrier électoral, ne pourront commencer à s’exprimer dans les médias sur les détails de leurs programmes qu’à compter du 15 octobre et jusqu’au 26 novembre. Il vous faudra donc attendre les premières déclarations des candidats, pour en savoir un peu plus, espérons le, sur leurs engagements et leurs programmes et vous faire une opinion sur la pertinence de de ces candidats.

Nous procédons chaque dimanche à la publication des résultats des i-Votes sur le site HaitiLibre.com. Les i-Votes sont cumulatifs du 28 août au 21 novembre 2010 inclusivement, date de publication de nos derniers résultats (une semaine avant l’échéance électorale du 28 novembre 2010).

Haïti – Reconstruction : Ronald Baudin «Au delà du réel»
HAITI LIBRE – 19/09/2010 13:40:12

Haïti - Reconstruction : Ronald Baudin «Au delà du réel»

Ronald Baudin, le ministre haïtien de l’Économie et des Finances, a fait savoir cette semaine l’importance du respect de la propriété privée, alors que les victimes du séisme occupant des camps de fortune à Port-au-Prince sont menacés l’expulsion.

Rappelons que le gouvernement avait annoncé au mois d’août un plan visant à reconstruire le centre commercial de la capitale, avec des espaces pour des entreprises privées, des bâtiments de l’administration publique et des milliers de logements. Suite à ces déclarations, le gouvernement avait déclaré d’utilité publique [décret du 2 septembre 2010] un périmètre qui doit être libéré des débris et dans lequel les interventions ne peuvent pas se faire sans l’autorisation du gouvernement, ce qui n’avait pas été sans provoquer le mécontentement de certains secteurs.

« Si nous devons faire tout notre possible pour améliorer les conditions de vie de la population, en particulier ceux qui vivent dans des tentes, nous avons aussi besoin de promouvoir le respect de la propriété privée » à déclaré le ministre qui est également président du Comité de facilitation pour la reconstruction du Centre Port-au-Prince.

Pour le ministre, « la propriété n’est pas un obstacle à la lutte contre les personnes sans logement parce que le gouvernement s’est engagé à donner des terrains chaque fois qu’il y a un projet sérieux de construction de logement ». On croit rêver, pourquoi le ministre a-t-il alors tant de mal à fournir des terrains aux dizaines de milliers de constructions transitoires en attente par manque d’espace de construction?

Michel Forst, l’expert indépendant des Nations Unies sur les droits de l’homme en Haïti, avant son départ d’Haïti s’était élevé contre es menaces d’expulsions et avait réitéré son appel au gouvernement pour un moratoire sur la déportation des personnes déplacées qui vivent dans des camps de fortune situés sur des terres privées « ont ne peut pas prendre la décision d’expulser ces personnes sans une stratégie de relocalisation mise en œuvre par le gouvernement ».

Fysh Adam, chef du groupe Shelter qui coordonne les échanges entre les agences des Nations Unies, les organisations gouvernementales et les ONG, a déploré quant à lui, l’absence d’une « stratégie nationale formelle » pour reloger les sans-abri précisant qu’il est prévu de construire 136,514 logement de transition d’ici à l’été 2011, et que seulement 13,073 ont été construits, en raison des lenteurs aux douanes et surtout du manque d’accès physique et légal à des terrains « Il est difficile de trouver des propriétaires qui ont un titre […] il est difficile de faire des plans pour reloger les personnes déplacées ». En outre, le chef du groupe Shelter a déclaré que « la plupart des victimes préfèrent rester dans les camps, parce qu’elles ne sont pas obligés de payer un loyer ».

 

Cuba prône l’établissement d’une communauté des Etats d’Amérique latine et des Caraïbes
XINHUA / 19-09-10
 

Le ministre cubain des Affaires étrangères Bruno Rodriguez a exprimé vendredi son soutien à l’établissement d’une communauté des Etats d’Amérique latine et des Caraïbes.

"Nous sommes convaincus que l’intégration basée sur la solidarité, la coopération et la volonté d’atteindre un haut niveau de développement peut déboucher sur un meilleur bien-être pour les peuples d’Amérique latine et des Caraïbes, tout en préservant leur souveraineté et leur identité", a indiqué M. Rodriguez à l’ouverture, à La Havane, de la troisième réunion ministérielle entre la Communauté des Caraïbes (CARICOM) et Cuba.

La CARICOM, créée en 1973, est une organisation regroupant les 15 Etats des Caraïbes.

M. Rodriguez a également exhorté les membres de la CARICOM à appeler conjointement la communauté internationale à traiter le changement climatique avec des accords concrets lors de la prochaine conférence des Nations Unies sur le climat prévue fin 2010 à Cancun au Mexique.

Avec pour slogan "pour des Caraïbes unis et fraternels", la réunion à La Havane permet aux délégués d’élargir les accords de coopération économique, commerciale, scientifique et technologique et d’analyser la situation en Haïti, pays touché en janvier dernier par un fort séisme de magnitude 7,3.

 

Haïti – Insécurité : Funérailles de Manouchka Louis Jean Brice
HAITI LIBRE – 19/09/2010 10:54:50

Haïti - Insécurité : Funérailles de Manouchka Louis Jean Brice

Samedi 18 septembre, se tenait les funérailles de Manouchka Louis Jean Brice [épouse du directeur départemental de l’ouest de la police] assassinée dans sa voiture par des inconnus, le vendredi 8 septembre à quelques centaines de mètres de son domicile.

Paul Denis, ministre de la justice, Desrosier Jean-Pierre, ministre de l’éducation, Mario Andrésol directeur général de la Police Nationale, et d’autres membres du haut commandement, des agents de plusieurs unités de la Police Nationale Haïtienne (PNH) et de la Minustah ainsi que d’autres personnalités politiques étaient présent à cette cérémonie.

Le père Arthur Clergé qui officiait, a réclamé justice et appelé à la fin de la violence où « le mal semble vouloir l’emporter sur le bien » rappelant que la disparue « était une fervente catholique, très sensible à la souffrance des autres »

Frantz Thermilus, le chef de la police judiciaire, qui avait annoncé mercredi dernier, suite à cette assassinat le renforcement du Bureau des Affaires Criminelles (BAC) [qui s’occupe des meurtres], avait déclaré devant les journalistes « Les bandits doivent savoir que certaines personnes ne doivent pas être leurs cibles jusqu’à tomber sous leurs balles » ce qui avait provoqué une salve de questions des journalistes qui voyaient dans ses propos une justice à deux vitesses. Frantz Thermilus avait du se justifier en expliquant que ses propos n’étaient en rien de discriminatoires, « mais quand on s’attaque aux policiers, qui sont chargés d’assurer la sécurité des citoyens, ces derniers se sentent encore plus menacés » Il avait précisé qu’aucun suspect n’avait été arrêté.

Aux funérailles il à tenu a préciser que les enquêteurs travaillent avec professionnalisme et qu’ils font tout pour capturer les assassins, se refusant à tout commentaire sur d’éventuels suspects, ne voulant pas interférer avec le cours de l’enquête.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :