ACTUALITES

21 Sep

 

Haiti – Séisme : Secousse à Petit Goâve
HAITI LIBRE – 21/09/2010 11:09:01

Haiti - Séisme : Flash Info

Un tremblement de terre d’une magnitude 4.4 sur l’échelle de Richter a été ressentie ce Lundi soir 20 septembre à 11h03 et 5 secondes. L’épicentre a été localisé à 10 km de profondeur, il se situe entre Miragoâne et Petit Goâve. Soit à 70 km à l’Ouest de Port-au-Prince, 80 km à L’Est Nord’Est des Cayes et 115 km au Sud Sud-Ouest des Gonaïves.

Pour le moment la protection civile n’a rapportée aucun dommage ni victimes.

 

Haïti – Reconstruction : Réunion spéciale de la CIRH à New York
HAITI LIBRE – 21/09/2010 08:44:06

Haïti - Reconstruction : Réunion spéciale de la CIRH à New York

L’ex-Président Clinton a présidé une réunion spécial de la Commission Intérimaire pour la Reconstruction d’Haïti (CIRH) à New York, avec le Premier ministre haïtien, Jean-Max Bellerive. À cette réunion était présent la secrétaire d’État, Hillary Clinton et une douzaine de ministres des Affaires étrangères de différents pays dont la France, l’Espagne et l’Argentine.

La réunion a examiné le processus de reconstruction, l’approche des prochaines élections et le renouvellement du mandat de la Mission des Nations Unies pour la stabilisation en Haïti (Minustah).

Lors de cette réunion CIRH, certains pays comme les États-Unis et la France a promis 25 millions de dollars, respectivement, pour aider à construire un hôpital de Port-au-Prince.

http://www.haitilibre.com/article-1230-haiti-reconstruction-50-millions-pour-l-hopital-universitaire-d-etat-d-haiti.html

Le ministre espagnol des Affaires étrangères Miguel Angel Moratinos, a annoncé 45 millions d’euros (58,5 millions de dollars) pour le système d’assainissement de Port-au-Prince.

Des sources diplomatiques espagnoles ont également noté que les autorités américaines avaient répondu positivement à la demande de soutien de Bill Clinton pour le secteur privé. Dans le cadre de cet appel l’Espagne a confirmé sa participation à hauteur de 50 millions d’euros (65 millions) à un fonds de développement du secteur privé de la Banque Interaméricaine de Développement (BID) pour Haïti.

Tous les montants affectés lors de cette réunion à des projets spécifiques font partie des engagement de l’Espagne pris le 31 mars dernier

 

Protocole d’accord pour l’implantation d’un nouveau parc industriel

P-au-P, 21 septembre 2010 [AlterPresse] — Le premier ministre haïtien, Joseph Jean Max Bellerive, la ministre des affaires étrangères étasunienne, Hillary Roddham Clinton, et la firme de textile sud-coréenne Sae-A, ont signé, le lundi 20 septembre 2010 à New York, un protocole d’accord sur la mise en place d’un parc industriel en Haïti, informe un communiqué transmis à AlterPresse.

La firme Sae-A est une compagnie sud-coréenne de textile, qui possède plus d’une vingtaine d’usines de sous-traitance, notamment au Guatemala et au Nicaragua, lesquelles produisent plus de 1,4 million de pièces de vêtements par jour.

Le nouveau parc industriel sera installé au nord de la zone surnommée la vieille Port-au-Prince, au centre ville, ou au Nord-Est du pays, entre les villes de Cap-Haïtien et de Ouanaminthe (ville frontalière avec Dajabon, où existe depuis 2003 une zone franche).

Le projet devrait permettre la construction d’infrastructures de base, nécessaires pour l’implantation du parc industriel, y compris les routes et les ports, ainsi que l’accès à l’énergie.

Toutefois, aucun coût ni l’apport du gouvernement haïtien ne sont spécifiés dans le communiqué.

Réunissant également la société financière internationale (Sfi) et la banque interaméricaine de développement (Bid), le partenariat haïtiano-américain avec la firme sud-coréenne, conclu le 20 septembre 2010, vise à créer 10 000 emplois dans le pays.

Institution de la banque mondiale, qui intervient au niveau du secteur privé dans les pays dits en développement, a société financière internationale dispose, depuis le séisme du 12 janvier 2010, de 46,9 millions de dollars américains [US $ 1.00 = 41.00 gourdes ; 1 euro = 55.00 gourdes aujourd’hui] pour financer 9 projets de reconstruction en Haïti.

Parmi ces projets, 4 – d’un montant de 14,6 millions de dollars ayant rapport au secteur bancaire, à l’industrie minière, au tourisme et au textile – sont en cours d’exécution, indique le communiqué.

Avec la Fondation Georges Soros, la Sfi a établi un partenariat, en 2010, pour financer l’expansion d’une usine de textile. Les deux partenaires espèrent créer 4 000 emplois d’ici la fin de l’année 2011, selon la note.

 

RADIO METROPOLE / Mardi, 21 septembre 2010 07:13

La CIRH et les Etats-Unis encouragent la création d’une zone industrielle en Haïti

Le Chief executive officer de la Commission Intérimaire de Reconstruction, Lars Thunell, le Premier Ministre haïtien Jean Max Bellerive et la secrétaire d’Etat américaine, Hillary Clinton ont signé hier un accord d’agrément avec l’entreprise coréenne Sae-A afin de développer une zone industrielle en Haïti.

La création de ce parc industriel au Nord de Port-au-Prince ou au Cap Haïtien permettra de créer plus de 10 000 nouveaux emplois. La parc industriel Sae-A s’inscrit dans le cadre du Plan d’Action pour le Développement d’Haïti. " Nous sommes heureux d’offrir notre expertise à la firme SAE-A qui envisage de créer des emplois en Haïti " a soutenu Chief executive officer de la CIRH, Lars Thunel.

Cette entreprise coréenne est un leader mondial dans l’exportation des produits manufacturiers vers les Etats-Unis. Elle compte 20 succursales dans plusieurs pays dont Guatemala, Nicaragua et Indonésie qui produisent 1.4 millions de pièces de vêtement par jour.

Le fondateur et pdg de SAE-A, Woong-Ki Kim s’est dit déterminé à contribuer à la reconstruction et à la croissance économique d’Haïti. La Banque Interaméricaine de Développement (BID) est partenaire du projet qui comprend des infrastructures de base tels routes, ports et l’accès à l’énergie électrique.

Depuis le violent séisme, la Commission Intérimaire a approuvé 9 projets totalisant 49.6 millions de dollars. Les responsables de la CIRH négocient quatre autres projets estimés à 14.6 millions de dollars dans les secteurs des banques, du textile, de l’hôtellerie et des mines.

Wyclef jette l’éponge
HAITI LIBRE – 21/09/2010 17:39:11

Haïti - People : Wyclef jette l’éponge

Candidat évincé de la course à la Présidence d’Haïti par le Conseil Électoral Provisoire (CEP) Wyclef Jean abandonne toute tentative de devenir président d’Haïti et retire son appel auprès du Conseil Électoral Provisoire du pays. L’équipe du chanteur a confirmé son retrait formel, par voie de communiqué ce mardi.

« Après des semaines de réflexion avec ma femme et ma fille, j’ai choisi de mettre un terme à ma candidature », mentionne le chanteur.

Il reviendra donc à la musique, profitant de cette annonce pour promouvoir la parution de son prochain album « If I Were President, the Haitian Experience » (Si j’avais été Président, L’expérience haïtienne) faisant allusion à une autre de ses chansons « Si j’étais Président (If I Was President) ».

Nul doute que Wyclef saura capitaliser sur le Buzz médiatique mondial [l’équivalent de plusieurs millions de dollars de publicité] dont il a bénéficié à moindre coûts et qu’il saura profiter de ce nouvel éclairage médiatique pour la poursuite de sa carrière de chanteur.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s