ACTUALITES

26 Sep
 
Haïti – Flash Infos : Détails des dommages et pertes de vies confirmés
HAITI LIBRE – 25/09/2010 17:02:25

Haïti - Flash Infos : Détails des dommages et pertes de vies confirmés
Selon le Centre National de Météorologie d’Haïti (CNM) le phénomène météorologique soudain qui a frappé Haïti vendredi a duré 30 minutes. En plus de Port-au-Prince, le phénomène a touché les zones avoisinantes de Thomazeau, Ganthier, Fond Verettes, Gressier et des régions du Sud, comme Petit Goâve et Îles Cayimites.

Le bilan serait de 5 morts confirmés par le rapport de la Protection Civile envoyés au Nations Unies et non 10 comme nous l’avions indiqués dans un précédent bulletin, une grande confusion règne sur le terrain et les informations n’ont pas été [heureusement] confirmées jusqu’à présent. Marie Alta Jean-Baptiste chef de la protection civile mentionne plusieurs centaines de personnes blessées à des degrés divers.

Selon les estimations préliminaires de l’ONU il y aurait 2.000 tentes endommagées ou détruites mais ce nombre pourrait augmenter au-delà de 5,000, lorsque les évaluations seront terminées. D’ailleurs Nadia Lochard précise « qu’une structure sera établie afin d’accueillir les victimes en attendant que les dispositions soient prises pour distribuer 5000 nouvelles tentes » ce qui laisse à penser que le chiffre de 2,000 tentes est un minimum.

Au Club de golf de Pétionville, géré par l’acteur Sean Penn il est fait mention de la destruction de la tente médicale ainsi que des tentes abritant le personnels.

Gerhard Tauscher, coordonnateur de pôle logement de la Fédération internationale de la Croix-Rouge indique que dans certains quartier de capitale presque 10% des abris ont été détruit, les dégâts étant concentré dans les zones urbaines centrales.

Des installations de gestion des camps, notamment des tentes de bureau, des cliniques et des espaces de garderie ont été détruits, notamment dans les camps, perché à flanc de colline entre le centre de Port-au-Prince et le quartier de Pétion-ville.

Détails des dommages et pertes de vies confirmés :

  • Tabarre Issa (Pétion Ville)  : 306 tentes détruites ou à terre
  • Parc Kolofe (Delmas)  : 100 tentes détruites
  • Champ de Mars (Port-au-Prince)  : Chute d’arbres sur des tentes
  • Eglise de Dieu de la Pentecote (Delmas)  : 75% des tentes détruites , 2 enfants décédés
  • Marassa 14 (Croix des Bouquets)  : 80 tentes détruites – Inondations
  • Place Fierte (Cite Soleil) : 250 tentes détruites
  • Camp Turck (Tabarre) : 166 tentes détruites
  • Santo 17 (Croix des Bouquets) : 52 tentes détruites, 67 tentes endommagées
  • Juvenat (Pétion-ville) : Beaucoup de tentes détruites , de nombreuses personnes blessées
  • Nelio (Cité Soleil) : 30 abris détruits, 3 grosses tentes endommagées
  • Terrain Acra (Delmas) : un mort, un blessés recevant des traitements, 50 abris endommagés
  • Acra Nord Sud Delmas 33 (Delmas) : un mort (pas un déplacé), 129 tentes détruites
  • Centre d’hebergement anba bannann (Carrefour) : 20 tentes endommagées
  • Lakou Nouyok (Pétion-ville) : Un femmes a subi une blessure à la tête
  • Canapé Vert (Port-au-Prince) : 2 tentes école détruites, 20 tentes familiales détruites, blessures mineures traitées
  • Fraternité (Cité Soleil) : 16 tentes endommagées, 15 latrines détruites, complètement inondées
  • COSEM (Tabarre) : 67 tentes endommagées, dont 26 de personnes vulnérables, une grande tente pour les activités sociales détruites
  • Camp radio commerce (Cité Soleil)  : Problème de sécurité, un enfant décédé et enterré, 45 tentes détruites
La situation pluvieuse pourrait se poursuivre durant les 4 prochains jours avec un risque d’intensification lundi et mardi.
 
 
Haïti – Élections : Qui est Léon Jeune?
HAITI LIBRE – 25/09/2010 12:00:06

Haïti - Élections : Qui est Léon Jeune?
Au cours de la campagne électorale, HaïtiLibre publie des textes, portraits ou des biographies sur chaque participant à la course présidentielle afin que les électeurs et électrices puissent mieux connaître ceux et celles qui briguent la présidence d’Haïti.[les textes reproduits sont ceux fournis par les candidats, les partis ou figurant sur leur site officiel et non des textes écrit par HaïtiLibre].

Aujourd’hui nous vous invitons à découvrir le candidat Léon Jeune « Konbit Liberation Ekonomik »

Mon silence
Retiré dans mon silence de cimetière, peut-être pendant trop longtemps pour certains, mais, le temps qu’il a fallu, pour d’autres, j’ai refait la route parcourue pendant ma campagne électorale en 1995, qui nous a conduits à cette supercherie du 17 décembre 1995. N’ayant jamais accepté de prostituer mes convictions pour un quelconque avantage, économique, social ou politique, j’ai choisi de mener une campagne pendant laquelle je n’ai jamais cessé d’afficher ma vision personnelle de gestion de la chose publique.

Face à cette supercherie éhontée, deux possibilités, deux options s’offraient à moi : me rebeller et attaquer systématiquement ces fossoyeurs de la démocratie qu’eux-mêmes prétendaient installer dans notre pays ou les laisser s’empêtrer dans les dédales de la fourberie, retiré dans un silence qui les empêcherait de dormir.

Fidèle à cette loi qui guide les bâtisseurs des grandes œuvres, j’ai choisi de construire dans le silence, au milieu de ces appels désespérés de tout un peuple exacerbé, désemparé, dérouté par l’étendue des méfaits de la corruption devenue une institution d’Etat, oui, j’ai choisi de construire, retiré dans mon silence, les plans et projets qui doivent débarrasser notre pays à jamais de ces obstacles qui l’empêchent de prendre son essor.

Je n’ai donc cessé de ruminer ma déception et de réfléchir sur la meilleure manière de sauver ce pays, mon pays, colonisé par ses propres fils, me rappelant toujours que l’on est esclave de ce que l’on dit et maître de la parole que l’on garde pour soi.

Par conviction encore, j’ai choisi de rester à l’écart de ces combats entre frères devenus ennemis à la suite d’une mauvaise séparation de ce gâteau, ce butin à partager pour avoir réussi à écarter du Pouvoir un trouble-fête qui vient déranger les plans si machiavéliquement orchestrés. Quel groupe a bénéficié des nominations faites au Parlement à l’occasion des joutes électorales de Juin 1995 ? Quel groupe s’est séparé de ses bienfaiteurs d’hier, et pourquoi ? Alors, pourquoi donc me mêlerais-je de luttes se circonscrivant autour d’une affaire de tranches de gâteau ? Aussi, constituer des dossiers était pour moi beaucoup plus important pendant ce temps où je m’étais retiré derrière les barrières de mon silence de cimetière. On rapporte que la faiblesse des animaux c’est de ne pas savoir parler et celle des hommes, de ne pas savoir se taire. Les grandes choses ne se font pas dans le bruit. Je suis de retour, non en « zombi », mais, en leader plus aguerri, plus déterminé que jamais à débarrasser le pays de tout ce qui constitue un obstacle à son développement.

Me voici donc aussi déterminé qu’en 1995 pour continuer et terminer le travail commencé. J’ouvre les bras à tous ceux-là qui, comme moi, rêvent d’une Haïti prospère dont nous devons refaire la Perle des Antilles. Sans exclusion aucune, nous appelons tout le monde, tous les mâles courages qui ont su et pu résister à la force dévastatrice de la corruption devenue chez nous une vraie institution. Retiré derrière mon silence, j’ai pu voir passer diverses figures sur la scène nationale; malheureusement, comme disait l’autre, les choses de grand se faisant dans le silence, les vraies valeurs ne se sont pas exhibées. Aussi, je les invite maintenant à se joindre à moi, pour que, ensemble, nous nous sacrifions pour la sauvegarde de notre pays, dans l’espoir de léguer à la relève d’autres modèles que ceux qui ont été affichés jusqu’ici pendant ces quinze ou vingt dernières années. Bienvenue donc, compatriotes honnêtes, dans cette jungle qu’est devenu notre pays et dont nous devons refaire la Perle des Antilles d’antan.

Je veux construire un pays où chaque Haïtien se sente vraiment heureux chez soi. Où, le pauvre n’envie point le riche. Où, le riche ne se moque pas de la misère du pauvre. Où, chacun construit, de concert avec son voisin, l’avenir du pays en recherchant le bien commun et le développement économique et social de toutes les composantes de la société haïtienne.

J’invite tous mes compatriotes, à quel que groupe qu’ils appartiennent, à joindre tous nos efforts pour construire ensemble ce pays, sans exclusion de qui que ce soit ; pour que nos fils de demain retrouvent cette fierté qui anima autrefois le bras de nos aïeux.

J’exhorte tous mes compatriotes, à quel qu’horizon qu’ils appartiennent, à se regrouper pour sauver ensemble ce pays, autrefois la «Perle des Antilles>», aujourd’hui, le «Cendrillon du monde», colonisé par ses propres fils.

Je veux !… Je veux conduire vers cette destination, où tous les visages brillent de la joie de vivre, tous ceux qui vivent à l’intérieur des frontières de notre Haïti chérie. Ensemble, nous y arriverons.

LÉON JEUNE :

Informations personnelles :
Prénom et Nom : Léon Jeune
Date et lieu de naissance : 13 Février 1936, Lormand, Arniquet, Port-Salut, Département du Sud
Statut social : Marié

Formation :
Ecole Normale 1957-1958 ;
Licencié en Droit (Faculté de Droit de Port-au-Prince) 1965 ;
Etudes en Aviation Civile au Mexique 1966 ;

Fonctions occuppées :
Ets. Jeune (Huiles essentielles de vétiver) : Responsable des ventes à l’exportation, depuis 1967 ;
Directeur Général de l’Aviation civile (1968 à 1975) ;
Directeur Général de l’Aviation Civile (1990-1991) ;
Fondateur et Directeur Général de la Police Nationale d’Haïti ;
Secrétaire d’Etat chargé de la Sécurité Publique;

Représentant du Gouvernement :
Conférence Internationale sur l’Aviation Civile (OACI) à Montréal en Février 1968 ;
Conférence Internationale sur le tourisme en Espagne en 1970 ;
Conférence Régionale sur l’Aviation Civile à Caracas en 1971 ;
Conférence Régionale à Quito, Equateur en 1972 ;
Conférence Régionale à Puerto Rico en 1973 ;
Création de Haïti Air Transport et rencontre avec le CAB (USA) pour obtenir les droits de fonctionnement entre Port-au-Prince et New-York en 1974 ;
Conférence Internationale sur l’Aviation Civile (OACI) à Montréal en Septembre 1974 ;
Rencontre à Paris avec le Fonds d’Aide et de Coopération Française en Juillet 1990 ;
Conférence Internationale sur l’Aviation Civile (OACI) à Monaco en Juillet 1990 ;
Conférence Régionale sur l’Aviation Civile à Caracas en Juillet 1991 ;
Conférence Régionale sur l’Aviation Civile à St. Domingue en Juin 1991;
Conférence Internationale sur l’Aviation Civile (OACI) en Montréal en Octobre 1991;
Représentant du Gouvernement Haïtien près du Gouvernement Canadien pour planifier la création de la Police Nationale d’Haïti et la formation à Régina (Canada) du premier groupe de cent (100) policiers haïtiens;

Vie sociale :
Membre de la Congrégation Religieuse des Frères du Sacré-Cœur (Prêtres du Sacré-Coeur) (1952-1962);
Coordonnateur de la Ligue Haïtienne des Droits Humains (1986-1994) ;
Membre-Fondateur et Président du Centre Haïtien des Droits Humains (1994) ;

HaïtiLibre invite les candidats agréés, qui ne l’aurait pas encore fait, à nous faire parvenir pour publication, leur texte, portrait ou biographie le plus rapidement possible.

 
 
Haïti – Flash Infos : Bilan partiel 10 morts et de nombreux blessés
HAITI LIBRE – 25/09/2010 09:59:51

Haïti - Flash Infos : Bilan partiel 10 morts et de nombreux blessés
Haïti a été touché par de puissants orages accompagnés de violentes rafales de vent et de fortes pluies ces dernières 24 heures. La tempête qui a frappé soudainement et violemment la capitale haïtienne n’était liée à aucun système tropical, a affirmé Michael Lowry un responsable du Centre national américain des ouragans. Les météorologues affirment que seul un système dépressionnaire a traversé les Grandes Antilles. Le bilan montre bien la fragilité de Port-au-Prince face à des événements météorologiques, on n’ose imaginer le bilan si cela avait été un ouragan.


Les autorités annoncent ce midi la mort d’une dizaine de personnes qui se trouvaient dans les camps de sinistrés. Plusieurs dizaines de personnes ont été blessées, dont certaines gravement dans plusieurs localités. De nombreux blessés sont soignés par des membres d’ONG ou transportés dans des hôpitaux de fortune, a indiqué un médecin étranger refusant de présenter un bilan des victimes des intempéries. « Nous sommes en train de compiler les informations avant de présenter un bilan définitif", a ajouté le coordonnateur de la Protection civile haïtienne.

Les communications par téléphone cellulaire ont été perturbées pendant plusieurs heures après la tempête, rendant difficiles les contacts avec les autorités locales. Certaines antennes et relais ont été détruits

« On évacue des personnes vers des établissements scolaires et d’autres abris. Les gens ont besoin de couvertures et de vêtements» a déclaré Nadia Lochard, de la protection civile haïtienne.

 
 
Tempête, évaluation de la situation en cours
HAITI LIBRE – 25/09/2010 08:25:39

Haïti - Flash Infos : Tempête, évaluation de la situation en cours
La violente tempête qui a frappé la capital hier à fait au moins 5 morts (3 enfants et 2 adultes). Un enfant est mort dans le Camp aménagé sur le terrain de Golf à Pétion ville , deux autres enfants sont mort , une femme a également péri dans le camp Acra et une autre à Poste Marchand. Il s’agit d’un bilan provisoire qui pourrait s’alourdir il y a eu de nombreux blessés grave.

La Minustah a déployé 5 bataillons de casques bleus à travers la ville pour évaluer les camps et les dégâts et ont également répondu aux appels des personnes prises au piège pour des urgences médicales.

La situation est difficile, les réfugiés dans certains camps sont très en colère ce qui entrave les opérations de secours « nous n’avons pas pu entrer dans un camp pour évaluer les destructions, les gens étaient en colère » a expliqué un agent de la Protection civile.

Nombreux dégât au Camps Corail et Tabarre Issa pas d’autres infos pour le moment

« Nous bénéficions de l’aide de Casques bleus, de policiers haïtiens et de l’ONU pour évacuer les personnes dont les abris sont détruits ou renversés par les coups de vent. Ils sont en train d’installer des tonnelles en plastic pour accueillir les déplacés » à déclaré un représentant des autorités haïtiennes.

Des équipes multisectorielle ont été réunies par OIM/CCCM et depuis la levée du jour [ce samedi] procèdent avec des équipe du PAM et d’autres agences à l’évaluation de la situation. Au moins cinq (5) équipes supplémentaires d’IFRC seront déployés en collaboration avec CCCM. Ce sont des équipes d’évaluations rapides qui déclencheront des distributions de l’aide d’urgence. Une évaluation aérienne des zones devrait être effectué dans les heures à venir.

La pluie s’est arrêtée sur Port-au-Prince mais pourrait recommencer durant les prochains jours, ont indiqué les responsables du service météorologique.

 
 
Haïti – Jacmel : Un policier lynché, un blessé, commissariat incendié
HAITI LIBRE – 25/09/2010 08:19:58

Haïti - Jacmel : Un policier lynché, un blessé, commissariat incendié
Une situation très tendue a régnée jeudi 23 septembre aux environ de 8:47 du soir dans la commune des Cayes Jacmel. Suite à l’arrestation de Johnny Joseph, 18 ans par le policier Guillioteau Hubert, agent IV de la police Nationale, affecté au commissariat des Cayes Jacmel.

Le jeune Johnny a été blessé par balles par les tirs du policier (2 blessures au bras une à la jambe) après qu’il ait été maîtrisé et menotté. Selon les informations la victime avait lancé des propos injurieux à l’endroit du policier lors de l’audition de deux personnes de la zone qui ont avaient eu un différent.

Cette situation a soulevé rapidement la colère de la population qui n’a pas pris trop de temps pour réagir. Des individus dans la foule en colère ont mis le feu au bureau du chef de poste, de la communication ainsi qu’au bureau de l’Office National d’Identification (ONI) qui fonctionnait au commissariat des Cayes Jacmel. Tous le matériel et des pièces importantes du commissariat et de l’ONI ont été détruits, dont deux motocyclettes. Des individus ont attaqué le policier Guillioteau qui aurait reçu une balle d’une arme de calibre 9 mm avant d’être mutilé à coup de machette jusqu’à la mort puis brûlé.

La police régionale de Sud’Est, accompagnée du commissaire du gouvernement au parquet de Jacmel Maître Mirlande Daphinis et le Service Départemental de la Police Judiciaire (SDPJ) ont mené une opération très musclée dans la matinée du vendredi 24 septembre. Au moins 30 personnes ont été interpellées par des policiers de l’ Unité Départementale de Maintien de l’Ordre (UDMO) qui ont été déployés sur place.

Hervé Julien, directeur départemental de la police du Sud’Est a déclaré que « la police aurait trouvé des pistes d’information et des projectiles lui permettant d’effectuer ces arrestations ». Le numéro un de la Police Nationale Haïtienne (PNH) du Sud’Est a indiqué qu’une enquête était ouvert en vue d’arrêter tous les complices de ce crime afin de les remettre à la justice « Une liste d’une vingtaine de suspects a été soumise au parquet de Jacmel » a-t-il précisé.

Maître Mirlande Daphinis, Commissaire du gouvernement du parquet de Jacmel a déploré le comportement de la population des Cayes Jacmel qui a choisie de faire sa propre justice. Maître Daphinis a déclaré que la justice ne restera pas impuissante dans ce dossier. Cette dernière, toutefois dit reconnaître la culpabilité du policier Guillioteau Hubert qui avait commis une arrestation illégale et arbitraire.

Johnny Joseph, âgé de 18 ans blessé à 3 reprise par le policier a été transporté à l’hôpital Saint Michel de Jacmel. La victime dans ses déclarations faites aux Journalistes a déclaré qu’il n’a jamais été question d’injure au policier, mais plutôt qu’il s’agissait d’une affaire de jalousie contrairement aux informations qui circulent. « J’ai ma petite amie, à mon grand étonnement, j’ai été informé qu’elle était également celle de Guillioteau » a-t-il déclaré.

Notons que le commissariat des Cayes Jacmel a un effectif de 8 policiers, dont un responsable. Ils étaient 3 policiers lorsque la population a commis le forfait. Rappelons que la commune des Cayes Jacmel est réputée comme l’une des zones rouge du département du Sud’Est.

 
 
État d’urgence à Port-au-Prince
HAITI LIBRE – 25/09/2010 07:12:36

Haïti - Flash Infos : État d’urgence à Port-au-Prince
Suite à la violente tempête qui a frappé Port-au-Prince et sa périphérie hier après midi, la Direction de la Protection Civile a déclenché son Centre d’Opération d’urgence Départemental en vue de coordonner la réponse et a mobilisé ses représentant au niveau des camps. Les priorités ont été identifies au niveau de la réponse en abris et les travaux de mitigation dans les camps où les eaux ne s’évacuent pas.

La Direction de la Protection Civile procède à la distribution des abris d’urgence à la population affectée dans trois camps et l’organisation est en cours.

L’UNICEF a aussi mobilisé 1000 couvertures pour les camps de Carradeux où 931 enfants ont été affectés.

4 hôpitaux ont subi des dommages et ont été inondés, la plupart sont opérationnels et ont augmenté leur personnel pour faire face à l’afflux de blessés. L’hôpital de MSF Hollande est endommagé mais elle fonctionne, le centre de MSF Belgique est parfaitement fonctionnel mais a rapporté une augmentation de patients. L’hôpital de la Paix a souligné qu’il n’était pas capable de fonctionner en raison de l’inondation. Les cliniques situées au camp du Golf Club de Pétionville ont été emportées. L’hôpital de la Fédération Internationale de la Croix-Rouge (IFRC) a Carrefour a rapporté n’avoir subi aucun dommage structurel et a mis du personnel supplémentaire en alerte.

Des dégâts mineurs ont été rapportés à Léogâne et à Petit-Goâve. Le pont de cette dernière étant affecté. Cependant, la principale préoccupation demeure Port-au-Prince.

D’autres infos à venir

 
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :