L’ESSENTIEL DE L’ACTUALITE

21 Nov

Haïti – Épidémie :

 Dernier bilan, 20.867 cas, 1,250 décès, moins de 10% de l’aide d’urgence reçue…
HAITI LIBRE – 21/11/2010 12:30:35

Haïti - Épidémie : Dernier bilan, 20.867 cas, 1,250 décès, moins de 10% de l’aide d’urgence reçue...L’Organisation des Nations Unies (ONU) a lancé un appel de fonds d’urgence (le 12 novembre dernier) auprès des pays membres, pour un montant de 164 millions de dollars afin de lutter contre l’épidémie de choléra qui sévit en Haïti. Jusqu’à présent la réponse est insuffisante pour lutter efficacement contre l’épidémie.
« Nous sommes très reconnaissants pour les contributions reçues à ce jour, en espèces et en nature, mais jusqu’à présent, nous avons reçu moins de 10% de ce que nous avons besoin », a déploré Nigel Fisher Coordonnateur des opérations humanitaires en Haïti. « Des fournitures essentielles et des compétences sont nécessaires d’urgence. Nous avons besoin de médecins, d’infirmières, de systèmes de purification de l’eau, de comprimés de chlore, de savon, de sels de réhydratation orale, de tentes pour les centres de traitement du choléra et une gamme d’autres fournitures , médicales […] Sans cette aide médicale, le taux de mortalité va augmenter considérablement. Si nous pouvons fournir aux patients, un traitement en temps opportun, nous pouvons sauver des vies ».
Jusqu’à présent, 36 Centre de Traitement de Choléra (CTC) ont déjà été mis en place à l’échelle nationale et 61 unités plus petites de traitement du choléra, et d’autres sont en cours de construction. Des engins de transport doivent être fournis pour chaque hôpital en Haïti. Les humanitaires dans la seule journée de samedi ont distribué 40 tonnes de fournitures médicales.
Bilan au niveau national :
Le dernier bilan (cumulatif), en date de mercredi 17 novembre 2010 et publié aujourd’hui dimanche 21 (!), par le Ministère de la Santé Publique et de la Population (MSPP) fait état de 20,867 hospitalisation depuis le début de l’épidémie soit 1,221 cas supplémentaires de plus que le dernier bilan du 16 novembre (+ 6.22 %) et 1,250 décès soit 64 décès supplémentaires (+ 5.39 %).
Port-au-Prince et région métropolitaine :
À Port-au-Prince et la région métropolitaine (Port-au-Prince: Carrefour, Cité Soleil, Delmas, Kenscoff, Pétion-Ville, Port-au-Prince, Tabarre et Croix des Bouquets) il est fait état de 1,457 hospitalisations depuis le premier cas déclaré dans ces zones, soit 148 cas supplémentaires de plus que le dernier bilan du 16 novembre (+ 11.15 %) et 64 décès, soit 3 nouveaux décès supplémentaires (+ 4.91 %)
Nigel Fisher a déclaré que ces chiffres, ne prennent en compte que les victimes qui ont atteintes les installations médicales et devraient augmenter dans les prochains jours.
De nombreux travailleurs humanitaires estiment que les chiffres officiels sont sous-estimé. De plus ce bilan sort avec 4 jours de décalage. Dans le Nord où le taux de mortalité à l’hôpital était le plus élevé du pays, ce dernier est maintenant de 9.7 %. Le taux de mortalité total (hôpital et communauté) était de 9.3 % dans le Nord en date du 17 novembre. Le Ministère indique, que les chiffres du Nord sont partiels.
Note : Les comparaisons sont faites entre les bilans du 16 et du 17 novembre 2010. Les chiffres officiels, intègrent les données envoyées par les départements à la Direction de l’Épidémiologie et incluent désormais, les cas notifiés par les ONG et la Mission médicale cubaine.

 

Haïti – Élections :

 Axan Abellard jette l’éponge
HAITI LIBRE – 21/11/2010 13:13:14

Haïti - Élections : Axan Abellard jette l’épongeLe candidat Axan D’elson Abellard du parti Konbit Nasyonal pour Devlopman (KNDA) a annoncé samedi 20 novembre, à 9 jours du scrutin, qu’il se retirait de la course à la présidence. Il a invité tous ses partisans à voter pour Mirlande Manigat. Candidat en mauvaise posture dans les sondages, il a expliqué que sa décision de rallier la candidature de la candidate en tête des sondages, s’explique par la convergence de ses idées avec celle du programme du RDNP.
Rappelons que plusieurs groupements et plateformes politiques ont déjà apporté leur appui à Mirlande Manigat à l’occasion des prochaines élections (le Comité national des églises évangéliques (CONAMISE), le Réseau protestant d’Haïti, le Front civico-patriotique haïtien (FRONTCIPH) et le parti Konbit Pou Refè Ayiti de la mairesse de Pétion-Ville.
Axan Abellard est le premier candidat à la présidence à se retirer de la course, ce ne sera sans doute pas le dernier « Réagissant à cette décision, le candidat Jean Hector Anacacis peu surpris « Cela m’étonne qu’il soit le premier, mais je le savais. D’autres annonces seront faites avant le 28 novembre » a prédit Anacacis, qui pense que 6 à 8 candidats seulement resteront dans la course.
D’autres candidats qui sont en situations difficiles tels : Josette Bijou, Garaudy Laguerre, Gérard Blot et Wilson Jeudy pourraient faire partie de ceux qui abandonneront la course dans les prochains jours.

 

Haïti – i-Votes : Résultats des élections (i-Votes)
HAITI LIBRE – 21/11/2010 10:51:24

Haïti - i-Votes : Résultats des élections (i-Votes)La période de i-Vote se termine aujourd’hui avec le classement final des candidats. 28,923 i-Votes ont été enregistré durant cette période. Nous vous présentons les résultats cumulatifs du 29 août au 20 novembre 2010. Nous vous présentons aussi les résultats NON CUMULATIF de la semaine du 14 au 20 novembre, ces résultats donnent un classement différent, puisque ces résultats sont basés SEULEMENT sur la mobilisation de la semaine courante et peuvent-être plus significatifs de la position actuelle des candidats chez les internautes. Vous avez été plusieurs centaines à réagir et partager vos commentaires sur notre site, continuez d’alimenter le débat, les élections se poursuivent et rien n’est encore gagné.
Résultats cumulatifs sur 12 semaines :
Nombre de i-Votes : 28,923
(1) Charles Henri Baker :
6,980 i-votes (24.13 %)
(2) Mirlande Manigat : 5,187 i-votes (17.93 %)
(3) Léon Jeune : 4,264 i-Votes (14.74 %)
(4) Michel Joseph Martelly : 4,239 i-Votes (14.66 %)
(5) Jean Henry Céant : 1,319 i-Votes (4.56 %)
(6) Leslie Voltaire : 1,252 i-Votes (4.33 %)
(7) Jacque Édouard Alexis : 1,093 i-Votes (3.78 %)
(8) Jude Célestin : 679 i-Votes (2.35 %)

Résultats NON CUMULATIF dernière semaine du 14 au 20 novembre 2010
Nombre de i-Votes : 2,322
(1) Mirlande Manigat :
510 i-votes (21.96 %)
(2) Charles Henri Baker : 495 i-votes (21.32 %)
(3) Michel Joseph Martelly : 489 i-Votes (21.06%)
(4) Léon Jeune : 403 i-Votes (17.36 %)
(5) Jean Henry Céant : 71 i-Votes (3.06 %)
(6) Jude Célestin : 61 i-Votes (2.63 %)
(7) Jacque Édouard Alexis : 55 i-Votes (2.37 %)
(8) Leslie Voltaire : 48 i-Votes (2.07 %)

Il nous semble probable qu’aucun candidat (sauf magouille) ne pourra obtenir un suffrage suffisant pour l’emporter au premier tour et que ces élections se dérouleront en 2 tours. Si cette hypothèse se confirme, nous mettrons à votre disposition un i-Vote pour les candidats du second tour.
Analyse de l’intérêt suscité chez les internautes sur 12 semaines (capacité de mobilisation)
(1) Charles Henri Baker :

La candidature de ce candidat a été très forte les 3 première semaines. Baker en 3 ème semaine obtenait 22.89 % du suffrage des internautes. Toutefois dans les 9 semaines qui ont suivit, sa capacité de mobilisation est resté modeste, (+ 1.24%).
(2) Mirlande Manigat :
Contrairement à Charles Henri Baker, les internautes ont commencé à s’intéresser à cette candidate , seulement à partir de la quatrième semaine. Dans les 8 semaines qui ont suivit, l’intérêt des internautes n’a pas cessé de croître (+ 5.09%).
(3) Léon Jeune :
Léon Jeune est le candidat qui a mobilisé le plus l’intérêt des internautes et ce depuis la première semaine. Durant les 12 semaines, Léon Jeune a augmenté sans cesse la mobilisation des internautes (+ 6.18 %). Aucun candidat n’a obtenu un gain aussi important.
(4) Michel Joseph Martelly :
Le candidat Martelly semble avoir une popularité acquise sur internet, toutefois entre la semaine 3 et la dernière semaine il a évolué dans une marge de 0.94%, enregistrant une légère baisse d’intérêt dans les deux dernières semaines. Le candidat Martelly n’a pas été en mesure de d’augmenter son public acquis sur internet.
(5) Jean Henry Céant :
Bien que cinquième dans le classement cumulatif, Jean Henry Céant non seulement n’a pas réussit à mobiliser plus de i-Vote mais il n’a pas cesser perdre des votes depuis la 3 ème semaine et ce jusqu’à la 12 ème semaine (- 4.21 %). Les internautes après un intérêt marqué dès la 3 ème semaine, se sont désintéressés progressivement de ce candidat.
(6) Leslie Voltaire :
Leslie Voltaire à partir de la semaine 3 n’a plus été en mesure d’augmenter la mobilisation des internautes pour sa candidature ou son programme. L’intérêt auprès des internautes pour sa candidature n’a fait que décroître au cours des 9 semaines suivantes (-1.44 %)
(7) Jacque Édouard Alexis :
Tout comme le candidat Voltaire, l’intérêt auprès des internautes pour sa candidature n’a fait que décroître au cours des 9 semaines suivantes (-2.11%)
(8) Jude Célestin :
Le candidat Célestin a soulevé peu d’intérêt chez les internautes, entre la semaine 3 et la semaine 12, la mobilisation pour ce candidat à évolué dans un écart de 0.19%.
Évolution des pourcentages de votes pour chaque candidat entre la semaine 1ère et la 12ème semaine de la campane de i-Votes (29 août au 20 novembre 2010)

À titre d’information voici le dernier sondage de BRIDE disponible, réalisé en Haïti, même si son impartialité est fortement critiqué.
Sondage BRIDE période du 13 au 20 octobre 2010
Échantillon : 5,320 personnes
(1) Mirlande Manigat
(2) Jude Célestin
(3) Michel Joseph Martelly
(4) Charles Henri Baker
(5) Jacque Édouard Alexis
(6) Jean Henry Céant
(7) Chavannes Jeune
(8) Yves Christalin
Notez :
que 6 des 8 candidats du sondage Bride (dans des positions différentes) figurent dans nos sondages (à l’exception des candidats 7 et 8)
Le véritable gagnant se décidera (sauf imprévu) dans les urnes en Haïti dimanche prochain, et pourrait être différent de nos résultats. Tout simplement que sur internet, les internautes de sont pas influencés par les campagnes publicitaires, qu’il ne subissent aucune pression ni menace, que le choléra, les inondations et les violences urbaines de les affectent pas. Ce sont donc des i-Votes (majoritairement de la diaspora) qui ont plus de recul et d’indépendance que les véritables votes de dimanche prochain. Souhaitons que malgré une situation très compliqué au pays, le taux de participations sera suffisamment important pour élire un gouvernement ayant toute la légitimité requise pour aborder la reconstruction du pays avec la communauté internationale. Un faible taux de participation pourrait avoir de lourdes conséquences sur l’avenir de notre pays.
La semaine prochaine en Haïti est décisive et sans aucun doute à haut risque pour nos compatriotes. Des événements imprévus peuvent changer l’ordre des choses, dans une campagne où les violences et les intimidations, ont souvent (malheureusement) plus d’effet que les grands rassemblements, sur les électeurs.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :