L’ACTUALITE DU LUNDI 22 NOVEMBRE 2010

22 Nov

Haïti – Épidémie :

 La situation s’aggrave au pénitencier national
HAITI LIBRE – 22/11/2010 08:05:26

Haïti - Épidémie : La situation s’aggrave au pénitencier national L’épidémie de choléra qui se propage dans les 10 départements, a touchée les prisons du pays où 13 personnes sont mortes ces derniers jours, tel que rapporté par le Comité International de la Croix-Rouge (CICR).
La situation au pénitencier National s’aggrave, le nombre de cas à presque doublé en une semaine. Marçal Izard, porte-parole de la CICR, a fait savoir que 50 cas de choléra sont actuellement traité au pénitencier national. Elle a exprimé sa crainte de voir l’épidémie se propager rapidement dans la prison, en raison de la surpopulation et du manque d’espace pour traiter les malades. La prison de Port-au-Prince abrite quelque 2,000 détenus, soit presque le tiers de tous les prisonniers en Haïti.

 

Haïti – Élections : Où aller voter ?
HAITI LIBRE – 22/11/2010 07:48:02

Haïti - Élections : Où aller voter ?Le Conseil Electoral Provisoire (CEP) informe le public en général et les électeurs en particulier, qu’il a mis à leur disposition, différents moyens leur permettant d’identifier le Centre de Vote où ils voteront le 28 novembre 2010.
Les électeurs peuvent appeler gratuitement 24 heures sur 24 au Centre d’Appel du CEP aux numéros suivants : 2828 ; 2829 ; 2830 et 2831.
Ou à partir du site internet du CEP : http://www.cephaiti2010.org en cliquant sur le lien «Ki kote m ap vote», tout en fournissant les informations relatives au numéro de sa carte CIN.
Enfin, l’électeur qui souhaite connaître son Centre de Vote, peut également consulter la liste Électorale Partielle au Bureau Électoral Communal (BEC) de sa circonscription.

 

Taiwan offre une aide à Haïti pour lutter contre le choléra

TAIWAN INFO / Lundi 22 novembre 2010

Le ministère des Affaires étrangères a confirmé hier le versement d’une somme de 200 000 dollars américains destinée à aider Haïti à lutter contre l’épidémie de choléra qu’elle subit depuis le mois dernier, et qui a déjà provoqué plus d’un millier de morts.

Les fonds seront utilisés pour assister Port-au-Prince dans la lutter contre la progression de l’épidémie et les soins. Le Centre de contrôle des maladies à Taipei a par ailleurs envoyé des équipements médicaux, un chargement arrivé sur place le 11 novembre dernier, a indiqué le ministère, qui a précisé que d’autres aides parviendront à Haïti alors que 18 000 personnes y sont hospitalisées actuellement.

L’épidémie s’est déclarée en octobre et s’est très rapidement diffusée du fait des conditions sanitaires catastrophiques sur place, après le tremblement de terre qui a ravagé cet Etat des Antilles en janvier dernier.

 

Epidémie de choléra en Haïti

FRANCE DIPLOMATIE / 22 novembre 2010

Après le séisme survenu le 12 janvier 2010 et l’ouragan Tomas qui a frappé tout récemment Haïti, l’épidémie de choléra qui sévit aujourd’hui, constitue une nouvelle épreuve pour ce pays. La France n’a pas attendu cet appel pour se mobiliser :

1) Dès l’annonce de l’épidémie, notre ambassade à Port-au-Prince s’est mobilisée et a mis en place un dispositif renforcé de veille et de prévention. Une mission médicale, menée par l’un des grands spécialistes français de la lutte contre le choléra, le Professeur Piarroux, est en cours depuis le 7 novembre. Il apporte un appui médical et scientifique en qualité de coordinateur auprès du Ministère de la santé haïtien.

2) Le Centre de crise du ministère des Affaires étrangères et européennes prépare une nouvelle livraison de plusieurs tonnes de chlore pour permettre d’alimenter la ville de Port-au-Prince en eau potable pendant plusieurs semaines. Il va en outre assurer l’envoi de matériel ainsi que de médicaments et produits pharmaceutiques destinés à l’Hôpital Universitaire d’Etat d’Haïti.

Cet effort s’inscrit dans un cadre européen. Dès l’envoi par voie aérienne les 9 et 10 novembre de 10.000 bâches en provenance du Centre de crise et de 150 lits spéciaux dédiés aux Centres de traitement du choléra (CTC) au profit de la Croix-Rouge française, la France a sollicité le concours financier de l’UE par l’intermédiaire du Centre de suivi et d’information (MIC) de la DG ECHO.

Ce mécanisme activé dès le 5 novembre permet de coordonner l’aide en nature que les pays de l’UE sont susceptibles d’acheminer en Haïti pour permettre aux autorités de ce pays de faire face à la progression du choléra ; la France a l’intention de continuer à inscrire son action dans le cadre de cette coordination européenne.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :