L’ESSENTIEL DE L’ACTUALITE – VENDREDI 03/12/10 (2)

3 Déc

Haïti – Élections :

 Ban Ki-moon déclare que les fraudes sont pires que prévu
HAITI LIBRE – 03/12/2010 14:42:02

Haïti - Élections : Ban Ki-moon déclare que les fraudes sont pires que prévuLe secrétaire général Ban Ki-moon a déclaré aujourd’hui que les «irrégularités» lors de l’élection présidentielle en Haïti, étaient pires que le premier rapport et a appelé à une action urgente pour éviter une nouvelle crise dans le pays « Bien que certains actes de violence et des perturbations le jour d’un scrutin, ne sont pas exceptionnelles en Haïti, les irrégularités semblent maintenant plus grave que prévu initialement » à affirmé le chef de l’ONU lors d’une réunion de l’Assemblée générale des Nations Unies sur Haïti.
« Quelle que soit les plaintes ou les réserves sur le processus électoral, j’exhorte tous les acteurs politiques à s’abstenir de toute violence et à entamer des discussions immédiatement pour trouver une solution à ces problèmes d’Haïti – devant la grave crise politique qui se développe, at-il ajouté.
« Tout les partis concernées doivent respecter le cadre juridique. Les dirigeants politiques doivent mettre l’intérêt national au-dessus des ambitions personnelles et partisanes»

 

Haïti-Cholera :

 Le bilan passe à 1882 morts
Besoins humanitaires pressants

P-au-P, 3 déc. 2010 [AlterPresse] — 1882 personnes sont décédées de l’épidémie de cholera et 39 010 autres ont été hospitalisées, annonce un nouveau bilan du Ministère de la Santé Publique et de la Population (MSPP).

84 391 cas de contamination ont été recensés depuis l’apparition de la maladie dont 11 852 dans la zone métropolitaine de Port-au-Prince.

La situation est particulièrement inquiétante dans les départements du Nord-Est et du Sud-Est qui ont un taux de mortalité général respectif de 12,9% et 13,6%, alors que ce taux n’atteint pas 10% dans les autres départements.

Par ailleurs, près de 30% des décès enregistrés surviennent en dehors des institutions sanitaires.

Les besoins humanitaires pour faire face à l’épidémie de choléra en Haïti sont toujours importants, a souligné en début de semaine le Bureau de coordination des affaires humanitaires de l’ONU (OCHA).

Sur les 164 millions de dollars demandés par l’ONU et ses partenaires pour lutter contre la maladie, 32,9 millions de dollars ont été collectés à ce jour.

Il existe actuellement dans le pays 40 centres de traitement du choléra, ayant en moyenne entre 100 et 200 lits chacun, et 61 unités de traitement, avec une moyenne de 20 lits chacune.

Malgré cette infrastructure, « davantage encore doit être fait et les partenaires humanitaires doivent continuer de travailler afin d’ ;accroître le nombre de lits », a déclaré à la presse la porte-parole d’OCHA, Elisabeth Byrs, à Genève, en Suisse.

« Une dizaine de centres de traitement, 39 unités de traitement, 350 médecins, 2.000 infirmières et 3.000 agents de santé communautaires sont nécessaires », a pour sa part déclaré la porte-parole de l’OMS, Fadela Chaib.

 

Haïti – Épidémie :

 650,000 cas dans les 6 prochains mois !
HAITI LIBRE – 03/12/2010 13:36:12

Haïti - Épidémie : 650,000 cas dans les 6 prochains mois !Le Secrétaire Général, Ban Ki-moon, a déclaré aujourd’hui que l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) et l’Organisation Panaméricaine de la Santé (OPS) estiment désormais que l’épidémie de choléra en Haïti pourrait toucher jusqu’à 650,000 personnes au cours des six prochains mois.
Dans son rapport à l’Assemblée Générale, M. Ban a déclaré également que les équipes de santé de l’ONU, estiment que les chiffres officiels du gouvernement haïtien, de 1.800 morts et près de 80.000 infectés pourrait être le double en raison de difficultés dans les rapports.
Ban Ki-moon a rappelé les besoins urgents en Haïti : plus de Centres de Traitement du Choléra (CTC), 350 médecins, 2.000 infirmiers et 2.200 employés de soutien. Il a également appelé les pays membres à contribuer davantage à l’appel de fonds d’urgence lancé le 12 novembre dernier, pour un montant de 164 millions de dollars, pour lutter contre l’épidémie, et dont seulement 20 % ont été financé à ce jour.

 

Haïti: les résultats des élections publiés le 7 décembre au plus tard

(AFP) – 03 DEC. 2010 / PORT-AU-PRINCE — Le Conseil électoral provisoire haïtien (CEP) a annoncé vendredi que les résultats des scrutins présidentiel et législatifs tenus dimanche seraient publiés au plus tard le 7 décembre.

« La comptabilisation des votes se poursuit jusqu’au 6 décembre et sitôt que le CEP obtiendra les résultats, ils seront publiés. Ceci se fera au cours de la journée du 6 décembre ou au plus tard le 7 décembre », a déclaré Pierre-Louis Opont, directeur général du CEP, lors d’une rencontre avec des candidats et leurs représentants.

Les dates du 5, puis du 7 décembre avaient tour à tour été annoncées.

« Nous ne subirons de pression de qui que ce soit, nous publierons les résultats que le centre de tabulation (chargé de saisir les procès verbaux, ndlr) nous remettra en tenant compte de toutes les irrégularités sur l’ensemble du processus et des doléances présentées par les candidats », a affirmé de son côté le président du Conseil, Gaillot Dorsinvil.

La réunion, à laquelle ont assisté des membres de la mission d’observation électorale de l’Organisation des Etats américains (OEA) et des pays du Marché commun de la Caraïbe (Caricom), a permis au CEP de présenter un bilan du premier tour de scrutin, marqué selon cet organisme par des irrégularités et des fraudes imputées aux partis politiques et à la défaillance de la machine électorale.

En dépit de la réclamation d’un groupe de 12 candidats, qui a réitéré son appel à annuler les élections, les autorités électorales ont affirmé que le vote était valide.

« Par respect pour ceux qui ont voté là où il n’y a pas eu de problèmes, le CEP a décidé que le vote serait respecté et il y aura un second tour pour compléter le vote du premier tour », a déclaré M. Dorsinvil.

Le secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, a fait part vendredi de sa préoccupation au sujet des élections haïtiennes, qui « apparaissent maintenant plus graves qu’initialement estimé ».

Il a invité « tous les acteurs politiques à s’abstenir de toute violence et entamer immédiatement des discussions pour trouver une solution haïtienne à ces problèmes avant qu’une crise sérieuse ne se développe ».

Le candidat du parti au pouvoir, Jude Célestin, présent lors de cette rencontre, s’est montré optimiste. « Bien sûr je suis confiant (quant à la possibilité) de gagner les élections. Nous accepterons les résultats quels qu’ils soient, du moment que le CEP respecte le vote du peuple », a-t-il dit.

« Quel que soit le résultat publié par le CEP, l’élu n’aura pas la légitimité populaire nécessaire pour gouverner. Nous allons déboucher sur une crise dans le pays, il y aura des violences armées », a prédit un autre candidat à la présidence, Jean Hector Anacacis.

Il a suggéré « pour éviter un éclatement que le président René Préval convoque tous les secteurs afin de trouver une solution ».

 

L’ONU menace d’abandonner Haïti si la volonté populaire n’est pas respectée

RADIO METROPOLE / Vendredi, 3 décembre 2010 09:57

Le représentant spécial du secrétaire général de l’ONU en Haïti, Edmond Mulet, brandi la menace d’un départ de l’Onu si la volonté populaire, exprimée lors du scrutin, n’est pas respectée. «la communauté internationale se retirera (…) et le pays ne bénéficiera pas de l’appui et de ressources internationales». «Si la volonté du peuple est respectée et reconnue par le Conseil électoral haïtien, il n’y aura aucun problème», a-t-il insisté.
Les déclarations de M. Mulet sont intervenues alors que la majorité des candidats à la présidence et certains au sénat et à la députation réclament l’annulation du scrutin. Des manifestations ont été organisées à Port-au-Prince et Miragoane hier par les candidats protestataires.
De nouvelles manifestations sont prévues dans la capitale et à Pétion ville, le mardi 7 décembre, date retenue par le CEP pour la publication des résultats partiels. Le candidat à la présidence Charles Henry Baker (Respe) entend maintenir la mobilisation jusqu’à satisfaction de leurs revendications.
La mission de l’ONU avait appelé les acteurs politiques à attendre la publication des résultats partiels du premier tour des élections législatives et présidentielles. De leurs coté, les autorités haïtiennes ont appelé les acteurs politiques à cesser les manifestations selon eux contraires à la loi électorale. Cet avis est partagé par le candidat à la présidence de l’Inité, Jude Célestin.
Le candidat du MPH, Jacques Edouard Alexis, rejette d’un revers de main cette mise en garde. Il assure qu’aucune loi ne saurait être au dessus de la constitution qui garanti le respect des libertés fondamentales.

 

Une perte économique et politique pour le pays
HAITI LIBRE – 03/12/2010 11:56:19

Haïti - Élections : Une perte économique et politique pour le paysEddy Labossière, le président de l’Association Haïtienne des Économistes (AHE) estime que l’organisation des élections du 28 novembre dernier constitue une perte totale, à la fois économique et politique pour Haïti. Il croit que ce scrutin devrait être invalidé suite aux irrégularités dénoncées par différents secteurs dont des observateurs et des partis politiques.
Sur le plan économique, il estime qu’«une bonne partie du montant dépensé pour l’organisation de ce scrutin aurait pu être investie dans l’économie haïtienne ou en faveur des victimes du séisme de janvier dernier » estimant que 25 % des 29 millions de dollars dépensé, aurait été suffisant pour la tenue du scrutin. Le Président de l’AHE, se montre très critique vis-à-vis de la communauté internationale qui a financé majoritairement l’organisation de ce scrutin « sans mettre de balises pour s’assurer de sa bonne tenue ».

 

M. Jude Célestin et M. Michel Martelly: Mal fait et mal fou…

Par ANCION Pierre-Paul / 03 DEC. 2010

getthumbL’enfant chéri du président René Préval, l’ingénieur Jude Célestin estime que les candidats manifestant pour exiger l’annulation du scrutin du 28 novembre passé viole la loi électorale. Une position sensée certes mais que le candidat du MPH Jacques Edouard Alexis, rejette avec des arguments convaiquant. M. Alexis, très mal classé dans les sondages, pense que les manifestations de cette semaine reflètent la volonté du peuple, donc elles sont au dessus de cette loi électorale.

Le candidat de l’INITE, avec ce rejet du candidat du MPH, voit sa seule déclaration sensée durant tout le processus électoral s’évanouit, pendant que ses idioties survivent dans la mémoire collective.
Enfant chéri du président Préval, M. Jude Célestin, appelé ‘’Kandida dan griyen ‘’ ou ‘’griyen dan’’ par Mme Manigat, a multiplié des déclarations vides durant sa campagne.
L’une d’entre elles, peut être la plus historique : ‘’Je transformerai les sections communales du pays en commune, parce que l’international ne reconnaît pas les casecs…’’
Le département du sud-est à lui seul a dix communes, et une commune est constituée de plusieurs sections communales, avec un député par circonscription, donc M. Célestin, seulement, sait quelle chambre basse il aura à bâtir.
Pour ceux qui connaissaient Jacmel, hormis le maire du centre ville, nous aurions une maire pour chacune des sections suivantes : De Montreuil, Bréman, Lafond, Lavanneau, LaMontagne, Marbial, Orangers etc.
Le candidat de l’INITE, est bien financé, mais très mal formé.
Le candidat à la présidence de ‘’Repons Peyizan’’ M. Joseph Michel Martelly, lui, est un politicien né d’une candidature à la présidence, un ‘’Just come’’, un ‘’papa toudenkou’’, parce que sa présidence auto-proclamée du Konpa Dirèk, n’a pas été contestée, il ambitionne la présidence du pays. Une folie, peut-être, mais qui le rend confortable.
M. Martelly durant sa campagne électorale a déclaré une guerre aux diplômes.
Il se plait à critiquer les diplômés, les cadres ayant dirigé ce pays, faisant d’eux les responsables du malheur d’Haïti. Ces accusations ne s’attaquaient pas précisément à la corruption, ni à l’irresponsabilité de ces cadres, mais plutôt à leurs diplômes, et ce, avec une éloquence, une certitude qui donne froid au dos. Une démagogie dosée d’un obscurantisme.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :