REVUE DE LA PRESSE – Jeudi 13 janvier 2011

13 Jan

René Préval très contrarié par le rapport de l’OEA
HAITI LIBRE – 13/01/2011 19:19:25

Haïti - Élections : René Préval très contrarié par le rapport de l'OEALa Mission de l’Organisation des États Américains (OEA) a remis ce jeudi, en début d’après-midi, son rapport au Président René Préval, remise confirmée par le Représentant spécial du Secrétaire Général des Nations Unies en Haïti, Edmond Mulet qui a souhaité un dénouement à la crise post-électorale dans le plus bref délai.
« Le Président Préval a un certain nombre de réserves sur la méthodologie des experts de la commission de l’OEA, utilisés pour arriver à leurs conclusions » a déclaré un haut fonctionnaire du gouvernement, sous couvert de l’anonymat. Le rapport de l’OEA met en cause les résultats préliminaires du premier tour et pointe clairement les irrégularités et recommande l’exclusion du candidat du pouvoir, Jude Célestin du second tour au profit du candidat Michel Martelly [3ème position].
Au sujet du rapport, le Président Préval pense qu’il pourrait susciter des tensions politiques et l’incertitude au lendemain du premier anniversaire du séisme. De plus, il émet des réserves sur le fait que six des sept membres de l’équipe de l’OEA proviennent des États-Unis, du Canada et de la France, pays qui avait soulevé des objections publiques au moment de la publication des résultats préliminaires du premier tour [le septième membre de l’équipe provient de la Jamaïque]. Une réserve pour le moins surprenante, sachant qu’avant même que la mission de l’OEA commence son travail, le Président Préval disposait déjà de cette information et aurait pu alors contester la provenance de ces experts, ce qu’il n’a évidemment pas fait.
Il n’est pas clair à ce stade-ci, de savoir si Préval «rejette» la recommandation du rapport ou s’il cherche à discuter de ses réserves avec les experts de l’OEA.
Lors d’une réunion, tenue aujourd’hui, avec Colin Granderson, chef de la mission conjointe de OEA/CARICOM, le Président Préval a également exprimé sa colère devant le fait que le rapport des experts de l’OEA avait été divulgué dans les média, a rapporté la même source.
Au Conseil Électoral Provisoire (CEP), la Conseillère Ginette Chérubin a fait savoir qu’elle et ses collègues n’avaient pas encore reçu ce rapport, mais se préparent à tenir compte des recommandations avant d’annoncer les résultats définitifs du premier tour. « Les experts qui ont produit ce rapport sont des professionnels spécialisés, des techniciens de haut niveau qui ont analysé le processus de tabulation et qui ont dû argumenter leurs recommandations. Leur avis va nécessairement compter. »
« C’est en tout cas, le Conseil électoral provisoire qui doit évaluer le rapport de la mission, le comparer au travail des techniciens du centre de tabulation et décider de la suite à lui donner, avant la publication des résultats définitifs du premier tour » a-t-elle précisé. Ginette Chérubin a garanti jeudi que « le CEP va tenir compte des recommandations des experts de l’OEA » dans le cadre de la publication des résultats définitifs du scrutin présidentiel du 28 novembre et que « seul le CEP est autorisé à les proclamer »
Didier Le Bret, l’Ambassadeur de France en Haïti, a fait savoir qu’il « est important que les recommandations du rapport soit suivies d’effets ». Ce serait « une honte si après avoir sollicité une mission et défini ses termes de références, on choisisse par la suite de lui retirer sa confiance » La mission d’experts, a dit le diplomate « a été demandée par les autorités haïtiennes et ses recommandations devraient être non partisanes ».

 

L’OEA a remis son rapport à Préval

Radio-Canada.ca avec Associated Press et Reuters /  jeudi 13 janvier 2011 à 18 h 19

Le président sortant René Préval

Le président sortant René Préval

Photo: AFP/Chip Somodevilla

L’Organisation des États américains (OEA) a remis son rapport d’évaluation du premier tour contesté de l’élection présidentielle en Haïti au président sortant René Préval.

Peu après avoir reçu le rapport, jeudi, le président Préval a indiqué qu’il avait des réserves sur certaines de ses recommandations.

Selon des fuites survenues en début de semaine, l’OEA recommanderait d’exclure du deuxième tour de l’élection le candidat du parti au pouvoir, Jude Célestin. L’OEA aurait des preuves d’irrégularités dans le déroulement des opérations électorales. Elle recommanderait donc que le candidat arrivé troisième, Michel Martelly, passe au second tour contre l’ancienne première dame, Mirlande Manigat, arrivée première.

Le président sortant doit décider des suites à donner à ce rapport. Mais déjà, des membres de son parti lancent l’avertissement qu’il est peu probable que la recommandation de l’OEA soit acceptée.

« Si notre candidat est en deuxième position, ou bien en première position et que l’on veut à tout prix qu’il soit basculé en troisième position pour ne pas l’avoir au second tour, je ne trouve pas ça correct. Pour moi, c’est un coup d’État électoral », a affirmé le sénateur Joseph Lambert, coordonnateur du Parti Inité.

Les résultats préliminaires du premier tour publiés par le Conseil électoral provisoire haïtien avaient provoqué des manifestations violentes de partisans de Michel Martelly qui avaient dénoncé des fraudes massives en faveur de Jude Célestin.

Un groupe de 12 candidats à la présidence continue d’exiger l’annulation des élections, entachées, selon eux, de fraudes.

 

«Nous voulons avoir un gouvernement fort quand nous partirons»
HAITI LIBRE – 13/01/2011 10:09:10

Haïti - Politique : «Nous voulons avoir un gouvernement fort quand nous partirons»Lors d’une réunion de la CARICOM (Caribbean Community), le Premier ministre sortant de la CARICOM, Bruce Golding a déclaré, en présence du Premier ministre d’Haïti, Jean Max Bellerive, plus tôt cette semaine, qu’il est dans l’intérêt de la région, qu’Haïti retrouve sa stabilité.
Soulignant qu’il n’était pas dans l’intérêt de la CARICOM de voir « se poursuivre une situation qui favorise l’instabilité ou l’incertitude » quant à la direction du gouvernement haïtien. Précisant, que plus tôt le nouveau gouvernement sera établi et plus tôt le peuple haïtien pourra se consacrer à la reconstruction du pays avec le soutien de la région des Caraïbes.
Il a en outre rappelé qu’Haïti « était une jeune démocratie », et que ses structures et ses institutions démocratiques sont fragiles, et ne peuvent être renforcés et consolidés, qu’au fil du temps avec le soutien indéfectible de la communauté institutionnelle.
Répondant aux questions des chefs de mission des nations et des organisations internationales présentes à cette réunion, le premier Ministre Jean-Max Bellerive a déclaré que son gouvernement cherchait à « quitter un pays stable pour la prochaine administration » et qu’il « accepterait les résultats » des experts de l’Organisation des États Américains (OEA) chargé des vérifications des résultats préliminaires contestés du premier tour [rapport qui doit être remis ce jeudi 13 janvier 2011, au gouvernement haïtien].
« Nous voulons avoir un gouvernement fort quand nous partons […] permettant à quiconque qui va gagner l’élection, d’avoir le plein appui de la communauté internationale » a précisé le premier Ministre haïtien.

 

Haïti – Élections :

 Rapport de l’OEA aujourd’hui, nouveau classement des candidats
HAITI LIBRE – 13/01/2011 09:27:59

Haïti - Élections : Rapport de l’OEA aujourd’hui, nouveau classement des candidatsLe Premier ministre haïtien, Jean-Max Bellerive, a indiqué mercredi que son gouvernement recevrait jeudi 13 janvier 2011, le rapport de l’Organisation des États américains (OEA) « Nous sommes tombés d’accord pour qu’il soit remis demain au gouvernement […] Je lirai le rapport et réagirai à ce que j’aurai en mains », a-t-il ajouté.

L’OEA avait prévu initialement de remettre ce rapport lundi aux autorités mais ces dernières lui ont demandé d’attendre que soit passée la commémoration du premier anniversaire du séisme.

Le tableau ci-dessous, extrait du projet de rapport de l’OEA, montre, une fois les vérifications faites et les critères des experts de l’OEA appliqués, la nouvelle répartition des votes totaux, pour chaque candidat à la présidentielle. Pour en savoir plus, lisez [en anglais) les pages clés du rapport de l’OEA publié sur notre site http://www.haitilibre.com/article-2101-haiti-flash-elections-pages-cles-du-projet-de-rapport-de-l-oea.html

Pose de la première pierre du mémorial du souvenir à Port-au-Prince

Par RFI, avec notre envoyée spéciale à Port-au-Prince, Amélie Baron, jeudi 13 janvier 2011

Le président haïtien, René Préval (C), en présence de Bill Clinton (D) pose la première pierre du mémorial en souvenir des victimes du tremblement de terre, le 12 janvier 2011.

Le président haïtien, René Préval (C), en présence de Bill Clinton (D) pose la première pierre du mémorial en souvenir des victimes du tremblement de terre, le 12 janvier 2011.

REUTERS/Allison Shelley

Haïti en deuil national le 12 janvier 2011, un an après le terrible séisme qui a tué plus de 250 000 personnes. Les commémorations ont été nombreuses dans Port-au-Prince. En présence du président René Préval, de l’ancien président américain Bill Clinton, émissaire spécial des Nations unies pour Haïti, la première pierre du mémorial du souvenir a été posée dans la capitale.

La cérémonie est sobre. Du bâtiment de la direction générale des impôts, il ne reste rien. Les bureaux de l’administration se sont totalement effondrés le 12 janvier 2010. C’est sur ce site que se sera érigé à Port-au-Prince le mémorial du souvenir en hommage aux victimes du séisme. Un monument vital selon le président de la République, René Préval.

« Nous voulons construire un symbole, afin de réfléchir, pour ne jamais oublier ce qui est arrivé dans nos vies, pour que les générations futures sachent ce qui s’est passé et qu’elles n’oublient pas. Aussi, pendant que nous travaillons, nous-mêmes, gouvernement avec nos partenaires sur le processus de reconstruction, je veux redire à tout le monde de maintenir la solidarité. »

A l’avenir : des jardins, un bassin, une nouvelle place, la place du 12-janvier-2010 aux abords du Champ-de-Mars, siège du palais présidentiel. En offrant à nouveau ses condoléances à tous les Haïtiens et les étrangers endeuillés par le séisme, René Préval a annoncé que des monuments du souvenir seraient aussi élevés dans les villes de province ravagées par la catastrophe.

 

12 janvier 2011 : Hommages dominicain aux victimes du séisme
HAITI LIBRE – 13/01/2011 15:32:06

Haïti - 12 janvier 2011 : Hommages dominicain aux victimes du séismeLe Président Leonel Fernández, en compagnie du Vice-président Rafael Alburquerque et de la première dame Margarita Cedeño de Fernández, a rendu un hommage aux victimes du séisme en Haïti lors d’une cérémonie sur les marches du Palais national, où ils ont observé une minute de silence.
Était aussi présent : de nombreux ministres dominicains (Luis Manuel Bonetti, Juan Temístocles Montás) ainsi que des fonctionnaires et employés du Palais National.
Dans l’hommage, Leonel Fernández a rappelé que la République dominicaine avait été le premier pays à avoir offert de l’aide, a envoyer des centaines de tonnes de nourriture, d’équipements médicaux et du personnel pour le sauvetage des victimes et l’enlèvement des débris. Que les hôpitaux dominicains ont accueilli des milliers de blessés, que des cuisines mobiles pour des dîners économiques ont été envoyés afin d’offrir des aliments crus et cuits aux familles sinistrées. Le Président Fernández a également rappelé qu’il a été le premier président à se rendre en Haïti, à montrer la solidarité des dominicains avec le peuple haïtien et a appeler les autres Nations du monde à collaborer à la reconstruction de la nation voisine.
Précédemment, Fritz Cinéas, l’ambassadeur d’Haïti en République Dominicaine, accompagné de plusieurs fonctionnaires de la délégation et des dirigeants de l’Association haïtienne des étudiants, avait déposé une couronne de fleurs devant l’ambassade, à Santo Domingo. Au cours de cette cérémonie, il a remercié chaleureusement le gouvernement, et salué la solidarité et le soutien du peuple dominicain face à la tragédie du séisme du 12 janvier 2010 qui a frappé son pays.
Plusieurs gerbes de fleurs ont été déposées devant l’ambassade à la mémoire des 300,000 morts du tremblement de terre. L’ambassadeur a déclaré que, « la tragédie haïtienne avait contribué à unir les deux Nations de l’île. »
Floriales Nikerson, Président de l’Association des étudiants haïtiens dans le pays, accompagné de Ketl Milien James, Jeff et Julian Marckenson Desir, a remercié les dominicains qui, dès le premier jour du tremblement de terre, sont venus dans son pays pour aider les personnes sinistrées ainsi que tous les autres pays qui ont exprimé leur solidarité avec le peuple haïtien.
Nikerson a lancé un appel aux dirigeants d’Haïti, leur demandant d’assumer la responsabilité de la reconstruction et a promis, qu’après avoir terminé leurs études dans le pays, ils sont prêts à venir travailler pour le développement et le bien commun d’Haïti « Nous voulons souligner que la reconstruction d’Haïti ne peut pas être laissée à d’autres, mais que nous devons assumer nos responsabilités » a conclus le Président de l’association des étudiants.

 

La nouvelle Université sera terminée le 12 janvier 2012
HAITI LIBRE – 13/01/2011 16:24:02

Haïti - Éducation : La nouvelle Université sera terminée le 12 janvier 2012Le 31 juillet 2010 le Président Leonel Fernández et son homologue René Préval, avait participé à la cérémonie d’inauguration des travaux de construction du campus de l’Université d’Haïti (UNEDUPHA) [baptisé à l’époque – Université Henri Christophe du Nord].
Moins de 5 moins plus tard, le Président Leonel Fernández a dévoilé hier à la presse, dans la salle des Ambassadeurs au Palais National, la maquette de ce nouveau campus universitaire. Le Président dominicain a annoncé que cette Université sera achevée et livrée le 12 janvier 2012. Un projet de 30 millions de dollars, entièrement financé par la République Dominicaine et le secteur des affaires dominicain qui sera réalisé sous la coordination de l’architecte Milka Garrett.
Le président Fernández a fait savoir que ce campus, qui sera construit au Nord d’Haïti, à proximité du Cap-Haïtien, pourra accueillir 10,000 étudiants par jour. Il sera composé de plusieurs bâtiments de trois étages, 72 salles de classe de 30 étudiants, une bibliothèque [un centre de documentation des plus modernes], des salles de réunions, des laboratoires informatiques, comptables, scientifiques, des installations académiques, administratives et récréatives.

Il a rappelé que ce nouveau campus, fera partie du réseau des universités d’État d’Haïti et que le projet était actuellement dans le processus d’appels d’offres pour sélectionner les entreprises de construction.

 

Mgr Guire Poulard nouvel archevêque de Port-au-Prince
HAITI LIBRE – 13/01/2011 13:55:41

Haïti - Religion : Mgr Guire Poulard nouvel archevêque de Port-au-PrinceLe Pape Benoît XVI, a nommé mercredi, Mgr Guire Poulard, 69 ans, au poste de nouvel archevêque de Port-au-Prince en remplacement de Joseph Serge Miot, tué dans le séisme du 12 janvier. Par ailleurs, le Souverain Pontife a choisi de nommer Mgr Glandas Marie Erick Toussaint comme évêque auxiliaire de Port-au-Prince.
« Il est temps de reconstruire maintenant, non seulement les structures matérielles mais surtout la cohabitation civile, sociale et religieuse » a affirmé Benoît XVI dans un message lu, lors d’une messe célébrée devant les ruines de la cathédrale, par son envoyé, le Cardinal Robert Sarah.
Né le 5 janvier 1942 à Lévêque (Petit-Goâve), Guire Poulard a passé les vingt premières années de son épiscopat à Jacmel. Depuis mars 2009, il était en charge du diocèse des Cayes où il avait succédé à Mgr Jean Alix Verrier, parti à la retraite . Mgr Guire Poulard est connu comme une figure engagée de l’église catholique [seul représentant du clergé haïtien à avoir pris des positions politiques publiques contre les dérives de Jean-Bertrand Aristide] il est le symbole d’un engagement politique et social de rupture, qui souvent dérange.

 

Fidel Castro met en garde contre la présence en Haïti d’un congressiste de l’extrême droite étasunienne

http://www.caraibcreolenews.com/news/cuba/1,2805,13-01-2011-cuba-fidel-castro-met-en-garde-contre-la-pry-sence-en-hay-ti-d-aoun-congressiste-de-l-aoextry-me-droite-y-tasunienne.html

La Havane. Jeudi 12 janvier 2011. CCN/RHC – « Une autre star du Tea Party » est le titre d’une autre réflexion du leader historique de la Révolution Cubaine,Fidel Castro que publie aujourd’hui la presse cubaine.

Faisant allusion à la visite annoncée en Haïti de la congressiste républicaine étasunienne Ileana Ros-Lehtinen, Fidel Castro se demande si le gouvernement des Etats-Unis a conscience du défi que constitue, pour l’autorité morale de cette nation, la présence troublante de la présidente du Comité de Politique Extérieure de la Chambre des Représentants, dans cette nation caribéenne.

« Ni plus ni moins qu’ Ileana Ros, celle qui maintenait séquestré le petit Elian González à Miami ; partisane farouche des coups d’état, de crimes comme ceux de Posada Carriles et d’autres exactions se rendra en Haïti où le tremblement de terre à tué un quart de million de personnes et où l’épidémie de choléra a fauché la vie de presque 4000 autres et constitue une menace pour le reste de la région » ajoute le leader historique de la Révolution Cubaine.

Fidel Castro se réfère à la dépêche de l’agence de presse allemande DPA qui donne des détails de la visite de la congressiste ultraconservatrice prévue mardi. Selon un communiqué de son bureau elle entend recevoir un rapport sur les progrès faits en matière de reconstruction et sur la polémique électorale après l’élection présidentielle du 28 novembre.
Le leader historique de la Révolution Cubaine cite également une dépêche de l’agence de presse étasunienne Associated Press datée de Port-au-Prince et qui signale que les observateurs de l’OEA, l’Organisation des État Américains recommanderont que le candidat du parti au pouvoir aux présidentielles soit exclu du second tour, pour céder son poste à un musicien populaire qui s’est classé troisième au premier tour.
Fidel Castro a signalé à ce sujet qu’il espère que l’OEA et l’ONU éviteront le chaos qui pourrait se déclencher en Haïti si, dans la conjoncture actuelle, la lutte entre des partis rivaux éclate au milieu de la destruction, de la pauvreté et de l’épidémie qui s’est abattue sur ce pays.

 

L’exode des cerveaux, néfaste pour Haïti

Mireille Paquette / LA NOUVELLE UNION / Publié le 13 Janvier 2011

Et si la solution pour Haïti se trouvait dans les mains des Haïtiens qui l’ont quittée pour tenter et réussir une vie meilleure ailleurs qu’en Haïti! Parce qu’ils sont demeurés des Haïtiens dans le cœur et dans les faits.

Ils sont maintenant instruits, s’en sont sortis, voient la différence et croient encore en Haïti.

Ce sont eux qui pourraient sauver Haïti d’elle-même maintenant qu’ils savent comment faire et pas seulement en envoyant de l’argent.

Haïti a besoin de médecins – les médecins haïtiens sont ici et partout ailleurs dans le monde -. Et d’infirmières, de préposés, de professeurs et de plein d’autres métiers et professions qu’ils exercent ailleurs qu’en Haïti.

Pourquoi ne quitteraient-ils pas leur vie confortable pour faire bénéficier aux leurs de leur savoir apprendre aux Haïtiens de là-bas, comment on peut changer le cours des choses et atteindre de vrais buts.

Qu’y a-t-il de brisé entre eux, entre là-bas et ici?

Ils doivent s’unir dans un seul but : reconstruire et redonner dignité, vie et espoir à ce pays qui ne manque pas de gens courageux déjà sur place, mais qui manque d’élite et de dirigeants utiles depuis l’exode des cerveaux.

Si les Haïtiens instruits d’ici et d’ailleurs dans le monde se donnaient la main et pouvaient bénéficier d’une année sabbatique sans tout perdre.

Réussiraient-ils, eux, à sauver Haïti d’elle-même et de ses fantômes, puisqu’il y a des millions, de l’aide internationale à leur disposition pour le faire?

Il faut souligner le travail de Luck Mervil mais qui est seul, hélas.

Il faut parler le même langage pour convaincre et il est connu qu’il y a une énorme différence entre la manière de vivre, les mœurs, les croyances et nul autre qu’un Haïtien pour parler de cœur à cœur avec un autre Haïtien.

Pareil comme dans les autres races et nationalités, il faut parler avec ses racines.

 

Haïti – Technologie : Fournir de l’eau potable à tous, simplement…
HAITI LIBRE – 13/01/2011 12:57:53

Haïti - Technologie : Fournir de l’eau potable à tous, simplement...L’accès à l’eau potable reste aujourd’hui encore inaccessible à une grande partie de la population mondiale. La fondation SODIS (Solar Disinfection of water in plastic bottles) avait lancé un défi dont l’objectif était de trouver un procédé permettant de fournir de l’eau potable à tous ceux qui en manquent.
Chin Jung Cheng, Charlie Matlack, Penny Huang et Jacqueline Linnes, quatre étudiants de l’université de Washington ont relevé le défi, en présentant une solution pour fournir de l’eau potable au monde entier très simplement.
Ils se sont basés sur le procédé SODIS, qui élimine naturellement 99,9% des bactéries et virus dans l’eau [procédé de stérilisation par les rayons solaires – Actions conjuguées des U.V. et de la chaleur]. Le principe est simple, il suffit de remplir sa bouteille plastique puis de la laisser au soleil suffisamment longtemps. Le problème était de trouver un moyen simple pour savoir à quel moment l’eau devenait potable.
Ces étudiants ont donc créé un petit testeur, sous forme de porte clé, qui indique quand l’eau est consommable. Cette brillante innovation a été récompensée par la Rockfeller Foundation, qui a versé un prix de 40,000$ aux étudiants.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :