jeudi 04 août 2011

4 Août

Haïti – Emily :

137 km de Port-au-Prince, vols annulés…

04/08/2011 10:58:07

Haïti - Emily : 137 km de Port-au-Prince, vols annulés...À 10 heures ce matin, le centre de la la tempête tropicale Emily était situé à 17.3 degré Nord et 72.3 degrés Ouest, à 137 km au Sud de Port au Prince (85 miles) avec des vents soutenu de 80 km/h (50/mi/h), maximum.
Emily se déplace très lentement à 7 km/h (5 mi/h) le long d’une trajectoire Ouest Nord-Ouest. Actuellement le centre d’Emily est presque en face de Jacmel et parfaitement aligné sur la capitale Port-au-Prince.
Le centre d’Emily n’était pas encore entrée sur le territoire haïtien, toutefois les premiers effets (pluies et vents) commencent a se faire ressentir au sol, avec plus ou moins d’intensité suivant les endroits.
Toutes les troupes de la Mission des Nations Unies pour la stabilisation en Haïti (Minustah) (soit quelque 8,500 Casques bleus, y compris les contingents de génie (un millier d’hommes) et quelque 3,000 éléments de la composante UNPol) sont en alerte et prêts à assister les populations et appuyer les humanitaires et les autorités dans leurs efforts. Des pré-déploiements de contingents ont eu lieu dans certaines zones estimées les plus à risques. Des compagnies de génie ont notamment été préventivement déployées aux Gonaïves et aux Cayes, et sont en stand by à Port au Prince.
Suivant la trajectoire actuelle, Emily se situe à :
106 km (66 mi) de Jacmel
137 km (85 mi) de Port-au-Prince
139 km (86 mi) de Léogâne
139 km (86 mi) de Petit Goâve
183 km (114 mi) des Cayes
185 km (115 mi) de l’île de la Gonâve
Vols annulés :
American Airlines (AA 377) en provenance de Miami
American Eagle (MQ 4856) en provenance de Santo Domingo
American Airlines (AA 4856) en provenance de Santo Domingo
American Eagle MQ 4857 à destination de Santo Domingo
American Airlines AA 4857 à destination de Santo Domingo
Ce matin le SPGRD, de concert avec le Centre national de météorologie et l’Office national de l’aviation civile, interdit jusqu’à nouvel ordre tous les vols internes à travers le pays.
Lire aussi :
http://www.haitilibre.com/article-3512-haiti-emily-situation-ce-matin-en-haiti.html
HL/ HaïtiLibre

 

Haïti-Politique :

Une majorité présidentielle à la chambre des députés ?

Port-au-Prince, le 3 août 2011 [AlterPresse] — Des tractations sont en cours, au sein de la chambre des députés, dans le but de parvenir à une majorité fonctionnelle, favorable à la présidence de Michel Joseph Martelly, apprend l’agence en ligne AlterPresse.

« Cinquante-huit (58) députés de divers blocs minoritaires se sont engagés réellement à constituer un nouveau bloc majoritaire pour accompagner l’Exécutif dans la mise en œuvre de sa politique générale », a indiqué, à des journalistes, Fritz Chéry, chef de file du nouveau bloc parlementaire en gestation.

La promesse de formation d’un nouveau bloc, à la chambre basse, aurait été prise à l’issue d’une rencontre, déroulée dans un hôtel de la capitale, entre les députés concernés (membres de diverses tendances politiques) et le président Martelly.

Les signataires de la déclaration (rendue publique le lundi 1er août 2011) « pour la gouvernabilité du pays et le progrès du peuple haïtien » annoncent leur intention de supporter les actions du gouvernement à venir, notamment en donnant un accompagnement dans la mise en œuvre de politiques publiques visant à faciliter le décollage de l’économie haïtienne et éliminer toutes formes d’exclusion. .

« Rien n’est encore définitif autour de la constitution de ce nouveau bloc parlementaire. Tous les membres doivent s’engager formellement, en plus de signer la récente déclaration », précise Chéry, élu député dans la circonscription de Gros Morne (Artibonite / Nord), qui appelle ses collègues de la chambre basse à assumer leurs responsabilités.

En début de semaine, le « bouillonnant » député d’Aquin (Sud), Fritz Gérald Bourjolly, a déclaré à la presse avoir démissionné du groupe des parlementaires pour le renouveau (Gpr), jusqu’ici majoritaire à la chambre des députés.

Pour sa part, Jean Tholbert Alexis, président du Gpr, rejette l’idée selon laquelle le nouveau bloc, dont « la mission n’est pas encore claire », serait formé pour remplacer le Gpr (regroupant des élus de la plateforme “Inite” et alliés).

Il reconnaît, toutefois, que chaque député a le droit d’intégrer n’importe quel bloc au niveau de la chambre basse..

« Le groupement des parlementaires pour le renouveau existe et continuera d’exister », signale Tholbert Alexis, en guise de réponse aux parlementaires qui prônent l’effritement du Gpr. [sfd rc apr 03/08/2011 15:03]

 

Les premières rafales sont enregistrées au niveau des Cayes à 5h16 AM (6h16 Heure de l’est)

Publié le jeudi 4 août 2011

D’après la protection civile, les premières rafales d’Emily étaient enregistrées au niveau des Cayes à 5h16 AM heure d’Haïti. De fortes pluies, de petites rafales ont été observées au niveau de Jacmel et d’autres communes du département du Sud-est. L’Electricité d’Haïti a d’ailleurs coupé l’alimentation du chef-lieu du Sud-Est.

Cette nuit plus de 1.200 personnes ont été évacuées dans le centre-ville de Jérémie.

Le Secrétariat permanent de gestion des risques et des désastres, de concert avec le Centre national de météorologie et l’Office national de l’aviation civile, interdit jusqu’à nouvel ordre tous les vols internes à travers le pays. Les opérations de cabotages sont toujours interdites sur toute la côte sud d’Haïti et également sur le golfe de la Gonâve jusqu’à nouvel ordre.

D’après le SEMANAH, les marins et les pêcheurs ont respecté les consignes d’interdiction de caboages, dans le Sud-est.

EMILY effectue son passage sur la côte sud d’Haïti avec d’importantes averses et des orages dispersés.

Selon les prévisions du Centre National de Météorologie Emily pourrait produire entre 150 à 250 millimètres de pluie sur les plaines de la République Dominicaine et d’Haïti. RK/HI/Protection Civile

 

Le Groupe des Parlementaires du Renouveau se réunit sur l’après Gousse

Jeudi, 04 Août 2011 17:10

Si le président Michel Martelly le souhaite, nous choisirons la cohabitation et s’il ne le souhaite pas, nous choisirons l’opposition, et ce sera le véritable blocage. Déclarations du sénateur Joseph Lambert, le patron du Groupe des Parlementaires du Renouveau qui a insisté sur la nécessité pour le président Martelly de miser sur la majorité au parlement dans le cadre de la mise en place de son gouvernement.

Joseph Lambert a aussi invité le chef de l’Etat à s’asseoir avec les leaders des blocs et avec les blocs eux-mêmes. Un accord sur un programme minimal est indispensable, que ce soit en éducation ou en santé, soutient-il en outre.

Le leader du GPR insiste aussi sur le curriculum vitae des membres du prochain gouvernement. Le CV de ces derniers doit être passé au peigne fin avant le vote de la politique générale du futur premier ministre.

Interrogé sur l’entente que le Groupe des 16 avait annoncé avoir trouvé avec le président de la République au début du mois de Juillet dernier, Joseph Lambert a affirmé que Michel Martelly avait violé les principes de cet accord. Il a par ailleurs confirmé la tenue d’une rencontre entre les membres du Groupe des 16 mercredi pour statuer sur l’après-Gousse.

D’un autre coté, le sénateur Steven Benoit a déclaré mercredi que si le vote de mardi soir était favorable à Bernard Gousse, elle serait un vote de rupture. Steven Benoit a indiqué que les sénateurs marcheraient dans la logique de changement prôné par le chef de l’Etat. M. Benoit regrette toutefois que le président n’ait pas suffisamment cherché à comprendre la réalité politique. Voilà pourquoi, l’élu de l’Ouest plaide pour le renforcement de l’équipe des conseillers du président.

Par ailleurs, M. Benoit a expliqué que le président de la République devrait déjà engager de nouvelles consultations en vue de désigner une nouvelle personnalité pour diriger son gouvernement. Steven Benoit ne serait pas favorable à un gouvernement issu d’une entente avec INITE, mais il ne s’imposerait pas en obstacle. Steven Benoit indique qu’il observerait, tout en évaluant les résultats fournis par un tel gouvernement et si ces résultats se révélaient positifs, il les applaudirait.

 

Haïti – Économie :

11 millions pour les micros, petites et moyennes entreprises

04/08/2011 09:46:42

Haïti - Économie : 11 millions pour les micros, petites et moyennes entreprisesUne subvention de 11 millions de dollars américains de la Banque Interaméricaine de Développement (BID) en Haïti appuiera un programme de développement d’affaires et des services de formation pour les micro, Petites et Moyennes Entreprises (PMEs) afin d’élargir leur accès au crédit, à renforcer leur gestion, et d’augmenter leur productivité.
Selon certaines estimations, il y aurait autour de 10,000 petites et moyennes entreprises avec plus de 10 et moins de 100 employés en Haïti et environ 375,000 micro-entreprises, qui emploient moins de 10 travailleurs.
Les petites entreprises en général font face à des obstacles pour obtenir des prêts en Haïti. Le projet aidera les PMEs à obtenir une aide professionnelle pour rassembler et organiser leurs informations financières, ainsi que préparer des plans d’affaires appropriés pour présenter des dossiers aux institutions financières locales dans leurs efforts d’obtenir accès au crédit pour les projets d’expansion et d’amélioration de l’investissement.
En outre, le projet offrira aux petites entreprises l’accès à la formation pour améliorer les compétences de gestion et de travailleurs, ainsi que d’autres services pour accroître leur productivité une fois qu’ils ont obtenu des crédits. La formation et services de consultation seront également disponibles aux institutions financières locales admissibles pour améliorer la capacité des agents de crédit « pour analyser les plans d’affaires et d’élargir la gamme de produits financiers aux PMEs.»
Le projet sera réalisé par le Fonds de la Banque centrale d’Haïti pour le développement industriel, qui exécute également un programme de 35 millions de dollars US de garantie partielle de crédit pour la restructuration des prêts aux entreprises touchées par le séisme de l’année dernière.
Le développement des affaires et de la formation des services de projet est en accord avec d’autres initiatives soutenues par la BID et d’autres bailleurs de fonds, afin de promouvoir les investissements du secteur privé et l’emploi en Haïti.
Avec 65 millions de dollars US de soutien financier de l’Espagne, la Société interaméricaine d’investissement de la BID a créé le Fonds d’investissement social, qui travaillera avec les institutions financières locales pour étendre les prêts aux PMEs haïtiennes.
La BID et d’autres bailleurs de fonds préparent également des projets pour fournir des fonds propres aux PMEs, et promouvoir leur participation dans les chaînes de valeur avec les grandes entreprises, en particulier dans le secteur manufacturier et agricole.
Lire aussi :
http://www.haitilibre.com/article-1931-haiti-economie-relance-du-marche-du-credit-en-haiti.html
http://www.haitilibre.com/article-1360-haiti-economie-20-millions-de-dollars-pour-les-entreprises.html
http://www.haitilibre.com/article-1345-haiti-economie-relance-du-credit-en-haiti.html
http://www.haitilibre.com/article-3328-haiti-economie-visite-de-martelly-en-espagne-un-fonds-de-50-millions-de-dollars.html
HL/ HaïtiLibre

 

Haïti – Humanitaire :

Vaste chantier pour reloger 404 familles à Port-au-Prince

04/08/2011 11:22:27

Haïti - Humanitaire : Vaste chantier pour reloger 404 familles à Port-au-PrinceDepuis 2 semaines, l’ensemble de l’équipe de l’Agence d’Aide à la Coopération Technique Et au Développement (ACTED) est mobilisée sur le vaste chantier du terrain « Rony Collin » où sont en train d’être érigés 404 abris semi-temporaires et des infrastructures sanitaires, avec le soutien financier de la Croix Rouge Américaine.
Construits sur une dalle bétonnée, ces abris en bois, surmontés d’un toit de tôle, sont conçus pour résister aux ouragans et fortes pluies qui touchent régulièrement le pays.
Fruit d’un partenariat avec l’Organisation Internationale pour les Migrations (OIM), Chemonics et l’ensemble des autorités locales concernées, ce vaste projet va permettre à 404 familles sinistrées de quitter les tentes qu’elles occupent depuis le tremblement de terre du 12 janvier 2010 et d’habiter un logement sécuritaire à l’abri des intempéries.
S/ HaïtiLibre

 

Un passeport haïtien valide 10 ans dès l’année prochaine

04/08/2011 11:52:17

Haïti - Social : Un passeport haïtien valide 10 ans dès l’année prochaineHier mercredi, au cours d’une visite des différentes installations et services de l’Immigration et de l’Émigration, le Président Michel Martelly a annoncé que son administration entend prendre des mesures en vue de moderniser cette institution, en passant par la décentralisation, annonçant que « sous peu, on pourra obtenir un passeport dans les villes de province. »
En compagnie de Roland Chavannes, Directeur Général de l’institution, le Chef de l’État a fait savoir que les services de l’Immigration et de l’Emigration, travaillaient actuellement sur la possibilité d’augmenter la durée de validité du passeport haïtien de 5 à 10 ans.
Roland Chavannes s’est déclaré satisfait de cette visite et a précisé que le passeport valide 10 ans, pourrait être une réalité dès le prochain exercice fiscal 2011-2012.
TB/ HaïtiLibre

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :