jeudi 29 septembre 2011 (2)

29 Sep

Le Président Martelly annonce la gratuité du transport scolaire

29/09/2011 10:56:42

Haïti - Éducation : Le Président Martelly annonce la gratuité du transport scolaireLe Président Michel Martelly a annoncé hier mercredi, parmi les mesures d’accompagnement relatives à la rentrée scolaire, que tous les écoliers en uniforme pourront bientôt bénéficier du service de transport gratuit à travers les autobus de la compagnie « DIGNITE ».
Cette décision a été annoncée, en prélude à la rentrée des classes [prévue le 3 octobre prochain], au cours d’une réunion au Palais National, entre le Chef de l’Etat, des membres de son cabinet, les responsables de DIGNITE et également du Sénateur Youri Latortue et de l’ancien Maire de Port-au-Prince, Emmanuel Charlemagne. « Une nouvelle victoire pour le peuple » s’est félicité le Président Martelly.
Le Chef de l’État a souligné que la question de transport scolaire, a toujours constitué un problème majeur pour les parents et les écoliers. Pour cela, il croit important que la seule compagnie responsable du transport d’écoliers puisse se renforcer pour fournir un service plus efficace.
De leur coté, les responsables de la compagnie DIGNITE promettent de s’engager davantage dans l’amélioration des services de transport d’écoliers haïtiens et du trafic urbain en général. Le Commissaire divisionnaire Will Dimanche, Directeur du Service de la Circulation et de la Police routière, a, de son coté, annoncé des actions concrètes en vue de désobstruer les voies publiques à l’occasion de cette rentrée scolaire historique, où plus de 700,000 écoliers vont bénéficier de programmes de gratuité scolaire.
HL/ HaïtiLibre

 

Le sénateur Zenny regrette les déclarations du sénateur Benoit

Le Matin – 29/09/2011

Le sénateur du Sud-est, Edwin (Edo) Zenny regrette la prise de position du sénateur de l’Ouest, Steven Benoit qui passe à l’opposition contre le président Michel Martelly.
Le sénateur Zenny a déclaré que la prise de position du sénateur Benoit doit être liée aux faveurs demandées et non reçues du président Martelly
WPC/LM

 

Réunion spéciale entre le G16 et le Dr. Garry Conille

29/09/2011 10:33:00

Haïti - Politique : Réunion spéciale entre le G16 et le Dr. Garry ConilleLe Sénateur Francky Exius [membre du G16) à confirmé qu’une réunion spéciale, entre le docteur Garry Conille et tous les membres du G16 était prévue pour ce jeudi au siège de la plateforme INITE [au Canapé Vert]. Ce sera sans doute la dernière occasion pour le Dr Garry Conille, de tenter de convaincre les Sénateurs du G16 encore divisés, de voter en sa faveur. Au terme de cette réunion, le G16 devrait décider d’une position commune sur l’issue du vote. Le Sénateur Joseph Lambert a déclaré que le partage des responsabilités [du Pouvoir] sera au centre de cette réunion…
Le G16 majoritaire à la Chambre haute, semble « moins exigeant… » mais demeure toujours divisé. Les Sénateurs minoritaires posent maintenant des conditions pour voter en faveur du Premier Ministre désigné…
Une sous-commission a procédé à la vérification de l’authenticité des certificats d’identité et de résidence du Dr. Garry Conille [à l’Office Nationale d’Identification, à la Mairie et au Tribunal de Paix de Pétion-ville]. Dieuseul Simon Desras, Président de la Commission chargé de l’analyse des pièces du candidat à la Primature, a annoncé que le travail de la Commission devrait être remis au bureau du Sénat jeudi après-midi « Nous n’avons aucun intérêt à laisser passer le temps […] la Commission fait son travail comme cela se doit et non pour faire plaisir à certaines personnes. »
Qualifiant de « très difficile » le dossier du Dr. Conille, le Président de la Commission a laissé entendre, que les recommandations n’allaient pas dans le sens d’un vote favorable ou défavorable et qu’il s’en remet à la décision souveraine de l’Assemblée, précisant qu’en dépit des désaccords entre les membres de la commission, tous ont signé les conclusions et recommandations du rapport.
Les Sénateurs demandent que le rapport de la Commission soit mis à leur disposition 48 heures avant la séance de ratification et non plus 24 heures comme souhaité en début de semaine. Le Sénateur Jean Willy Jean-Baptiste, acquis à la candidature du Dr. Conille estime que la séance de ratification [vote] pourrait avoir lieu lundi prochain.
Les Sénateurs Andrice Riché et Jean William Jeanty désapprouvent le vote favorable des députés au Premier Ministre désigné. Andrice Riché a qualifié le vote « d’indécent » et le Sénateur Jeanty que « Ce vote, a renforcé la mise sous tutelle d’Haïti ». Le Dr Westner Polycarpe, un autre membre du G16, soulève plusieurs éléments problématiques dans le dossier et se dit peu disposé à donner son vote au candidat du Chef de l’État.
L’Ambassadeur Américain en Haïti, Kenneth Merten, souhaite que la ratification se fasse rapidement «… ce que je sais, c’est que le Sénat fait son travail, il faut qu’il délibère, mais honnêtement, comme tout le monde le croit, il est temps qu’il y ai un gouvernement. J’espère que toutes les choses se fasse correctement mais vite… »
De son côté, Sorel Jacinthe, le Président de la Chambre basse, invite les Sénateurs à ratifier le choix du Dr Conille comme Premier Ministre, soulignant que le pays doit être finalement doté d’un gouvernement…
Lire aussi :
http://www.haitilibre.com/article-3904-haiti-politique-les-negociations-apres-la-ratification-d-apres-youri-latortue.html
http://www.haitilibre.com/article-3901-haiti-politique-residence-cin-impots-l-avocat-du-dr-conille-explique.html
http://www.haitilibre.com/article-3892-haiti-politique-la-commission-du-senat-reporte-le-depot-du-dossier-du-dr-conille.html
HL/ HaïtiLibre

 

Le Sénateur Joseph Lambert souhaite occuper un poste de Ministre

29/09/2011 12:13:22

Haïti - Politique : Le Sénateur Joseph Lambert souhaite occuper un poste de MinistreLe Sénateur Joseph Lambert, dont le mandat s’achève en 2012, leader du groupe majoritaire au Sénat [G16], a déclaré hier sur les ondes d’une radio de la capitale qu’il souhaitait occuper un poste ministériel dans le prochain gouvernement. Rappelant que jeudi, une réunion est prévue entre le G16 et le Dr. Garry Conille, il a précisé que la question du partage des responsabilités serait au cœur de cette rencontre. Refusant de fournir plus de détails sur les postes ministériels qui pourraient être accordés à des membres du G16, il assure néanmoins, que des Sénateurs du G16 feront partie de la prochaine équipe gouvernementale…
En raison de son expérience dans le domaine des collectivités territoriales, son premier choix porte sur le Ministère de l’Intérieur et des Collectivités Territoriales (MICT), toutefois en cas d’impossibilité, le Sénateur Lambert se dit prêt à assumer le Ministère de l’environnement, si ce ministère lui est offert et que son équipe lui donne son approbation. « Dans ce régime ou dans un autre, je pense, que je peux continuer à servir mon pays comme Ministre de l’une de ces deux institutions… La question de l’environnement m’interpelle sérieusement…»
Concernant les positions au Sénat sur la ratification du Dr, Garry Conille, le Sénateur prévoit un débat « houleux » lors de la séance de ratification, qui pourrait avoir lieu lundi prochain. Il a déclaré que le choix du Dr. Conille pose problème pour certains Sénateurs mais « on ne peut pas parler de dissidence. Les sénateurs opposés à toute politique néolibéral sont hostile à M. Conille […] Au niveau du G16, nous ne nous sommes pas encore mis d’accord sur le choix du nouveau Premier Ministre…» mais il assure, qu’il mettra tout en œuvre pour dégager un consenus au sein du G16, ajoutant que « Le bloc restera uni en dépit de tout… »
Lire aussi :
http://www.haitilibre.com/article-3906-haiti-politique-reunion-speciale-entre-le-g16-et-le-dr-garry-conille.html
HL/ HaïtiLibre

 

Le projet de rétablissement prochain de l’armée d’Haïti accueilli avec inquiétude

29/09/2011 11:49:00 Auteur(e) La Redaction

image

Le président de la commission anti-corruption du Sénat, Francois Lucas Sainvil a dit craindre mercredi que la nouvelle force armée que le president Michel Martelly veut créer ne soit pire que celle démantelée en 1995 après le retour d’exil du president Jean Bertrand Aristide.
Selon lui, l’idée de mettre sur pied une nouvelle force de sécurité en appui à la Police Nationale d’Haiti (PNH) n’est pas en soi une mauvaise chose car,  la constitution haitienne reconnait l’existence de deux forces de sécurité dans le pays: la police et de l’armée.
Cependant, le parlementaire estime que la façon dont la question est abordée par le président Martelly laisse augurer  de la mise en place d’une armée qui risque d’être pire que les ex-FAd’H (Forces Armées d’Haiti) dissoutes.
Il dit craindre que cette armée n’heberge des éléments à moralité douteuse, s’étant rendus coupables par le passé d’actes répréhensibles. En effet, selon des sources dignes de foi, des militaires ayant servi sous Duvalier et sous le Conseil national de gouvernement de Henri Namphy ont eté appelés par le président Martelly dans le cadre de ce projet.
Le senateur Lucas a fait savoir qu’il n’est pas normal que seuls les membres du clan du président Martelly soient impliqués dans le dossier du retour de l’Armée, alors que c’est une question qui devrait intéresser l’ensemble des forces vives du pays.
Il a egalement souligné que l’idée de créer une armée pour réduire le taux de chomage dans le pays n’est pas une option, estimant qu’être membre d’une telle institution, devrait etre une question de vocation.
Il a dit souhaiter que le chef de l’Etat fasse le nécessaire pour permettre aux différents secteurs de la société de reagir sur ce délicat projet.
« De plus, il faut une loi cadre pour cette eventuelle nouvelle armée et des balises pour permettre de prévenir les dérives », a  prévenu le parlementaire.
Pour ce qui est des sources de financement de la nouvelle armée, Francois Lucas Sainvil dit ne pas trop s’inquiéter, soulignant que la Minustah (Mission des Nations Unies pour la Stabilisation d’Haiti)  très budgétivoire, joue actuellement le rôle de l’armée.
Le sécrétaire exécutif de la Plateforme des Organisations haïtiennes de Défense se Droit Humains (POHDH), Anthonal Mortimé, estime lui aussi que l’élaboration du plan de sécurité incluant la mise sur pied d’une nouvelle armée devrait être le fruit d’un consensus entre les différentes forces vives du pays.
La question de la sécurité avec ses différentes dimensions sociales économiques et politiques ne doit pas être la seule affaire du chef de l’Etat et de son équipe, a fait savoir le responsable de la POHDH.
M Mortimé croit également qu’il n’y a en Haïti aucune situation qui justifie la présence d’une armée. Il a fait savoir que trouver des solutions aux graves problèmes économiques et sociaux confrontés par la population est plus susceptible de changer la face des choses en Haïti
Il a demandé que des débats publics soient organisés dans la presse, au Parlement et au sein des associations de la société avant l’éventuelle élaboration d’un quelconque plan de retour de l’Armée.
Dans un document qu’il affirme avoir obtenu mardi, l’Associated Press informe que le président Martelly a l’intention de rétablir l’armée démantelée en 1995 peu après le premier retour d’exil de l’ancien président Jean Bertrand Aristide suite a un sanglant coup d’Etat militaire.
La nouvelle armée, « forte dans un premier temps de 3500 hommes, aurait pour mission de surveiller les frontieres, maintenir l’ordre en temps de crise et fournir des possibiilités d’emplois aux jeunes, mais comprendraqit aussi, un «service national de renseignement», une unité spéciale qui s’occuperait « des menaces terroristes, des organisations criminelles et des réseaux de trafics illégaux ». Ce service surveillerait aussi les « organisations  extrémistes» et les «mouvements destinés à répandre l’anarchie».
La première cohorte de soldats serait recrutée entre les mois de novembre et janvier.
95 millions de dollars américains devraient etre consacrés à la formation et à l’équipement de cette force dans la perspective d’un départ des casques bleus du pays.
Bien que la présence de la MINUSTAH soit contestée par de nombreux secteurs de la population haïtienne pour les exactions de toutes sortes commises par ses membres, le projet de retour de l’Armée pour remplacer les 12.000 casques bleus rentrés en Haïti à la demande du president interimaire Boniface Alexandre après le départ forcé du president Aristide en fevrier 2004, donne des sueurs froides en raison du caractère anti-démocratique des FADH dissoutes
Selon des sources, le projet  de retour de l’Armée compterait des amis au Parlement.
Si les secteurs de la communasuté internationale qui avaient appuyé la dissolution de FADH, n’ont encore fait aucune réaction publique  au projet du president Martelly, toutefois, le New-York Times  dénonçait récemment dans un éditorial le fait que les plans post séisme visant à recruter et entrainer de nouveaux policiers tardent a entrer en application, en raison du fait que le nouveau président haïtien se montre plus intéressé à la création de forces armées ce dont Haïti n’a pas besoin.
Le quotidien de New-York ajoutait  que si « Martelly  veut voir plus d’Haïtiens sous les uniformes, il n’a qu’à travailler à mettre sur pied des institutions chargées de faire appliquer la loi, des unités de police communautaire,  une police des mœurs, une police frontalière et des garde-côtes ».
AHP

 

Haïti/Viol:

Johnny Jean réclame un dédommagement de 5 millions de dollars

jeudi 29 septembre 2011 à 08:52

Johnny Jean réclame un dédommagement de 5 millions de dollars aux casques bleus uruguayens l’ayant sodomisé à Port Salut.

Le juge chargé du dossier en Uruguay souhaite, cependant, se rendre en Haïti pour recueillir les témoignages de la victime.

Le  jeune Homme et sa famille qui ont abandonné leur domicile à Port Salut, seraient gardés dans un endroit secret à Port-au-Prince, s’alarme Erick Jean Baptiste, propriétaire de Père Eternel Borlette qui s’était proposé de les accompagner dans le cadre du suivi de l’Affaire.

Le commissaire du gouvernement des Cayes, pour sa part, affirme avoir transféré le dossier au bureau des Affaires juridiques du ministère de la Justice dirigé par Me. Avillon Saint Nogère.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :