samedi 29 octobre 2011 (2)

29 Oct

Haïti – Dossier Bélisaire :

Le Sénat interpelle le Ministre de la Justice et le Secrétaire d’Etat aux Affaires Etrangères

Samedi, 29 Octobre 2011 19:35

Le Sénat Haïtien interpelle le ministre de la Justice et de la Sécurité Publique, Josué Pierre-Louis, et le Secrétaire d’état aux Affaires Etrangères, Michel Brunache pour le jeudi 3 Novembre 2011. Ces deux responsables gouvernementaux doivent s’expliquer sur l’arrestation du député Arnel Bélisaire survenu le jeudi 27 Octobre dernier dans l’Aéroport de Port-au-Prince.

Les sénateurs estiment que c’est sur ordre de Michel Brunache que l’accès leur a été interdit au Salon Diplomatique. Josué Pierre-Louis et Michel Brunache risquent d’être destitués s’ils n’arrivent pas à convaincre les pères conscrits de la Nation.

La Chambre des Députés pourrait, elle aussi, renvoyer des ministres et secrétaires d’Etat à la rentrée parlementaire en Janvier prochain. Les députés visent principalement les ministres de l’Intérieur, Thierry Mayard Paul ; des Affaires Etrangères, Laurent Lamothe et de la Justice, Josué Pierre-Louis. Ces ministres sont identifiés comme responsables de « l’enlèvement suivi de la séquestration du député Bélisaire ».

Dans sa résolution, la Chambre Basse affirme ne pas reconnaitre leur autorités et sollicitent leur démission. Elle demande également au Bureau de former une mission aux fins de poursuivre tous les contrevenants à la loi.

Pour le moment, le député Arnel Bélisaire est en liberté. Il a été conduit à la Chambre Basse vendredi à la mi-journée sur demande du Commissaire du Gouvernement, Félix Léger, lui qui avait ordonné l’arrestation du député la veille. Le parquet n’a pas précisé s’il s’agit d’une liberté conditionnelle.

 

Les relations sont harmonieuses entre l’exécutif et le législatif selon un ministre

Le nouveau ministre de la justice Josué Pierre Louis affirme qu’il n’y a pas de conflit entre l’exécutif et le parlement dans le cadre de l’affaire du député, Arnel Belizaire.
Soulignons qu’il a fait ses déclarations quelques heures avant son interpellation par un groupe de sénateurs.
« Au contraire l’exécutif s’est entretenu avec un groupe de parlementaires afin de trouver une issue dans le cadre de cette affaire », a fait remarquer le Garde des Sceaux de la République.
D’un autre coté Me Josué Pierre-Louis indique qu’il ne saurait interdire le commissaire du gouvernement de mettre l’action publique en mouvement contre un individu ayant des démêlées avec la justice.
Notons que le ministre de la justice pointé du doigt par les députés et les sénateurs dans l’arrestation du député Arnel Belizaire.
Les membres de la chambre basse réclament sa démission, alors qu’il a été interpellé par les membres du grand corps.
EJ/Radio Métropole Haïti

 

Laurent Lamothe au Paraguay, parle d’investissements

29/10/2011 15:07:44

Haïti - Politique : Laurent Lamothe au Paraguay, parle d’investissementsLaurent Lamothe, le Ministre des Affaires Étrangères et des Cultes (MAEC), a quitté le pays ce jeudi 27 Octobre à destination de Asunción au Paraguay pour participer les 28 et 29 Octobre, au 21ème Sommet Ibéro-Américain qui se déroule sous le thème « La transformation de l’État et le développement. »
Vendredi, le Ministre des Affaires étrangères, qui participe en tant qu’invité au 21ème Sommet Ibéro-Américain, a demandé formellement à la communauté des nations latino-américaine l’admission d’Haïti comme Nation participante « La langue française nous sépare un peu du reste de l’Amérique latine, mais nous sommes un pays avec beaucoup de points en communs avec le reste de la région. »
Le Ministre Lamothe a remercié du soutien qu’Haïti a reçu ces dernières années, surtout Cuba en matière de santé et notamment le Venezuela et le Brésil qui prévoient de construire une centrale électrique en Haïti. « Nous sommes venus ici pour regarder dans les yeux les représentants d’Amérique latine et vous dire merci pour cette aide précieuse. »
En marge du Sommet, Laurent Lamothe a déclaré en conférence de presse qu’Haïti était « ouvert aux affaires » en ces temps où la stabilité commence à se rétablir « Nous voulons plus de ressources grâce à des investissements privés directs, ce qui est le meilleur moyen de générer un développement durable […] pour remplacer l’aide humanitaire qui ne durera pas « éternellement. »
Le Chancelier a également annoncé que le 18 Novembre 2011, le nouveau gouvernement du Président Michel Martelly va activer une nouvelle force de sécurité nationale, qui aura « au moins deux ans » pour assumer pleinement ses activités de sécurité en Haïti.
Concernant la présence de la Minustah sur le sol d’Haïti, le Ministre à expliqué, qu’il n’était pas possible pour le moment, de fixer une date de départ de la Mission onusienne, rappelant qu’Haïti ne disposait, que d’une force de police de 10,000 hommes, dotée d’un budget annuel de 150 millions alors que l’ONU opère ses troupes avec 870 millions de dollars américains.
Laurent Lamothe a fait savoir qu’en attendant cette nouvelle force de sécurité en Haïti, le gouvernement reste en faveur de la poursuite du travail de la Mission des Nations Unies pour la Stabilisation en Haïti car « son rôle a été et reste, très important » jusqu’à ce qu’Haïti soit prêt à prendre la relève.
Lire aussi :
http://www.haitilibre.com/article-4113-haiti-politique-laurent-lamothe-au-21eme-sommet-ibero-americain-au-paraguay.html
HL/ HaïtiLibre

 

Haiti-RD :

Rencontre des chanceliers Lamothe et Troncoso

Samedi, 29 Octobre 2011 14:39 AF/HPN

Le Ministre des Affaires Etrangères, Laurent Lamothe, s’est réuni samedi au Paraguay avec son homologue dominicain Carlos Morales Tronconso en marge du 21ème Sommet Ibéro-Américain.

La question migratoire et l’impact de la nouvelle loi de nationalisation sur les communautés haïtiennes figuraient parmi les thèmes qui ont été abordés lors de cette rencontre à Asunción.

Le chancelier haïtien a profité de cette 21ème édition du Sommet Ibéro-Américain pour solliciter officiellement le Statut d’observateur pour Haïti qui permettra au pays de participer de plein droit aux rencontres des Ministres des Affaires Etrangères et aux réunions techniques et activités de coopération multilatérale de cette entité internationale.

Le Sommet Ibéro-Américain est une rencontre annuelle qui regroupe la plupart des Chefs d’Etat d’Amérique latine et du péninsule Ibérique qui ont un héritage culturel en commun, notamment linguistique, suite à la colonisation de l’Amérique latine par l’Espagne et le Portugal.

Frantz Alcéma (HPN)
salutano@yahoo.fr

 

Haïti – Élections :

Prochain scrutin, pas avant 2012

29/10/2011 11:50:19

Haïti - Élections : Prochain scrutin, pas avant 2012Si l’on s’en tient à la Constitution, il ne reste guère que deux semaines pour organiser les prochaines élections sénatoriales partielles [renouvellement du tiers du Sénat] et municipales.
Pierre Louis Opont, Directeur Général du Conseil Électoral provisoire (CEP) explique « Les élections ne sont pas possibles pour la fin de cette année compte tenu de la durée du processus de préparation. Les conditions politiques et techniques sont pas réunies » soulignant qu’aucun arrêté présidentiel convoquant le peuple aux urnes n’a été publié et que la mise en place de la machine électorale ne peut se faire en moins de 4 mois.
HL/ HaïtiLibre

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :