mercredi 16 novembre 2011

16 Nov

Martelly à Cuba

16/11/2011 07:20:52

Haïti - Politique : Martelly à CubaLe Président Martelly à la tête d’une délégation de 29 membres est arrivé hier mardi à La Havana, l’objectif de cette visite officielle de trois jours est de renforcer les liens de coopération traditionnelle entre Haïti et Cuba tout en dégageant de nouvelles pistes de coopération. http://www.haitilibre.com/article-4254-haiti-politique-visite-de-michel-martelly-a-cuba.html
« Je considère que c’est un honneur de visiter pour la première fois un peuple frère et de remercier votre gouvernement pour tant de solidarité » a déclaré le président d’Haïti quelques minutes après son arrivée à La Havane. À l’aéroport international José Martí, le chef de l’Etat a été accueilli par le vice-ministre des Affaires étrangères, Rogelio Sierra. Dans des déclarations à la presse nationale et étrangère, le président haïtien a souligné la coopération médicale cubaine en Haïti.
« Nous sommes très heureux de l’assistance médicale et professionnels en provenance de Cuba. La ministre de la Santé [Florence Duperval Guillaume] s’est également rendu à la Havane et nous aurons l’occasion de travailler sur les projets à venir » a déclaré Michel Martelly.
Le Chef de l’État a également annoncé que des projets seront examinés en vue d’une collaboration Sud-Sud «…lors de ce voyage seront examinés des projets de coopération avec les pays de la région, comme la CARICOM, pour identifier certains domaines de collaboration et promouvoir la coopération Sud-Sud. »
Avant de partir de Port-au-Prince le Président Martelly a déclaré «…l’idée est de rencontrer les homologues cubains pour travailler sur le renforcement de la coopération bilatérale, et du même coup discuter de la possibilité de relations tripartites, et dans ce menu nous avons l’approfondissement de la coopération avec Cuba dans les domaines suivants, la santé, l’agriculture, la pêche c’est très important pour nous, nous travaillons déjà pour mettre sur pied d’ici la fin du mois un séminaire sur la pêche et les métiers de la mer […] , l’environnement, l’éducation, des techniques de construction, de culture, de tourisme et de protocole…»
À propos de l’embargo contre Cuba le Président d’Haïti a qualifié « d’injuste le blocage économique, commercial et financier contre Cuba », dernièrement le sénat haïtien a voté une résolution demandant la levée inconditionnelle du blocage économique, commercial et financier appliqué par les États-Unis depuis plus de 50 ans, contre Cuba.
http://www.haitilibre.com/article-4189-haiti-politique-le-senat-vote-a-l-unanimite-une-resolution-pour-la-levee-du-blocus-de-cuba.html
Le Président Martelly doit lors de sa visite avoir une rencontre avec le Président cubain Raúl Castro. Il est également prévu des séances de travail qui seront présidées par les Chefs d’État haïtien et cubain, des rencontres avec des ministres…
Lire aussi :
http://www.haitilibre.com/article-4254-haiti-politique-visite-de-michel-martelly-a-cuba.html
http://www.haitilibre.com/article-4258-haiti-securite-atterrissage-d-urgence-a-cuba-19-fonctionnaires-haitiens-a-bord-maj-16h52.html
HL/ HaïtiLibre

 

Martelly et Lamothe ont rencontré 17 ambassadeurs

16/11/2011 11:48:21

Haïti - Politique : Martelly et Lamothe ont rencontré 17 ambassadeursMichel Martelly, le Président de la République, est arrivé à la Havane (Cuba), ce mardi 15 novembre. Le Chef de l’État préside une importante délégation composée entre autres des ministres des Affaires Étrangères, de la Santé, de l’Agriculture, de l’Environnement, de l’Éducation, de la Jeunesse et des Sports et du Plan ; du président de la Commission des Affaires Étrangères du Sénat et de celui de la Commission des Affaires Étrangères de la Chambre des députés.
La délégation haïtienne a été accueillie à sa descente d’avion par l’Ambassadeur haïtien accrédité à Cuba, M. Jean Généus et le vice-ministre cubain des relations extérieures Rogelo Sierra.
Séance de travail avec l’ambassadeur norvégien
Dans l’après midi, les ministres Laurent Lamothe, Hébert Docteur, Florence Duperval Guillaume et Ronald Toussaint ont eu une séance de travail avec l’ambassadeur norvégien accrédité en Haïti avec résidence à la Havane, M. John Petter Opdahl. Les discussions ont tourné notamment autour de la création de sources alternatives d’énergie, de manière à freiner le phénomène de la déforestation.
Rencontre avec 17 ambassadeurs
Dans la soirée, le Président Martelly et le Chancelier Lamothe, assistés du sénateur Wencesclas Lambert et du député Alteste Toussaint ont eu une fructueuse réunion de travail avec 17 ambassadeurs accrédités en Haïti, avec résidence à la Havane. Cette rencontre était l’occasion pour le ministre des Affaires Étrangères d’exposer la vision du Président Martelly aux diplomates. M. Lamothe a demandé aux ambassadeurs d’inciter les investisseurs de leurs pays à s’installer en Haïti, rappelant que le pays est ouvert aux investisseurs étrangers.

La visite de la délégation haïtienne à Cuba s’inscrit dans le cadre du renforcement des relations diplomatiques entre les deux pays et l’exploration de nouvelles pistes de coopération.
Lire aussi :
http://www.haitilibre.com/article-4261-haiti-politique-martelly-a-cuba.html
http://www.haitilibre.com/article-4258-haiti-securite-atterrissage-d-urgence-a-cuba-19-fonctionnaires-haitiens-a-bord-maj-16h52.html
http://www.haitilibre.com/article-4254-haiti-politique-visite-de-michel-martelly-a-cuba.html
HL/ HaïtiLibre

 

Haïti – Reconstruction :

10 millions d’Euros pour la reconstruction de Ministères

15/11/2011 13:37:13

Haïti - Reconstruction : 10 millions d'Euros pour la reconstruction de MinistèresHier le Ministre des Affaires Étrangères et des Cultes, Laurent Lamothe, a annoncé en présence de Benoist Bazin, Chef de section Infrastructure, de la Délégation de l’Union européenne en Haïti et de Price Pady, ordonnateur National des Fonds européen de développement, d’un don de 10 millions d’euros pour Haïti, destiné à la reconstruction de ministères endommagés ou détruit le 12 janvier 2010.
« Je remercie l’Union Européenne d’être avec nous aujourd’hui, et l’ordonnateur National pour cette visite visant à aider l’État haïtien dans la reconstruction de nos ministères » a déclaré le Chancelier « nous avons eu une très bonne rencontre aujourd’hui, avec le chargé d’affaire de l’Union Européenne, dans le cadre de la reconstruction du Ministère des Affaires Étrangères, du Ministère des TPTC et du bureau de l’ordonnateur. C’est un projet évalué à environ 10 millions d’Euros, dont 3 millions à peu près, pour le Ministère des Affaires Étrangères.
Nous allons rapidement lancer l’appel d’offre en vue de commencer la reconstruction […] parce qu’il est temps de donner à l’État, les moyens de bien travailler, car nous sommes dans une situation assez difficile dans nos locaux. Nous remercions encore une fois le Chargé d’affaire de travailler étroitement avec nous et nous apprécions la coopération et la collaboration de l’Union Européenne dans son assistance à Haïti. »
HL/ HaïtiLibre

 

Rodolphe Joazil ne fait pas partie de la délégation haïtienne devant se rendre à Cuba

mardi 15 novembre 2011 à 15:51

images (14)Le président du Sénat de la République, Rodolphe Joazil, ne  pourra pas accompagner le chef de l’Etat à Cuba ce mardi.

L’information a été confirmée par l’intéressé lui-même, indiquant avoir reçu une correspondance de la présidence l’invitant à faire partie de la délégation haïtienne appelée à effectuer le voyage.

Le représentant du département du Nord-Est au Parlement justifie son indisponibilité par le fait qu’il doit se mettre à la disposition de la commission sénatoriale  chargée d’enquêter sur les circonstances entourant l’arrestation, le 27 octobre dernier,  du député en fonction, Arnel Bélizaire.

Le président de l’Assemblée nationale dit, par ailleurs, respecter le refus du député  Sorel Jacinthe  de s’envoler  pour Cuba en compagnie de Michel Martelly.

 

Atterrissage d’urgence à Cuba, 19 fonctionnaires haïtiens à bord

15/11/2011 14:43:06

Haïti - Sécurité : Atterrissage d'urgence à Cuba, 19 fonctionnaires haïtiens à bord (MAJ 16h52)Le Président d’Haïti, Michel Martelly informe qu’un avion transportant 19 fonctionnaires du gouvernement d’Haïti (selon les dernière informations il y avait à bord le Ministre de la Jeunesse, des Sports et de l’Action Civique, René Jean Roosevelt ; de l’Éducation nationale et de la Formation professionnelle, Réginald Paul ; de l’Agriculture des ressources naturelles et du Développement Rural, Agr. Hébert Docteur ; de l’Environnement Joseph Ronald Toussaint, des fonctionnaires de l’État et des membres de la presse) a fait un atterrissage d’urgence à Cuba. Il signale également que l’avion a atterri en toute sécurité et il n’y avait pas de blessé, cependant il n’a pas spécifié l’état de l’urgence.
Damian Merlo, porte-parole du Président Martelly a déclaré que l’avion turbopropulseur avait des problème au niveau du câblage du système de climatisation, et que l’avion a atterri par mesure de sécurité.
Les fonctionnaires font partie d’une équipe de préparation du voyage du Président Martelly à Cuba du 15 au 17 novembre.
http://www.haitilibre.com/article-4254-haiti-politique-visite-de-michel-martelly-a-cuba.html
Pour sa part le Président de la République, Michel Martelly est attendu à l’aéroport international José Martí de La Havane à 15h00 heure locale.
Martelly vient d’arriver à Cuba dans une brève déclaration aux journalistes il a dit que c’est un « plaisir » et un « honneur » d’être à Cuba, qu’il a qualifié de « pays frère ».
Il s’agit du second incident de ce type en moins d’une semaine. Le dernier incident
http://www.haitilibre.com/article-4239-haiti-politique-le-gouvernement-evite-un-crash.html s’est passé dans les hauteurs de Kenscoff, un hélicoptère transportant le Premier Ministre, le Dr Garry Conille, M. Thierry Mayard-Paul, Ministre de l’Intérieur, des collectivités territoriales et de la Défense nationale, et M. Laurent Lamothe, le Ministre des Affaires Etrangères et des Cultes, avait dû atterrir d’urgence dans un champ de cultures à cause des conditions météorologiques qui s’était rapidement détériorées.
Plus d’informations à venir…
HL/ HaïtiLibre

 

Incendie au Marché de la Croix-des-Bouquets

16/11/2011 11:00:45

Haïti - FLASH : Incendie au Marché de la Croix-des-BouquetsDans la soirée du mardi 15 Novembre, au marché de la Croix-des-Bouquets un feu s’est déclaré dans trois balles de tissus (pèpè) et s’est immédiatement propagé dans la section abritant les marchandises de près de deux cents marchands.
L’incendie a également attaqué le bâtiment dans lequel se trouvaient entreposé les marchandises en question. Heureusement il a pu être combattu avec succès par les pompiers, la Protection civile et la Minustah qui sont venus porter secours, aide et assistance aux victimes. Grace à ces efforts conjugués, l’incendie a pu être circonscrit dans un périmètre restreint, occasionnant donc un minimum de dégâts.
Cette opération a pu être réalisée grâce à l’intervention immédiate du Ministère de l’Intérieur en la personne de son titulaire lequel, averti par le Député de la Croix des Bouquets, a réagi sur le champ afin d’assurer la mobilisation des pompiers, de la Police et des autres forces d’intervention qui se sont dépêchées sur place. Passé minuit, le Ministre de l’Intérieur, des Collectivités Territoriales et de la Défense Nationale, Me Thierry Mayard-Paul, se trouvait toujours sur les lieux avec son équipe ministérielle et ses Secrétaires d’Etat, où il s’assurait du bon déroulement des opérations.
Le Ministère de l’Intérieur des Collectivités Territoriales et de la Défense Nationale œuvre à la matérialisation de la vision du Président de la République à créer le développement soutenable par des initiatives apportant à la population l’aide et l’assistance civique auxquelles elle a légitimement droit.
HL/ HaïtiLibre

 

Haïti – Politique :

INITE à la recherche d’un nouveau Ministre de la culture

16/11/2011 15:11:58

Haïti - Politique : INITE à la recherche d'un nouveau Ministre de la culturePlus tôt cette semaine le sénateur du Nord, Kély Bastien a annoncé que les funérailles de M. Choiseul Henriquez, Ministre de la Culture et de la Communication (MCC), décédé le vendredi 11 novembre à l’Hôpital Civique d’Ottawa (Canada), à la suite d’une hémorragie cérébrale consécutive à des problèmes de diabète et d’hypertension, seront chantées ce samedi 19 novembre 2011 à Ottawa.
Une délégation de parlementaires d’INITE assistera à la cérémonie, rappelons que M. Henriquez a était l’un des trois parlementaires, représentants du G16. Le sénateur Bastien estime que le pays a perdu une « ressource » ayant de nombreuses années d’expérience dans le domaine de la communication, il estime également pour sa part qu’en vertu d’une entente avec le Président Michel Martelly, le choix d’un nouveau ministre pour le MCC reste et demeure à INITE, ajoutant que selon une procédure interne plusieurs dossiers de candidatures seront analysées, puis un nouveau ministre sera désigné. « INITE aura le privilège de désigner un nouveau ministre de la Culture et de la Communication pour succéder à Choiseul Henriquez » indique le sénateur.
Tandis que Lucien Jura, le Porte parole de la présidence avait déclaré  » il va falloir que le Gouvernement, les responsables de la Présidence […] envisagent une autre personnalité compétente, crédible, honnête et animé aussi, de la volonté d’accompagner la nouvelle équipe gouvernementale dans la vision du changement, telle qu’exprimé par le Président de la République […] »
Lire aussi :
http://www.haitilibre.com/article-4249-haiti-politique-le-gouvernement-va-devoir-chercher-un-nouveau-ministre-de-la-culture.html
http://www.haitilibre.com/article-4242-haiti-politique-le-gouvernement-attriste-de-la-disparition-du-ministre-de-la-culture.html
http://www.haitilibre.com/article-4238-haiti-social-choiseul-henriquez-le-nouveau-ministre-de-la-culture-nous-a-quitte.html
HL/ HaïtiLibre

 

Affaire Bélizaire:

Le député Sorel Jacinthe exige la démission

mardi 15 novembre 2011 à 16:44

images (69)Le président de la chambre basse, Sorel Jacinthe, continue  d’appeler à la démission de Me.  Josué Pierre- Louis.

« Le ministre de la Justice ne doit pas continuer à mentir à  la nation » martèle t-il.

Il dit attendre la réaction du président, Michel Martelly, en ce sens.

Sinon sans aucune hésitation, la chambre basse octroiera un vote de non-confiance aux autorités gouvernementales impliquées dans l’arrestation du député Arnel Bélizaire, menace Sorel jacinthe.

 

Affaire Bélizaire:

Kelly Bastien monte au créneau

mardi 15 novembre 2011 à 16:06

images (80)«  La Commission sénatoriale chargée d’investiguer sur l’Affaire Bélizaire doit aussi auditionner les employés qui ont dit avoir été molestés par  le ministre de l’intérieur et de la Défense nationale, Thierry Mayard, le lendemain de l’arrestation du représentant de Delmas/Tabarre, » de l’avis du troisième sénateur du département du Nord(Nord d’Haïti) Kelly Bastien.

L’ancien président de l’Assemblée nationale dit également relever une certaine confusion dans le rapport présenté par le numéro un  du MICTDN où ces employés nient avoir été brutalisés et leurs déclarations préalables.

Le sénateur Bastien, s’est, par ailleurs montré très critique à la décision  du sénat de reporter la séance d’interpellation du ministre de la Justice et du secrétaire d’Etat aux Affaires étrangères prévue pour ce mardi au 22 novembre prochain.

 

Martelly dénonce des  » mains manipulatrices » dans l’affaire Bellizaire

Alors que trois commissions d’enquête s’activent en vue de faire la lumière sur l’affaire Bellizaire, le chef d’Etat haïtien a fourni un nouvel indice dans cette affaire.
M. Martelly indique que des  » mains manipulatrice » pourraient être à l’ origine de l’arrestation du député de Delmas –Tabarre, Arnel Bellizaire. Sans fournir plus de détails le président Martelly constate que cette affaire, qui a débuté par une altercation avec le parlementaire, mobilise tous les acteurs depuis 3 semaines.
C’est l’affaire qui prévaut actuellement en Haïti, affirme M. Martelly admettant qu’il s’agit d’une vraie crise. Cependant le président Martelly exhorte les acteurs politiques à utiliser cette crise comme une opportunité en vue de créer l’harmonie entre les pouvoirs de l’Etat.
Nouvelle conséquence de cette affaire, les présidents des deux chambres, le sénateur Roudolph Joazile et le député Sorel Jacinthe, ont décliné l’offre du chef d’Etat de faire partie de la délégation officielle en visite à Cuba.
Le président Martelly déplore ces absences et espère que le dialogue permettra de rétablir la confiance entre les pouvoirs exécutif, législatif et judiciaire. Il révèle que des séances de travail autour de ce sujet ont été organisées avec le président du Sénat et le président de la Cour de Cassation, Arnel Alexis. Martelly estime qu’il s’agit d’un bon pas dans la bonne direction espérant l’implication des plusieurs parlementaires dans les prochaines rencontres.
LLM / radio Métropole Haïti

 

Affaire Bélizaire :

Ce n’est pas une crise Martelly-Bélizaire

16/11/2011 06:59:12

Haïti - Affaire Bélizaire : Ce n'est pas une crise Martelly-BélizaireLors d’une conférence de presse avant de quitter le pays pour Cuba le Président de la République, Michel Martelly a fait quelques déclarations relatives à l’affaire Bélizaire, rappelons que le Député Arnel Bélizaire avait été arrêté à l’aéroport alors qu’il revenait d’une mission à Paris, une arrestation jugée illégale et arbitraire par une grande majorité des parlementaires, de la classe politique et de la société civile. http://www.haitilibre.com/article-4119-haiti-flash-arnel-belizaire-a-ete-arrete-a-l-aeroport.html
«…nous savons qu’au niveau des chambres, il y a des débats qui ont lieu sur la situation qui prévaut actuellement en Haïti, que beaucoup de monde considère comme une crise, que nous pouvons considérer comme une crise, que le Président de la République continue de la considéré comme une opportunité qui est ouverte, aux trois pouvoirs de trouver un moyen de mettre nos têtes ensemble pour gouverner le pays, pendant les cinq prochaines années, ou bien les quatre ans qui reste… […] »
«…ce qui ce passe c’est une crise entre le député Bélizaire et le Président Martelly ? Non. Est-ce qu’il y a eu des discussions entre le Président et les députés ? Oui. Est-ce que le Président a demandé à quelqu’un d’intervenir dans l’arrestation du député ? Non. Ce qui arrive là n’est pas une crise Martelly-Bélizaire c’est tout simplement une révélation qui nous montre qu’il y a un dysfonctionnement dans les appareils de l’État, parce-que l’arrestation c’est judiciaire, la victime c’est le législatif et dans la tête de beaucoup de monde l’accusé c’est l’Exécutif […] la solution c’est de faire s’asseoir les trois pouvoirs ensemble pour résoudre le problème…»
Lire aussi :
http://www.haitilibre.com/article-4255-haiti-affaire-belizaire-report-de-la-seance-d-interpellation.html
http://www.haitilibre.com/article-4212-haiti-affaire-belizaire-la-commission-presidentielle-rendra-son-rapport-vendredi-prochain.html
http://www.haitilibre.com/article-4209-haiti-affaire-belizaire-premieres-auditions-de-la-commission-senatoriale-prevues-aujourd-hui.html
http://www.haitilibre.com/article-4206-haiti-politique-les-deputes-n-ont-pas-aime-l-episode-de-samedi-de-la-saga-belizaire.html
http://www.haitilibre.com/article-4187-haiti-affaire-belizaire-2e-report-en-3-jours-et-deux-nouvelles-commissions.html
http://www.haitilibre.com/article-4177-haiti-affaire-belizaire-joseph-lambert-propos-moderes-de-sage.html
HL/ HaïtiLibre

 

Le Canada ne paiera pas pour la nouvelle force de sécurité

16/11/2011 10:52:47

Haïti - Sécurité : Le Canada ne paiera pas pour la nouvelle force de sécuritéHier John Babcock, porte-parole de la Ministre d’État canadien des Affaires étrangères, Diane Ablonczy, a déclaré dans un email envoyé à l’agence AP que la décision d’Haïti de créer une seconde force de sécurité est un droit souverain, mais que sa formation « semble prématuré » à cause des conditions de vie difficiles auxquelles font toujours face de nombreux Haïtiens après le 12 janvier 2010.
« Le Canada craint que la création d’une seconde force de sécurité réduira considérablement les ressources disponibles pour les autres priorités importantes d’Haïti », dont celle de renforcer la Police Nationale d’Haïti (PNH), écrit Babcock.
John Babcock a également précisé que le Canada n’aiderait pas à payer pour une seconde force de sécurité, faisant écho du sentiment de plusieurs diplomates qui ont dit au Président Martelly lors d’une réunion
http://www.haitilibre.com/article-4110-haiti-securite-martelly-s-entretient-avec-des-diplomates-sur-la-securite-nationale.html qu’ils ne financeront pas la force.
Le Canada, comme les États-Unis, a déclaré qu’il concentrerait son soutien sur la force policière au lieu d’une seconde force de sécurité. La PNH a seulement 8,000 officiers dans un pays de 10 millions d’habitants, et le Canada a longtemps été impliqué à différents niveaux avec cette institution.
Pour sa part, Garry Conille, le Premier Ministre d’Haïti a déclaré qu’il était au courant des préoccupations soulevées par le Canada, mais que le gouvernement avait toujours l’intention de restaurer l’armée, parce que la force existe toujours dans la constitution du pays.
À Cuba le Président Martelly a déclaré aux journalistes que le thème militaire est « très important », mais « ce n’est pas la priorité numéro un », tout en indiquant l’intérêt d’Haïti à renforcer la police et à « travailler sur le plan pour remettre en place les forces armées. »
Lire aussi :
http://www.haitilibre.com/article-4203-haiti-securite-le-president-martelly-parle-de-recruter-des-milliers-de-jeunes-policiers.html
http://www.haitilibre.com/article-4184-haiti-flash-dementi-de-la-presidence-sur-la-remobilisation-des-fad-h.html
PI/ HaïtiLibre

 

Heureuses retrouvailles entre Michel Martelly et René Préval

Hier adepte de la « rupture », le chef de l’Etat prône aujourd’hui la « continuité » en poursuivant sa série de rencontres avec les anciens dirigeants politiques dont l’objectif avoué est la réconciliation nationale

Publié le mardi 15 novembre 2011

Le Président Michel Martelly accompagné de son épouse, Sophia, a passé lundi trois heures en compagnie de son prédécesseur, René Préval et de sa femme, Elisabeth, dans la résidence de l’ancien dirigeant puis au Palais National, une initiative placée sous le label de la réconciliation nationale.

L’unité nationale et la continuité sont nécessaires a, entre autres, fait valoir le chef de l’Etat qui s’exprimait dans une ambiance totalement décontractée à l’issue d’un entretien avec le couple Préval tenu à l’abri des caméras.

« Il faut se servir de l’expérience des anciens dirigeants qui connaissent les problèmes et ont des solutions », a déclaré Martelly en insistant sur la nécessité d’un rapprochement avec l’ex-dirigeant même s’ils ne sont pas tous deux issus du même parti.

Promoteur depuis un certain de la réconciliation nationale, l’actuel occupant du fauteuil présidentiel a souligné qu’Haïti n’avait jamais compté autant d’anciens chefs d’Etat vivant chez eux.

Avec Préval, la conversation a porté sur des thèmes d’intérêt commun tels les infrastructures routières, l’énergie électrique et l’éducation.

Celui qui a été au timon des affaires pendant deux quinquennats (1996-2001 et 2006-2011) a indiqué qu’il reste à la disposition de son successeur afin de lui « faire part de ses expériences et prodiguer des conseils pour faire avancer le pays ».

A la fin de la visite à la résidence privée de l’ex-mandataire située à Laboule (banlieue est de Port-au-Prince), Martelly au volant, son hôte et leurs deux épouses ont mis le cap sur le Palais présidentiel. Arrivés sur les lieux, ils ont fait le tour du bâtiment et du personnel sur fond d’intenses échanges amicaux et de blagues en présence notamment du ministre de l’intérieur, Thierry Mayard Paul, et de son frère Grégory, conseiller du Président.

Au cours de cette rencontre, la première entre les deux hommes depuis l’accession au pouvoir en mai dernier de l’ancien chanteur de Compas surnommé « Sweet Micky », René Préval a même été invité à redécouvrir son ancien bureau décoré totalement à l’haïtienne à l’initiative du nouveau maître des lieux.

« on s’est promis de se concerter, chaque fois qu’il y a un problème on va se rencontrer », a conclu le Président Martelly en suggérant qu’il pourrait aussi faire appel à l’épouse de l’intéressé, Elisabeth Débrosse Préval, ex-veuve de l’ancien ministre et gouverneur de la Banque centrale, Lesly Delatour.

Le chef de l’Etat, qui bouclait lundi les six premiers mois de son mandat, avait avant M. Préval rendu visite aux anciens Présidents Jean-Bertrand Aristide (1991-1996 puis 2001-2004), Jean-Claude Duvalier (1971-1986), Prosper Avril (1988-1990) et Henry Namphy (1986-1988). Ce dernier l’a rencontré en République Dominicaine où il s’est réfugié depuis sa chute, il y a plus de vingt ans.

Ertha Pascal Trouillot (1990-1991) ayant déjà eu l’occasion de s’entretenir avec Michel Martelly, le seul qui manque désormais à l’appel est le professeur Leslie Manigat (février-juin 1988).

Celui-ci reste encore convalescent et se remet lentement de plusieurs interventions chirurgicales -donc momentanément dans l’incapacité d’avoir des rencontres publiques- a récemment fait savoir son épouse, Mirlande Hyppolite Manigat, rivale malheureuse du Président aux dernières élections. spp/Radio Kiskeya

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :