mardi 22 novembre 2011

22 Nov

Haïti – Gouvernement :

Entre démission et remaniement ministériel

Lundi, 21 Novembre 2011 16:47

Deux membres du gouvernement Martelly / Conille envisageraient de démissionner, selon des rumeurs circulant à Port-au-Prince. Montrés du doigt par l’Assemblée des Députés comme principaux responsables de l’arrestation du député Arnel Bélizaire le 27 Octobre 2011, Josué Pierre-Louis, ministre de la justice et Thierry Mayard Paul, de l’intérieur, voudraient anticiper un éventuel vote de censure au Sénat et à la Chambre Basse, commente un parlementaire.

La séance d’interpellation du Garde des Sceaux de la République devrait reprendre mardi au Grand Corps. Bien avant, l’Assemblée des sénateurs doit prendre connaissance des recommandations de la commission sénatoriale d’enquête sur l’arrestation du parlementaire. Ladite commission annonce le dépôt de son rapport pour ce lundi au Bureau du Sénat.

Elle aurait recommandé que les noms d’autres responsables gouvernementaux soient inscrits sur la listes des interpellés. Si tel est le cas, la reprise de la séance pourrait être repoussée afin de permettre au Bureau d’écrire aux concernés pour leur informer de la décision des sénateurs.

 

Haïti – Diplomatie :

Laurent Lamothe félicite la victoire de Mariano Rajoy
22/11/2011 11:07:43

Laurent Lamothe, le Ministre des Affaires Etrangères, présente, au nom du Gouvernement de la République d’Haïti, ses vives félicitations au nouveau Premier Ministre du Royaume d’Espagne, M. Mariano Rajoy, suite à sa victoire électorale, obtenue avec une majorité absolue.

Ce scrutin traduit, sans équivoque, la haute confiance accordée par les électeurs au nouveau Gouvernement espagnol.

Le Chancelier Laurent Lamothe exprime, en cette circonstance, ses vœux de succès au nouveau Premier Ministre et au Peuple espagnol et promet, de continuer dans l’amitié, la solidarité et la fraternité la coopération bilatérale qui unit les deux pays.

Vignette photo : Mariano Rajoy, nouveau Premier Ministre espagnol

HL/ HaïtiLibre

 

 

Affaire Bélizaire :

300 pasteurs pour tenter de désamorcer la crise…
22/11/2011 10:49:17

Le Bureau de Communication de la Présidence nous informe qu’un groupe de 300 Pasteurs issus du Conseil National Protestant d’Haiti (CONAPH) a déposé une pétition au Parlement Haïtien et au Palais National pour demander aux deux pouvoirs, Législatif et Exécutif, de trouver un terrain d’entente pour le bonheur de la population.

Par cette action, la Commission des pasteurs veut se constituer en médiateur et propose aux intervenants concernés « de travailler sur trois points essentiels: la Réconciliation, la Paix et le Pardon. »

Le CONAPH demande aux deux pouvoirs de « favoriser la prière au sein des débats et de travailler d’arrache-pied afin de trouver un accord de Paix au profit de la Nation. »

La semaine dernière, c’était l’analyste politique Edmond Dupui qui lançait un avertissement « Cette crise, si elle n’est pas résolue peut entraîner le pays vers le chaos risquant d’emporter tout le monde » invitant l’Exécutif et les Parlementaires à se ressaisir et à trouver rapidement « une solution à l’amiable » pour le bien-être de la Nation.

HL/ HaïtiLibre

 

 

Affaire Bélizaire :

L’avenir du Ministre de la Justice pourrait se décider aujourd’hui
22/11/2011 10:02:22

Jean Rodolphe Joazile, le Président du Sénat, a confirmé lundi que le rapport de la Commission sénatoriale chargé d’enquêter sur l’arrestation du Député Arnel Bélizaire le 27 octobre dernier, avait été déposé à son bureau.

«… Je suis la seule autorité habilitée à fixer les séances et la séance d’interpellation des membres du gouvernement accusés d’implication dans l’affaire Bélizaire, est maintenu pour ce mardi jusqu’à nouvelle ordre » a déclaré le Sénateur Joazile, aux journalistes qui lui demandaient si la séance, reportée à deux reprises, allait être ajournée une nouvelle fois « […] ils m’ont dit qu’ils ont envoyé le rapport, mais je ne suis pas rentré dans mon bureau depuis ce matin […] le rapport sera présenté [et fera l’objet de débats avant l’interpellation] à l’Assemblée qui est prévu pour demain mardi et jusqu’à présent la séance n’est pas reportée […]. »

Outre Me Josué Pierre Louis, le Ministre de la Justice et Michel Brunache, le Secrétaire d’État aux Affaires Étrangères, d’autres membres du gouvernement pourraient éventuellement faire l’objet d’interpellation si le rapport de la Commission Sénatoriale établit leur implication dans l’arrestation du Député Arnel Bélizaire, a laissé entendre le Sénateur Rodolphe Joazile.

Au moins 24 personnes ont été interrogées par les membres de la Commissions, dont le Premier Ministre Gary Conille, les ministres de l’intérieure, Thierry Mayard Paul, de la justice, Josué Pierre-Louis, des affaires étrangères, Laurent Lamothe, le Directeur général de la Police Nationale, Mario Andrésol, et le Directeur de la police judiciaire, Godson Orélus, pour des faits intervenus entre le 12 et le 28 octobre 2011.

De nouvelles pressions ont été exercées, lundi soir, sur le Ministre de la justice pour qu’il remette sa démission à quelques heures de la séance d’interpellation. Le Sénateur Youri Latortue a souligné que cette démission, permettrait au MInistre de sortir avec les honneurs et faciliterait une résolution de la crise, entre l’Exécutif et le Parlement. Écartant un revirement de ses collègues, le Sénateur Latortue a tenu à préciser à l’attention de ses collègues à l’origine de cette interpellation, que « chacun sera responsable de son vote devant ses mandants ».

Le Ministre de la Justice était injoignable au téléphone lundi soir et des membres de son entourage se sont refusés à dire s’il comptait démissionner ou répondre à l’interpellation.

À moins que l’Assemblée des Sénateurs en décide autrement, la séance d’interpellation du Ministre de la justice se tiendra ce mardi. Une source parlementaire à fait savoir que même si la séance d’interpellation n’avait pas lieu, le contenu du rapport serait divulgué en conférence de presse.

Lire aussi :
http://www.haitilibre.com/article-4292-haiti-affaire-belizaire-remise-du-rapport-d-enquete-de-la-commission-du-senat-lundi.html
http://www.haitilibre.com/article-4274-haiti-politique-seance-d-interpellation-ce-mardi-22.html
http://www.haitilibre.com/article-4260-haiti-affaire-belizaire-ce-n-est-pas-une-crise-martelly-belizaire.html
http://www.haitilibre.com/article-4255-haiti-affaire-belizaire-report-de-la-seance-d-interpellation.html
http://www.haitilibre.com/article-4212-haiti-affaire-belizaire-la-commission-presidentielle-rendra-son-rapport-vendredi-prochain.html
http://www.haitilibre.com/article-4206-haiti-politique-les-deputes-n-ont-pas-aime-l-episode-de-samedi-de-la-saga-belizaire.html

HL/ HaïtiLibre

 

 

Haïti – Reconstruction :

Le Premier Ministre annonce la reconstruction de bâtiments publics
22/11/2011 08:53:00

Haïti - Reconstruction : Le Premier Ministre annonce la reconstruction de bâtiments publicsPrésent à l’inauguration des nouveaux bâtiments provisoires du Parlement, le Premier Ministre, Le Dr Garry Conille en a profité pour annoncer que le processus de reconstructions de certains bâtiments publics était pleinement engagé.
«… en participant à cette cérémonie, j’éprouve un réel sentiment de satisfaction de voir l’institution parlementaire dotée d’une infrastructure physique, qui offre à chacun de ses membres, un cadre propice à la réflexion et au débat, ainsi qu’un confort minimal indispensable à un travail productif.
Il demeure évident que les projets inscrits à notre programme de gouvernement ne pourront produire les effets attendus par le peuple, s’ils ne bénéficient pas de toute l’attention des parlementaires. Au demeurant, je suis certain que dans ces nouveaux espaces provisoirement aménagées pour la deuxième fois, après le séisme, les parlementaires sauront trouver toute l’énergie nécessaire à l’impulsion et à la dynamisation des travaux parlementaires, pour redonner confiance à la population haïtienne dans nos institutions nationales.
Je tiens quand même à insister sur le caractère provisoire, de ces nouveaux bâtiments et je voudrais rassurer les honorables sénateurs et députés, qu’ils n’ont pas vocations à défier le temps. C’est là une question qui tient à cœur au Président de la République et à moi-même, celle de la reconstruction des bâtiments publics, qui figure parmi les priorités gouvernementales dans la mise en œuvre des chantiers de la reconstruction nationale.
Je renouvelle ici l’engagement du gouvernement Martelly-Conille dans ce projet refondateur, qu’il porte avec l’ensemble de ses partenaires techniques et financiers. Aussi, au moment où s’inaugure ces nouveaux bâtiments provisoires, je dois vous annoncer que j’ai cru opportun, après consultation avec le Président de la République, de valider, après arbitrage des ressources déjà disponible, des projets prioritaires déjà identifiés dans le cadre des chantiers de la reconstruction des bâtiments publics.
Le processus est donc pleinement engagé et les chantiers prioritaires suivant ont été identifiés : d’abord la reconstruction du Palais législatif, du Palais de justice, du Palais de la Cour Supérieure des Comptes et du Contentieux Administratif, la reconstruction des ministères et du Palais de la Direction Générale des Impôts. Ce choix prioritaire, témoigne clairement de la volonté du gouvernement, de doter en toute urgence les institutions des moyens indispensables, pour qu’elles puissent conduire leurs activités… »

HL/ HaïtiLibre

 

 

Haïti – Diplomatie :

Le Président Martelly encourage les initiatives de Laurent Lamothe
22/11/2011 08:32:56

Le Ministre des Affaires Etrangères et des Cultes, Laurent Lamothe a reçu, hier lundi à la Chancellerie [sis au Bois-Verna], la visite du Président de la République, Michel Martelly.

Cette visite de courtoisie du Chef de l’Etat visait à encourager les nouvelles initiatives prises par le Chancelier Lamothe dans le cadre de sa nouvelle stratégie de diplomatie d’affaires.

Lors de cette visite, le Président s’est également entretenu avec M. Michel Brunache, le Secrétaire d’État aux Affaires Étrangères et Ady Jean Gardy le Chef de Cabinet.

Lire aussi :
http://www.haitilibre.com/article-4233-haiti-politique-haiti-ne-peut-pas-continuer-a-faire-de-la-diplomatie-comme-avant.html
http://www.haitilibre.com/article-4229-haiti-diplomatie-laurent-lamothe-parle-de-cooperation-avec-l-ambassadeur-du-maroc.html
http://www.haitilibre.com/article-4220-haiti-politique-laurent-lamothe-parle-de-la-nouvelle-diplomatie-haitienne.html
http://www.haitilibre.com/article-4215-haiti-education-laurent-lamothe-annonce-l-achat-de-nouveaux-autobus-scolaire.html
http://www.haitilibre.com/article-4207-haiti-politique-laurent-lamothe-recoit-le-corps-diplomatique-en-sa-residence.html
http://www.haitilibre.com/article-4140-haiti-politique-laurent-lamothe-a-expose-les-grandes-priorites-d-haiti.html
http://www.haitilibre.com/article-4134-haiti-politique-laurent-lamothe-au-paraguay-parle-d-investissements.html

HL/ HaïtiLibre

 

 

Haïti/La séance d’interpellation sera reprise demain mardi au Sénat de la République

lundi 21 novembre 2011 à 18:20

images (14)La commission sénatoriale d’enquête a soumis son rapport ce  lundi au Bureau du sénat.

L’information est confirmée par le sénateur Rodolphe Joasil qui dirige le grand corps.

Sauf si l’assemblée en déciderait autrement, la séance d’interpellation du ministre de la justice,  Josué Pierre Louis et du secrétaire d’Etat aux Affaires étrangères se tiendra ce mardi au grand corps.

Selon le président du Sénat qui confirme l’information, cette affaire traine au point de  paralyser le fonctionnement normal, du grand corps.

Outre Josué pierre Louis et Michel Brunache,  d’autres membres du gouvernement pourraient faire l’objet d’interpellation si le rapport de la commission d’enquête sénatoriale établit leur culpabilité dans l’arrestation du député Arnel Bellizaire,  a laissé entendre le sénateur Rodolphe  Joasil.

 

 

Inauguration du nouveau bâtiment du parlement haïtien

image_thumb[1][9]Le gouvernement américain et le Parlement haïtien ont inauguré ce lundi un bâtiment devant loger temporairement le siège officiel du pouvoir législatif haïtien.

La cérémonie s’est déroulée en présence du Président de la République d’Haïti, Monsieur Michel Martelly et du Premier ministre Garry Conille.

L’ancien local qui abritait le Parlement s’était partiellement effondré lors du tremblement de terre du 12 janvier 2010. Parmi les 316.000 personnes estimées avoir péri lors de ce tremblement de terre de magnitude 7.0, se trouvaient deux parlementaires et 32 membres du personnel du Parlement. Des rapports et des archives ont été détruits, et les représentants de la Chambre des Députés et du Sénat se sont retrouvés sans espace de rencontre et de travail à un moment où il y avait urgence d’une gouvernance efficace, pouvant répondre aux besoins.

Les locaux du Parlement ayant été trop endommagés pour être réhabilités, le gouvernement américain s’est engagé à supporter le gouvernement haïtien à trouver un espace provisoire de travail en substitution. En attendant la construction des nouveaux logements, le Parlement fonctionnait dans un premier temps à l’Académie de Police, et ensuite dans un bâtiment de travail du Parlement endommagé.

Le nouveau bâtiment du Parlement, dont le coût s’élève à 1.9 million de dollars, est financé et construit par le Bureau des Initiatives de Transition de l’Agence américaine pour le Développement International (USAID). La construction du bâtiment s’est achevée le mois dernier par la compagnie TEMPO, une firme haïtienne sous-contractée à cet effet. Cet espace pourra abriter le Parlement pendant plusieurs années, en attendant la construction d’une structure permanente devant abriter l’Assemblée Nationale.

«Le gouvernement américain travaille en partenariat avec toutes les branches du gouvernement haïtien, et le Parlement haïtien, lequel a un rôle important à jouer dans la construction d’une meilleure Haiti, possède aujourd’hui un espace qui tient compte de son importance dans la bonne gouvernance démocratique au nom du peuple haïtien», a déclaré l’Ambassadeur des Etats-Unis en Haiti, Kenneth H. Merten.

Le site présente deux grandes structures semi-permanentes, encadrées en acier. Il a été aménagé, clôturé, éclairé et doté de génératrices. Le bâtiment est construit sur un espace de plus de 2.044 mètres carrés, et comprend deux bâtiments reliés par une salle de réunion commune.

«Le soutien de l’USAID à la démocratie en Haïti se veut complet, fournissant non seulement un nouvel espace permettant aux membres du Parlement de se rencontrer, mais offrant également une capacité organisationnelle et administrative pour l’accomplissement de leur tâche en tant que représentants du peuple haïtien», a souligné la Directrice de l’USAID en Haiti, Madame Carleene H. Dei.

L’USAID fournit un support technique et matériel au Parlement haïtien depuis 2006. Un projet récemment complété était basé sur l’orientation et la formation technique des membres et du personnel; le soutien dans la transmission d’informations aux constituants; la création d’un site internet, des programmes télévisés et radiophoniques sur le travail du Parlement; et les équipements et la formation relatifs à l’enregistrement de sessions parlementaires.

Un nouveau projet devant étendre et augmenter le soutien de l’USAID au Parlement haïtien a démarré au début du mois d’octobre. Ce projet travaillera avec des parlementaires et le personnel législatif pour identifier leurs besoins, lesquels peuvent inclure la formation pour l’analyse de budget et des politiques, et les services de transmission d’informations aux constituants. Ce projet vise à renforcer la capacité du Parlement à fournir une meilleure supervision des opérations du gouvernement et augmenter la transparence et la notion de rendre compte dans les opérations du gouvernement.

EJ/Radio Métropole Haïti

 

 

Haïti – Tourisme :

Haïti unique, Haïti magique !
21/11/2011 14:20:14

En prélude au Forum des Affaires Québec-Haïti qui s’est tenu la semaine dernière à Montréal, se tenait une exposition consacrée à la culture vaudou sous le thème « l’Envoûtement ». Mme Stéphanie Balmir Villedrouin, la Ministre du Tourisme a prononcé un discours a l’inauguration de cet événement.

Allocution de la Ministre du tourisme Stéphanie Balmir Villedrouin :

« […] Cet événement nous invite à la découverte de notre propre identité, passage obligé, qui nous ramène à nos traditions, nos coutumes afin de renaître de nos cendres et aussi permettre, à tous les visiteurs, de découvrir notre patrimoine.

Le Patrimoine devient alors le capital de départ de l’offre touristique, comme élément essentiel de l’héritage légué par les fondateurs de notre Nation et leurs prédécesseurs. Que serait notre potentiel touristique sans cet héritage multiple, divers et singulier à la fois? Tout ceci constitue le capital accumulé au cours des siècles, nous permettant d’investir dans les fondations d’un développement durable.

À travers les œuvres de Kongo Lawouze, les inspirations sur bouteille de Kesler Pierre, les tracés de Vèvè, les incantations de « Belle déesse » la Grande Prêtresse, vous serez transportés dans ce champ du sacré qui est la grammaire de notre Vaudou national.

Car c’est bien de Vaudou qu’il s’agit, et là encore, c’est une initiation à ce qui fait notre singularité et qui nous donne la force de proposer, Haïti sur les itinéraires touristiques les plus fréquentés comme l’est aujourd’hui le bassin Caribéen. Haïti comme un détour incontournable, parce que son cri à l’adresse du Monde est et reste : « Haïti unique, Haïti magique ! (envoûtante, fascinante) »

Bien que reconnue comme religion et de manière institutionnelle à l’égale de toutes les autres, depuis 1992, le vaudou est plus que ce statut normatif et formel ; il épouse et inspire tous les champs du conscient comme de l’inconscient de chaque haïtien. Il est le point de départ de la Fondation de notre Nation.

Le Vaudou est dans Tout, il est tautologique dans les expressions de chacun, tant au niveau du quotidien laborieux, qu’au niveau des représentations de la création artistique (danses, musiques, littérature, gastronomie, cinéma, peinture et sculpture) tant traditionnelles que modernes.

Au cours des cent premiers jours, le Président Martelly a tenu à honorer personnellement les doyens du secteur artisanal, un des piliers du développement touristique et ce, dans un lieu symbolique, à plus d’un titre, qu’est le Marché Hyppolite. Clairement, cela démontre la volonté et la détermination du gouvernement, de mettre la culture et le tourisme au cœur du développement économique pour un apaisement social […] »

HL/ HaïtiLibre

 

 

Haïti – Environnement :

Table ronde sur le thème de l’insalubrité à Jacmel
21/11/2011 13:26:27

Dans le cadre d’un partenariat entre la Délégation du Sud-Est et la Mairie de Jacmel, à l’initiative de la Commission des Jeunes en Action pour le Développement du Sud-Est (COJADSUD), une table ronde a été organisée sur « le problème de l’insalubrité » de la ville de Jacmel, ce dimanche 20 novembre 2011 au centre social Lakonbit.

Plusieurs personnalités de la ville étaient présente à ce rendez-vous notamment : l’ingénieur Pierre Michel Lafontant, Délégué départemental du Sud-Est et Frantz Magellan Pierre Louis, l’un de ses conseillers; Edwin Zenny, le premier Sénateur du Sud-Est; Ronald Andris le Maire adjoint de la Ville; Duplan Macdonald le responsable des Sapeurs pompiers de Jacmel; Amil Roland Zenny le Président de la Chambre de Commerce du Sud-Est ainsi que des représentants de diverses organisations de jeunes, du ministère des travaux publics, de Jean Michel Sabbat le coordonnateur technique de la protection civile, ainsi que d’autres membres de la société civile.

Cette journée de travail, de débats et d’échanges, a été l’occasion pour les différents acteurs de la ville, de réfléchir et de proposer des solutions durables dans la gestion des fatras qui est un problème crucial auquel la cité d’Alcibiade Pommayrac, est confrontée. Les débats ont été très animés entre les participants, conscients de la situation d’insalubrité, qui pourrait avoir de graves conséquences sur la santé de la population et la réputation de Jacmel, surnommée « ville la plus propres du pays ». Chaque participant a expliqué les principales causes liées aux problèmes de la mauvaise gestion des fatras afin d’apporter des éléments de solutions.

Au terme de la rencontre, dans une interview accordée à Haitilibre, Péronneau Pierre Richard, Responsable de la COJADSUD, a indiqué que cette journée sera suivie d’autres rencontres avec certaines entités de la région, visant à recueillir leurs points de vue et propositions, autour du problème de l’insalubrité de la ville « Une stratégie va être définie afin de sensibiliser et d’impliquer la population dans la lutte pour combattre les fatras à travers la ville de Jacmel. »

De son côté, l’agronome Lafontant, a salué l’initiative prise par ces jeunes universitaires et leur dévouement dans la construction d’une nouvelle Haïti. Il se dit prêt à se mettre aux cotés de ces jeunes dans le cadre de ce projet. « Ma présence témoigne la volonté, non seulement d’encourager l’initiative, mais également de les accompagner dans le cadre d’un suivi auprès du gouvernement et de donner un exemple à la population. »

Quant au maire adjoint, Ronald Andris, il a annoncé l’arrivée prochaine de poubelles qui seront installées dans certaines rues de Jacmel en vue de maintenir la ville propre. Il dit compter sur l’implication de la population dans cette activité. Ronald Andris a montré l’intérêt et la détermination de la Mairie de Jacmel dans cette démarche et souhaité que l’initiative soit durable.

En savoir plus sur la COJADSUD :
La Commission des jeunes en action pour le développement du Sud-est (COJADSUD), a été officiellement lancée à Jacmel le 3 novembre 2011. La Commission a pour principale mission de construire un réseau constitué de jeunes des différentes communes et sections, en vue réunir une participation optimale au projet de libération et de développement socioéconomique d’Haïti et plus particulièrement dans le Sud-Est. Depuis sa création, les membres de la Commission ont entamé une série d’initiatives dans la communauté et travaillent actuellement sur un ensemble de projets, notamment sur les problèmes environnementaux.

La COJADSUD travaille également sur un ambitieux projet, celui de doter la bibliothèque municipale de Jacmel, d’ouvrages, d’ordinateurs et d’un système internet à haut débit, afin de permettre aux jeunes étudiants et universitaires d’accroître leurs connaissances et également, de renforcer la capacité des bibliothécaires en formation.

Lire aussi :
http://www.haitilibre.com/article-4174-haiti-social-l-action-citoyenne-pour-nettoyer-la-ville-de-jacmel.html

http://www.haitilibre.com/article-2768-haiti-jacmel-des-jeunes-benevoles-nettoient-le-marche-de-fer.html

HL/ Claudy Bélizaire

 

 

Haïti – Économie :

Relance du secteur touristique, une formidable opportunité pour Haïti, mais…
21/11/2011 11:48:36

Selon le dernier rapport de l’Organisation Mondiale du Tourisme (OMT), Haïti a une formidable opportunité de promouvoir le tourisme, comme secteur générateur d’emplois, de bien-être et de développement pour les communautés locales, en profitant du processus de reconstruction du pays.

Le rapport indique qu’Haïti dispose de ressources naturelles, de plages et d’un climat comparable à ceux des destinations touristiques les plus en vue dans les Caraïbes en plus d’une richesse culturelle très « singulière », qu’envient d’autres pays de la région. L’agence de Nations Unies considère que les institutions publiques et le secteur privé doivent concevoir une stratégie touristique, qui tienne compte de l’aménagement du territoire, des infrastructures, du développement agricole, des technologies et de la formation.

Le rapport souligne également la nécessité de construire une image de marque pour Haïti, « qui présente actuellement les chiffres les plus faibles en matière touristique dans les pays de la région des Caraïbes où il existe des opportunités intéressantes » rappelant que les pays de la caraïbe, ont reçu plus de 20 millions de touristes (2 % du total mondial) qui ont généré 24 milliards de dollars de recettes (2,5 % des recettes mondiales). 64 % des arrivées de touristes ont lieu principalement en République Dominicaine, Cuba, Jamaïque, Bahamas et Porto Rico, des pays, qui malgré la crise, ont maintenu leur croissance touristique en 2010.

Cependant, en Haïti, de nombreux secteurs déplorent que les véritables signes de la reconstruction sont toujours invisibles. Le Palais National et les ministères sont toujours à terre, les écoles, les universités et les églises n’ont pas été reconstruites, le réseau routier est dans une situation déplorable, les aéroports et les infrastructures hôtelières insuffisantes et l’insécurité demeure un véritable obstacle. Autant d’aspects qui tempèrent l’enthousiasme d’une relance du secteur touristique à court terme, même si à moyen et long terme tous les espoirs restent permis pour Haïti. En attendant que le pays redevienne « La Perle des Antilles », comme l’a souligné Stéphanie Balmir Villedrouin, la Ministre haïtienne du Tourisme la semaine dernière à Montréal « À court terme, il est clair que notre premier marché est la diaspora haïtienne. C’est ce type de tourisme, que nous pouvons développer pour l’instant en Haïti […] »

Lire aussi :
http://www.haitilibre.com/article-4290-haiti-economie-la-diaspora-premier-marche-cible-pour-la-ministre-du-tourisme.html
http://www.haitilibre.com/article-4223-haiti-tourisme-vibrant-plaidoyer-de-michaelle-jean.html
http://www.haitilibre.com/article-4211-haiti-tourisme-tour-d-horizon-sur-le-developpement-touristique-en-haiti.html
http://www.haitilibre.com/article-4090-haiti-tourisme-allocution-de-la-ministre-du-tourisme-stephanie-balmir-villedrouin.html
http://www.haitilibre.com/article-3884-haiti-economie-le-tourisme-un-defi-a-la-pauvrete.html
http://www.haitilibre.com/article-3487-haiti-economie-suggestions-des-operateurs-touristiques-dominicains.html

HL/ HaïtiLibre

 

 

Haïti-Patrimoine :

Perspective de numérisation de 3 milliards de documents du 19 e siècle

par Gotson Pierre

Cap-Haïtien, 21 sept. 2011 [AlterPresse] — Un projet, visant à numériser 3 milliards de documents de toutes sortes (en mauvais état) du 19 e siècle en Haïti, se trouve actuellement à l’étude au niveau du bureau des archives nationales d’Haïti, apprend l’agence en ligne AlterPresse.

" Il s’agit d’une démarche visant à pallier à la disparition de ces précieuses archives", indique le directeur général des archives nationales, Wilfrid Bertrand.

Le directeur des archives nationales n’a pas précisé quel montant (coût estimatif du projet), ni quelles autres institutions (nationales et internationales) vont contribuer dans la mise en oeuvre du projet de numérisation du 19 e siècle haïtien.

L’information a été rendue publique, le lundi 19 septembre 2011au Cap-Haïtien, lors d’une conférence-débat sur les 100 ans de la mort d’Anténor Firmin (19 septembre 1911 – 19 septembre 2011), à l’initiative de la société capoise d’histoire, déroulée autour du thème " Firmin et son temps ".

Bertrand a profité de l’occasion pour préconiser la réalisation d’un inventaire du patrimoine historique en Haïti, lourdement affecté pendant le tremblement de terre du 12 janvier 2010. [rh kft rc apr 21/09/2011 8:50]

 

 

Haiti : A l’occasion du 100e anniversaire de la mort de Firmin, des historiens préconisent la sensibilisation sur la sauvegarde du patrimoine

par Gotson Pierre

Cap Haïtien, 19 sept. 2011 [AlterPresse] — La Société Capoise d’Histoire et de Protection du Patrimoine, qui commémore ce 19 septembre le centième anniversaire de la mort de l’intellectuel et homme politique Anténor Firmin, préconise la sensibilisation de la population, en particulier les jeunes, en vue de sauvegarder le patrimoine haïtien.

" Pour nous, la première chose à faire au niveau de la protection du patrimoine c’est sensibiliser les gens. Il faut que cela soit un travail de proximité … surtout au sein des jeunes ", affirme le président de la société, Emile Eyma, dans une interview accordée à AlterPresse.

Les activités de commémoration de l’anniversaire de la mort de Firmin sont marquées par une messe de souvenir à la Cathédrale du Cap Haïtien, un moment de recueillement sur la tombe du défunt et le dévoilement du buste de Firmin, réalisé par l’artiste Ludovic Booz.

Selon Emile Eyma, ces activités contribuent à la sensibilisation qui doit s’inscrire dans une perspective d’avenir et montrer aux gens qu’ils ont des intérêts (économiques et sociaux) dans la sauvegarde des biens et des richesses historiques et culturelles de la nation.

Pour lui, il faut porter les habitants de chaque quartier, de chaque région du pays à s’investir dans la protection des différents patrimoines.

Il incombe aussi à l’État de faire le lien entre le passé et le présent, puis de projeter le futur, ajoute-t-il.

De même, il souligne que l’État a pour devoir d’appuyer les organismes de la société civile et de renforcer les structures étatiques pour une conservation du patrimoine bâti ainsi que le patrimoine immatériel (contes, légendes).

Par ailleurs, le directeur de l’Institut National pour la Sauvegarde du Patrimoine(ISPAN), Daniel Elie, présentera à l’occasion de ce centième anniversaire, le projet de restauration de la maison d’Anténor Firmin, né en 1850 au Cap Haïtien et mort en 1911. [rh gp apr 19/09/2011 06 :45]

 

 

Haïti – Économie :

Pour le Président Martelly, la pêche est une source de développement
20/11/2011 12:10:57

Avant son voyage officiel à Cuba, le Président Michel Martelly avait expliqué que la pêche pouvait être une source de développement pour certaines régions du pays et qu’une Commission pour réfléchir sur les problèmes de la mer allait être créée prochainement.

«… la pêche c’est très important pour nous, nous travaillons déjà pour mettre sur pied d’ici la fin du mois, un séminaire sur la pêche et les métiers de la mer. Ce sera une occasion de parler du développement des régions éloignées, des villes côtières, des zones où la population a une richesse marine, mais qui n’a pas de moyens et ne sait pas comment l’exploiter.

Les métiers de la mer peuvent permettre à certaines villes, où il y a beaucoup de pêcheurs, de jouir d’un développement économique grâce à ce secteur. Nous avons déjà identifié deux personnes qui devront mettre sur pied cette Commission, qui sera composée de pêcheurs, d’universitaires, de membres officiels du gouvernement.

[…] Un des partenaires qui peut beaucoup nous aider sur ce sujet, c’est la coopération cubaine. Ce dossier a déjà été abordé avec la représentante de l’UNESCO en Haïti, Mme Michaëlle Jean, qui nous a promis de commencer des négociations avec des universités expertes en la matière…»

De retour de Cuba, le Président Martelly a annoncé que Cuba est disposée à accompagner le peuple haïtien dans le développement de la pêche et plusieurs spécialistes cubains devraient arriver sous peu en Haïti.

Lire aussi :
http://www.haitilibre.com/article-1283-haiti-agriculture-la-peche-aux-investisseurs.html

http://www.haitilibre.com/article-2276-haiti-peche-le-nymphea-bientot-pret-au-depart.html
http://www.haitilibre.com/article-2512-haiti-peche-le-val-d-orge-baptise-depart-la-semaine-prochaine.html
http://www.haitilibre.com/article-2430-haiti-peche-amenagement-et-equipement-pour-l-artibonite.html

HL/ HaïtiLibre

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :