lundi 12 décembre 2011

12 Déc

Le gouvernement dévoilera sa feuille de route cette semaine

12/12/2011 11:11:04

Haïti - Politique : Le gouvernement dévoilera sa feuille de route cette semaineInvité vendredi dernier à la résidence privée de l’Ambassadeur des États-Unis accrédité en Haïti Kenneth Merten, le Premier Ministre, le Dr Garry Conille a annoncé que son gouvernement, allait présenter cette semaine, sa feuille de route pour les 12 prochains mois.
« […] nous présenteront des projets et des programmes qui vont se réaliser sur les 12 prochains mois, c’est notre priorité. La liste des projets que nous allons initiés, une liste d’investissements pour les infrastructures […], l’agriculture et l’environnement, qui vont servir de fondements à la relance économique que nous voulons faire […]
Dans un deuxième temps, nous allons travailler sur un document de vision, qui définira clairement l’Haïti de demain, une vision partagée par tous les haïtiens, par tous les secteurs de la société et qui expliquera où nous voulons aller ensemble.
Dans un troisième temps, nous allons finaliser, probablement en février, un plan stratégique intégré de réduction de la pauvreté et de développement durable qui définira ce que nous voulons réaliser dans les prochaines années. »

HL/ HaïtiLibre

Louis Farrakhan est actuellement en Haïti

imageLe dirigeant de l’organisation Nation of Islam , Louis Farrakhan est arrivé en Haïti ce dimanche 11 décembre 2011, où il doit effectuer une visite de 5 jours.
Après avoir fait le tour du monde pendant trois fois, le leader religieux Louis Farrakhan a finalement inclus Haïti dans son agenda, et de fait, il entame ce dimanche 11 Dec 2011 une visite de 5 jours au pays.
Le dirigeant de l’organisation Nation of Islam est au pays dans un but très précis : celui d’aider les Haitiens à trouver le chemin de l’unité tant recherché.
Et pour y arriver, Louis Farrakhan veut rencontrer et discuter avec les leaders de différentes confessions religieuses qu’il soit chrétien Musulman ou Vodouisant.
Selon l’honorable ministre, le Vodou est l’essence même des Haitiens, il mérite du respect.
Cette visite de Louis Farrakhan ne sera pas seulement spirituelle selon le Ministre. Deux usines de traitement d’eau potable seront financées par l’organisation qu’il dirige, ce qui portera à trois le nombre de projet supportés par la « nation of Islam » en Haïti.
Né Louis Eugene Walcott à New York en 1933, Louis Farrakhan dirige depuis 1981 l’organisation Nation of Islam. Il a fait trois fois le tour du monde, et il est devenu célèbre pour avoir organisé la « Million man march » de Washington en 1995.
EJ/Radio Métropole Haïti

La reine Oprah est dans nos murs

Lundi, 12 Décembre 2011 09:43 FJP/HPN Societe & Loisirs

La reine de la télévision américaine, Oprah Winfrey, est arrivée hier dimanche dans la capitale haïtienne. Elle doit tourner une émission sur les potentialités touristiques d’Haïti et aussi rencontrer le président Martelly, a appris Haïti Press Network.

Oprah devrait rencontrer M. Martelly ce lundi. Elle doit également visiter le camp de fortune de Sean Penn sur le terrain de golf à Bourdon.

Haïti – Sports :

17 millions de dollars pour un nouveau complexe sportif…

11/12/2011 11:03:21

Haïti - Sports : 17 millions de dollars pour un nouveau complexe sportif...Jeudi, s’est achevée à Lausanne, en Suisse la dernière réunion de 2011 de la Commission Exécutive du Comité International Olympique (CIO), au cours de laquelle, un grand nombre de décisions ont été prises.
Au sujet d’Haïti, la création d’un nouveau complexe sportif pour tous a été approuvée par la Commission Exécutive, sous réserve de la signature d’un protocole d’accord entre le CIO, le CNO (Comité National Olympique) et le gouvernement haïtien.
Si tout se passe comme prévu, les travaux de ce nouveau centre sportif, estimé à 17 millions de dollars américains, débuteront en 2012, pour une ouverture prévue en 2014.
Lire aussi :
http://www.haitilibre.com/article-4397-haiti-sports-avant-la-fin-de-l-ete-2012-chaque-departement-aura-son-centre-sportif.html
http://www.haitilibre.com/article-4419-haiti-sports-eclairage-du-stade-sylvio-cator-le-plus-moderne-des-caraibes.html
http://www.haitilibre.com/article-4071-haiti-sports-de-nouvelles-infrastructures-et-un-environnement-sain-pour-la-jeunesse-haitienne.html
http://www.haitilibre.com/article-2303-haiti-sports-le-football-haitien-se-modernise.html
BF/ HaïtiLibre

Haïti – Reconstruction :

5,000 familles vont réparer leur maison grâce à CARMEN

11/12/2011 12:25:27

Haïti - Reconstruction : 5,000 familles vont réparer leur maison grâce à CARMENVendredi dernier, Jean Yves Jason, le Maire de Port-au-Prince, a procédé au lancement du programme CARMEN (Centre d’Appui pour le Renforcement des Maisons Endommagées). Ce programme d’une durée de 6 mois est financé par le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) à hauteur de 1,3 millions de dollars américains, vise à la réparation de 5,000 maisons [classées jaune] dans la zone métropolitaine.
Le maire Jean Yves Jason a expliqué que ce programme concerne seulement
«… les maisons qui ont été marquées jaune par le Ministère des Travaux Public. Nous invitons ces personnes a se rendre dans un des 3 bureaux CARMEN (Fort National, Carrefour Feuilles et Canapé Vert) pour qu’elles s’inscrivent et comprennent l’objectif du projet.
L’essence du projet, c’est premièrement : d’aider à la réparation et au renforcement de ces maisons; deuxièmement : former les personnes au niveau des bonnes pratiques pour qu’elles ne rentrent pas dans des maisons qui présentent des dangers; troisièmement : mettre à leur disposition, un petit financement [plus prêts d’outils] pour qu’elles puissent faire les réparations.
Nous donnons une orientation, il faut que les achats de matériaux se fassent dans des quincailleries auxquelles nous avons donné un label qui indique que les produits et équipements qui sont vendus, sont des produits approuvés qui ne vont pas donner les mêmes problèmes qu’avant janvier 2010 […] »

Marc-André Franche, Directeur Adjoint du PNUD en Haïti, a précisé que, sur les fonds mis à la disposition par son organisation, 500,000 dollars serviront comme subvention directe aux citoyens pour les travaux et le reste servira en appui technique : ingénieurs, formateurs et encadrement des citoyens dans les travaux de réparation « Ce programme va montrer que les Haïtien sont capables de réparer eux-mêmes leur maison » a ajouté M. Franche.
Lire aussi :
http://www.haitilibre.com/article-837-haiti-reconstruction-retour-a-la-maison-pour-100-000-familles.html
HL/ HaïtiLibre

Haïti – Environnement :

La France donne 30,000 Euros pour aider Haïti à ramasser les fatras

11/12/2011 09:25:14

Haïti - Environnement : La France donne 30,000 Euros pour aider Haïti à ramasser les fatrasDans le département de Grand’Anse tout reste à faire en matière d’assainissement et de collecte des déchets. Selon Claude Fignolé, Président de l’Association des maires de Grand’Anse, « toutes les communes sont confrontées aux mêmes problèmes d’accès à l’eau potable, d’absence d’assainissement et de collecte des déchets. Les communes ont bien deux ou trois personnes chargées de la voirie, mais qui ne sont pas opérationnelles faute de moyens. »
Plusieurs collectivités de l’Ouest de la France se sont alliées pour aider à la reconstruction de l’État d’Haïti. L’agglomération de Saint-Brieuc, a décidé de prêter main-forte à l’association des maires de Grand’Anse en matière d’eau et surtout d’assainissement. Michel Lesage, Président de Saint-Brieuc Agglomération, a signé cette semaine à Saint-Brieuc [France] une convention de coopération avec Claude Fignolé, le Président de l’association des maires de Grand’Anse.
La ville de Saint-Brieuc apporte 30,000€ qui serviront à rémunérer 200 personnes pour la collecte des déchets. Une façon de créer des emplois et de sensibiliser la population. Cette somme servira aussi à acheter du matériel ; pioches, balais, bennes… Nantes Métropole va financer le recrutement par l’association des maires de Grand’Anse (Amaga) d’un ingénieur qui sera chargé de créer un système d’assainissement tout d’abord à Bonbon, puis de l’élargir aux autres communes. 
Cette aide va se concentrer sur la ville de Bonbon, une communauté de 1,000 habitants située en bas d’une colline, « À chaque pluie, l’eau dévale la colline entraînant détritus et déchets végétaux sur son passage. Le drainage n’a pas suffi. Et à chaque pluie importante il y a une recrudescence des cas de choléra » a expliqué Claude Fignolé.
HL/ HaïtiLibre

Haïti – Économie :

Kenneth Merten parle du vrai changement transformateur

12/12/2011 08:33:40

Haïti - Économie : Kenneth Merten parle du vrai changement transformateurVendredi dernier, en marge d’une réception en sa résidence privée en l’honneur de la Chambre de Commerce Américaine en Haïti (AMCHAM), l’Ambassadeur des États-Unis accrédité en Haïti Kenneth Merten a déclaré :
«… je connais très bien les capacités de la AMCHAM à porter le changement, que les haïtiens désirent et dont Haïti a besoin. La semaine écoulée, avec les annonces d’investissements comme celle de Marriott, Nestlé et la pose de la première pierre au Parc Industriel à Caracol, était une semaine fructueuse, il semble que le moment encourage à entreprendre des affaires en Haïti. […] le Gouvernement Américain investi plus de 24 millions des dollars dans la région Nord du pays pour fournir l’électricité, construire des maisons, réhabiliter les infrastructuree portuaire et renforcer le système de santé ce projet va créer 20,000 emplois […] le Gouvernement Américain va continuer son travail, en vu d’appuyer la vision du Gouvernement haïtien pour l’avenir, axé sur les secteurs prioritaires, dont l’agriculture, la gouvernance l’État de droit, la santé publique et les infrastructures. […]
Les investissements de la compagnie SAE-A et Marriott entre autres sont une victoire pour Haïti, mais Haïti a besoin de plus de victoires. Je dis « victoire » entre guillemets, parce qu’Haïti est en compétition avec des pays du monde entier, qui cherchent eux aussi, à créer des emplois pour leur peuple. Les investisseurs n’ont pas seulement le choix entre Haïti et la République Dominicaine, Haïti est en compétition avec des pays comme la Chine, le Vietnam, le Bangladesh, le Nicaragua et bien d’autres… Beaucoup de ces pays ont été plus efficaces qu’Haïti au cours de ces 20 dernières années dans leurs stratégies, pour attirer des investissements et mettre en place des réformes essentielles, favorables aux affaires.
J’applaudis l’initiative prise par le président Martelly avec le Conseil Consultatif Présidentiel pour le Développement Économique et l’Investissement, cela permettra de garder les gens concentrés sur les opportunités qui existent ici. La prochaine étape doit être de respecter les promesses faites, pour le renforcement du Centre de Facilitation des Investissements et s’assurer qu’il suit agressivement les investissements.
Le peuple haïtien ne peut pas se permettre de perdre des opportunités, de perdre de bons emplois au bénéfice d’autres pays. Les lois pouvant faciliter le démarrage d’une entreprise, d’obtenir des permis de construction et de sécuriser des titres de propriétés légaux, doivent être soumises au Parlement en priorité, pour être voté. Je sais que le Président Martelly et son Gouvernement comprennent ces besoins, et j’espère qu’ils vont réussir […] Mes collègues à l’Ambassade et moi recevons régulièrement des compagnies qui cherchent a démarrer des opérations en Haïti […]
Le vrai changement transformateur en Haïti ne peut s’obtenir qu’au travers de beaucoup plus d’investissements du secteur privé. L’investissement est la véritable clé pour rendre le peuple haïtien plus prospère, ce qui permettra à la Nation haïtienne en retour, d’être plus indépendante et souveraine. Je comprends que certains haïtiens se plaignent qu’Haïti soit, comme on l’appelle, la république des ONG et que d’autres également, appellent au départ de la Minustah. Bien que je comprenne les sentiments exprimés, soyons clair sur un point, pour qu’Haïti soit véritablement en mesure de prendre sa destiné en main, pour que l’État haïtien soit en mesure d’assumer ses responsabilités envers le peuple haïtien, l’État haïtien doit avoir de l’argent, pour une plus grande force de police et prendre en charge les services sociaux qui sont actuellement fourni par les ONG et les Nations Unis, il y a pas d’autres moyens. »

Lire aussi :
http://www.haitilibre.com/article-4376-haiti-economie-bilan-positif-du-forum-invest-in-haiti.html
http://www.haitilibre.com/article-3766-haiti-economie-lancement-du-conseil-consultatif-presidentiel.html
S/ HaïtiLibre

Agir contre la corruption en mettant fin à l’impunité

11/12/2011 09:21:15

Haïti - Social : Agir contre la corruption en mettant fin à l’impunité À occasion de la Journée internationale de lutte contre la corruption, ce vendredi 9 décembre, Amos Durosier, le Directeur Général de l’Unité de Lutte Contre la Corruption (ULCC) a déclaré qu’Haïti avait besoin de résultats concrets et immédiats dans le combat contre ce fléau.
« […] il s’agit pour tout État parti à ses conventions, de prendre leurs responsabilités et la démarche première, c’est de sensibiliser le public au fléau que représente la corruption. Nous avons besoin de résultats concrets et immédiats dans cette lutte et l’efficacité dépend d’un engagement politique au plus haut niveau de l’État, lequel consiste, pour les plus hautes autorités politique et morales, à lancer des messages sans équivoques en faveur de la transparence de la reddition des comptes, de l’intégrité, de l’honnêteté, du respect des normes établies, du souci du bien public, en bref, tout ceci s’appelle la bonne gouvernance, de manière à faire renaitre la confiance du citoyen dans les institutions de son pays.
Il s’avère impérieux de mettre fin à l’impunité dont jouissent, depuis trop longtemps, corrupteurs et corrompus […] agir contre la corruption aujourd’hui, revient pour nos législateurs, à voter la loi contre la répression et la prévention de la corruption. C’est une urgence pour nous en Haïti, puisque nous avons ratifié ces conventions, d’harmoniser nos lois de façon à ce que le cadre légal se modernise et permette vraiment de prévenir la corruption.
Agir contre la corruption, implique également tout le secteur privé des affaires, le respect des normes de passation de marché public, la promotion de la transparence par la publication régulière d’informations sur les états-financier et de bonnes pratiques commerciales des entreprises, en particulier celles qui ont des relations contractuelles avec l’État…»

Rappelant que le combat contre la corruption ne peut être uniquement l’œuvre de l’ULCC, Amos Durosier a souligné que cette lutte était transversale «… à partir d’un ensemble d’institutions étatiques, de la société civile, des bailleurs de fonds internationaux, tous ensemble, nous devons haut et fort agir contre la corruption tout de suite et œuvrer sincèrement et effectivement en ce sens, car cela nous fait mal chaque année, qu’on nous dise qu’Haïti figure parmi les pays perçu comme les plus corrompu dans le monde…(1) »
De son côté, Ban Ki-moon le Secrétaire Générale de l’ONU a déclaré « En cette Journée internationale de la lutte contre la corruption, engageons-nous à assumer notre responsabilité en prenant des mesures énergiques contre la corruption, en jetant l’opprobre sur ceux qui s’y livrent et en mettant en place une culture qui attache de la valeur aux comportements éthiques. »
(1) [NdHL] Dans son dernier classement 2011, Transparency International a publié son Indice de perception de la Corruption [0 extrêmement corrompu — 10 extrêmement intègre]. La Nouvelle-Zélande arrive en tête avec la meilleure note et la Corée du Nord (incluse dans l’indice pour la première fois) arrive au dernier rang du classement, alors qu’Haïti est classé 175e sur 183 pays avec un score de 1.8. Toutefois, Transparency International indique que l’indice de perception de la corruption, extrait de 17 différentes enquêtes et évaluations [5 seulement dans le cas d’Haïti en 2011] ne peut être comparée d’une année sur l’autre. Deux tiers des pays évalués dans cette étude, obtiennent une note inférieure à 5.
HL/ HaïtiLibre

La BRH annonce l’importation de nouveaux dollars

imageLe problème de manque de liquidité en dollar préoccupe les autorités monétaires et gouvernementales qui s’évertuent à trouver dans le meilleur délai une solution. Les autorités monétaires ont annoncé avoir lancé la semaine dernière une commande pour l’importation d’une quantité importante de dollars.
Le gouverneur de la banque centrale, Charles Castel, n’a pas fourni des détails sur le montant sollicité mais un responsable de l’Association des Professionnels de Banques (APB) avait révélé que 15 à 18 millions de dollars cash sont régulièrement importés par la BRH. Les transactions quotidiennes avoisinent les 7 millions de dollars.
Les autorités monétaires expliquent que l’économie haïtienne absorbe plus de dollars en raison de la présence de nouveaux acteurs économiques, notamment des ONG et des institutions internationales. Depuis plus de deux mois des échanges ont lieu régulièrement entre les autorités monétaires d’une part et le gouvernement américain et la Mission des Nations Unies pour la Stabilisation en Haïti (Minustah) d’autres part autour de cette forte demande de dollars.
Dans le cadre d’un effort visant à solutionner le problème, la Minustah a annoncé qu’elle importerait directement ses devises. Une telle solution apportera une bouffée d’oxygène en attendant d’autres dispositions.
Autre cause de la rareté, le commerce avec la république Dominicaine. Selon les dernières statistiques plus de la moitié des 1.2 milliards de dollars utilisés par les commerçants haïtiens sont réalisés en cash.
M. Castel prévient qu’il n’existe pas de solution miracle. Il faudra obligatoirement modifier les habitudes de transactions financières. Il invite les acteurs économiques à utiliser le Service de Paiement Interbancaire (SPI) pour transférer des fonds d’une banque à une autre au lieu d’encaisser du cash. M. Castel vante les mérites du SPI qui entre autres est plus sécuritaire, plus efficiente et plus rapide.
Dans le même temps les autorités monétaires devront accélérer de nouveaux outils tels la carte débit qui permettra de réduire la pression sur le dollar. Il faudra patienter au moins cette semaine avant que les nouveaux billets vers soient insérés dans le système bancaire.
LLM / radio Métropole Haïti

Haïti-insécurité:

libération contre rançon de deux kidnappés

Lundi, 12 Décembre 2011 00:36 HPN Nouvelles Politique

Un homme d’affaires et banquier ainsi qu’un médecin, diététicienne, enlevés jeudi dernier ont été finalement relâchés contre une importante rançon versée aux ravisseurs, a appris Haiti Press Network. On ignore si la police a fait des arrestations.

L’enlèvement a été perpétré depuis jeudi par des inconnus, mais les autorités du gouvernement et de la police avaient demandé à la presse de ne pas divulguer l’information afin de "protéger la vie des personnes concernées".
La police nationale qui avait lancé une vaste opération de recherche à Port-au-Prince et ses environs avait fait silence sur l’affaire refusant de révéler les noms des deux personnes enlevées.
Les ravisseurs avaient réclamé des sommes importantes entre 300.000 à 1 million de dollars pour libérer les otages.
Finalement, les deux otages ont été relâchés samedi soir avons-nous appris contre une importante somme d’argent, mais aucun officiel ne s’est prononcé jusqu’ici sur l’affaire.
Toutefois on sait qu’il s’agit d’un banquier dirigeant d’une compagnie de transport maritime et d’une diététicienne.

Un policier de la BIM abattu dans la région métropolitaine

imageUn policier affecté à la Brigade d’Intervention Motorisée (BIM) a été tué par des bandits armés dans le quartier de Santo 19 samedi dernier. Saint Pierre Moise a été abattu alors qu’il pilotait sa moto de service informe le porte parole adjoint de la police, Gary Desrosiers.
Les criminels qui ont volé la moto du policier ont mis le feu à son cadavre rapporte l’officier de police faisant remarquer que M. Moise se dirigeait vers un interlocuteur qu’il venait d’avoir au téléphone. Selon les premières informations il pourrait s’agir d’un guet apens. Les autorités judiciaires ont ouvert une enquête afin de faire la lumière sur ce crime.
Il s’agit du 30 eme policier assassiné par des bandits armés au cours de l’année 2011. La semaine dernière un autre policier avait été également tué dans un guet apens dans le quartier de Bel air par des bandits armés. Plusieurs policiers ont été abattus dans ce qui s’apparente à des guets apens dans la région métropolitaine.
Au cours des dernières semaines, les autorités policières avaient mis en place un nouveau dispositif sécuritaire dans la région métropolitaine. M. Desrosiers exhorte la population à fournir plus d’informations à la police afin d’améliorer l’efficacité du dispositif.
LLM / radio Métropole Haïti

3 personnes tuées par balles, leur corps laissés dans la rue

12/12/2011 13:19:00 Auteur(e) La Redaction

Les corps de 3 jeunes hommes apparemment tués par balles au cours de la nuit de dimanche à lundi ont été découverts dans le quartier commercial de la capitale à la rue du Centre, a constaté un reporter de Haiti Press Network.

Des curieux étaient rassemblés autour des cadavres laissés au beau milieu de la rue du centre. On ignore dans quelle circonstance ces trois personnes ont été tuées.

"Il s’agit de trois jeunes hommes, on a découvert leur corps ce matin dans la rue. On n’a pas leur identité", a déclaré une personne rencontré sur place.

HPN

Augmentation des actes de banditisme à la veille des fêtes de fin d’année

12/12/2011 13:09:00 Auteur(e) La Redaction

Les actes de bandisme et de délinquance se multiplient à la veille des fêtes de fin d’année, une situation qui risque d’avoir de sérieux impacts sur les différentes activités notamment culturelles prévues pour le mois de decembre.
La fin de la semaine a été surtout marquée par l’enlèvement à Port-au-Prince d’un important banquier et d’une nutritionniste. Si ce double kidnapping a connu un dénouement heureux avec la libération samedi des deux otages, au terme de 3 jours de captivité, le tollé qui a été fait autour de ce cas, malgré la moderation de la presse, a créé une grande panique parmi la population.
L’assassinat samedi par balles du policier Saint-Pierre Moïse dans la localité de Santo (nord de la capitale), le 30 ème agent de la police tué depuis le début de l’année, a contribué à augmenter l’inquietude de la population dejà confrontée à de graves problèmes sociaux, a moins de 15 jours de la Noel.
De fait, pour beaucoup, la morosité économique contribue enormément à augmenter les actes d’insecurité. Lors de mouvements de rue, enregistrés ces derniers jours, les citoyens dénoncent l’absence de projets à haute intensité de main-d’oeuvre, pour permettre aux plus demunis de gagner un peu d’argent.
" Il n’y a aucune circulation d’argent, tout est concentré entre les seules mains d’un petit groupe. La population se nourit jusqu’ici de promesses", s’indignait un jeune homme lors d’une manifestation de l
a "Plateforme des Employés injustement revoqués des Entreprises Publiques" (PEVEP).

Les membres de cette organisation révoqués sous l’administration du premier ministre intérimaire Gérard Latortue, reclament  36 mois de dédommagement
et promettent d’intensifier leur mouvement, si le gouvernement Martelly/Conille decide de marcher sur les traces de son prédécesseur.

Aux Cayes dans le sud du pays, plusieurs organisations qui estiment avoir propulsé le candidat Martelly au pouvoir notamment,
lors des violentes manifstations de rue des 7 et 8 décembre 2010 pour exiger sa participation au second tour de la presidentielle, réclament aujourd’hui leur intégration dans le pouvoir, prévenant qu’ils ne vont pas baisser les bras.
Le ton est également monté la semaine dernière à Cité Soleil où de nombreuses personnes ont organisé  des manifstations pour réclamer des emplois.
Parallèmenet à Saint-Marc plus d’un millier de personnes manifstatient devant la base de la Mission onusienne (MINUSTAH) pour réclamer justice et réparation de l’ONU pour les plus de 
7000 morts et les centaines de milliers de malades du choléra transmis, selon des experts, par des casques bleus.

Beaucoup redoutent que la police ne puisse faire face aux actes de délinquance, et aux contestations légitimes, si des solutions d’ordre social et  économique ne sont pas apportéés de façon juste et equitable. On relève que ce sont pratiquement  tous les secteurs de la population qui  sont  confrontés à la "disette", en cette fin d’année.

Jeune dame tuée par un drogué

12/12/2011 01:58:00 Auteur(e) La Redaction

image

Courriel recu d’un auditeur

Que la grâce et la paix de Dieu vous soient !

Je vous envoie les photos de St Fort Marie Daniel, suite à la mort cruelle et tragique qu’elle a eu le 8 Décembre 2011 à 1h04 PM a l’âge de 27 ans par un fou droguer par des jets de pierres a la tête, dénommé Jean Mary pour certains et Sonel pour d’autres, communément appelé alias Katafal, il a été arrêté par la police, relâché deux jours plus tard, alors que les parents de la victime ne savent a quels Saints qu’ils sont avoués.

Espérant que ces photos ne vous causeront pas d’ennuis. « Que votre cœur ne se trouble pas croyez en Dieu, croyez en Jésus-Christ ». Toutes choses concourent au bien de ceux qui aiment Dieu. L’Eternel a donné, l’Eternel a ôté que le nom du Seigneur soit bénit.

NB: les vêtements ainsi que la pierre sont strictement conservés pour la lumière, le crime a été produit le mercredi 7 Décembre a 11h 45 AM a waney 87 Imp. Didier en face de l’Eglise de Dieu de la Saintété, où ses parents sont a l’intérieur assistés a une journée de jeûne.

Jean Claude ST FORT & Jeanne ST FORT / père et mère de la victime

Pour plus informations veuillez contacter les parents de la victime aux numéros : 468-89035 / 3761-1462 / 3408-4932

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :